Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Chaque américain porte 220.000$ de dette ! Au total, l’Amérique comptabilise plus de 72.000 milliards $ d’endettement !!

Pensez-vous sincèrement que chaque américain soit en mesure de régler individuellement aux créanciers de l’Amérique la part de dette qui lui incombe, à savoir 220.000$  ? La principale raison pour laquelle l’Amérique est au bord du précipice, c’est en raison de son endettement qui est démentiel. A ce sujet, l’accent est souvent portée sur la dette publique américaine d’un montant de plus de 22.000 milliards de dollars accumulée par le gouvernement fédéral, mais en vérité même si la dette publique arrivait a être supprimée,  l’Amérique serait toujours endettée à hauteur de 50.000 milliards de dollars. Aujourd’hui, le niveau d’endettement des Etats-Unis a explosé à tous les niveaux. L’endettement des entreprises a plus que doublé depuis la dernière crise financière, les ménages américains ont une dette de plus de 13.500 milliards de dollars et au niveau fédéral comme au niveau local, l’endettement atteint des sommets historiques. Aujourd’hui, l’Amérique comptabilise au total plus de 72.000 milliards de dollars d’endettement, et cette dette continue de croître à un rythme exponentiel. 

Mon père était professeur de mathématiques pendant de nombreuses années et c’est la raison pour laquelle j’adore les chiffres.

J’ai donc divisé 72 000 000 000 000 de dollars par la population actuelle des États-Unis (327,2 millions d’habitants selon Google), et j’ai découvert que le rapport équivalait à plus de de 220.000 $. Vous vous rendez-compte ?  Chaque américain supporte ainsi une dette de 220.000 $, selon ce calcul extrêmement simple.

Donc, pour une famille d’américains de 4 personnes, cette part d’endettement revient à 880 000 $.

Aux Etats-Unis, cette bulle d’endettement augmente beaucoup plus vite que ne croit le Pib. Lorsque Ronald Reagan a pris ses fonctions, le montant total de la dette était inférieur à 5.000 milliards de dollars et lorsque George W. Bush est entré en fonction, elle s’élevait déjà à un peu plus de 29.000 milliards de dollars.

Juste avant la dernière crise financière, l’endettement total des Etats-Unis venait de franchir à la hausse le seuil des 54.000 milliards. Or depuis, l’Amérique a accumulé 18.000 milliards $ d’endettement supplémentaire. Du coup, on en est aujourd’hui à plus de 72.000 milliards $.

Bien entendu, toute cette dette ne sera jamais remboursée. Aujourd’hui, la seule chose que l’Amérique puisse faire, c’est maintenir cette bulle d’endettement aussi longtemps que possible. Et la seule manière d’y parvenir, c’est de continuer à s’endetter beaucoup plus vite que ne croit son Pib.

Pour l’instant, nos experts financiers ont réussi à maintenir cette pyramide de Ponzi bien plus longtemps que quiconque ne l’aurait cru, mais ils ne pourront pas continuer à le faire indéfiniment.

Dans l’histoire, toutes les bulles financières ont fini un jour ou l’autre par exploser, et celle-ci n’y échappera pas. J’apprécie beaucoup ce que Charles Hugh Smith a expliqué à Greg Hunter l’autre jour

Charles Hugh Smith, auteur, journaliste et blogueur américain, a déclaré que le prochain krach boursier ainsi que la prochaine récession se dérouleraient de la même manière que s’était passé l’effondrement de la bulle internet. Voilà ce qu’a expliqué Charles Hugh Smith: «La bulle internet a éclaté ou s’est dégonflée non pas en raison d’une crise du secteur, mais tout simplement parce qu’il y avait trop de dette, trop d’endettement, trop d’euphorie et des entreprises littéralement survalorisées. Je pense que c’est ce à quoi nous assistons actuellement sur les marchés actions, dans l’immobilier ainsi que sur d’autres actifs à travers le monde. Les valorisations dépassent l’entendement. . . . Et n’oubliez pas, nous connaissons la plus longue période de croissance de toute l’histoire. C’est plus de 10 ans de croissance sans interruption alors qu’un cycle d’expansion dure en moyenne 5, 6 ou 7 ans. Donc, ce cycle d’expansion est sans précédent… et vous finirez tôt ou tard par obtenir un ralentissement qui se renforcera de lui-même au fur et à mesure du temps. Lorsque les achats de biens immobiliers et de véhicules commenceront à baisser… alors vous obtiendrez des licenciements. Du coup, moins de gens iront dépenser d’argent dans les boutiques et restaurants, et alors vous obtiendrez une récession qui se renforcera d’elle-même. Ce n’est pas une crise, mais une sorte d’érosion dans le sens où tout le monde finira petit à petit par être impacté.”

En fin de compte, personne ne peut résoudre ce problème. Dès sa conception, le système financier américain était voué à s’effondrer puisque pour pouvoir rester debout, il a toujours besoin de s’endetter davantage. Ce que je viens de vous expliquer, je l’ai répété à maintes reprises, mais malheureusement, la plupart des Américains ne semblent toujours pas comprendre ce simple concept.

Si votre système financier a été conçu de telle manière qu’il doit sans cesse s’endetter davantage, plus il y aura d’argent et plus il y aura d’inflation, et vous vivrez dans une économie de bulles comme aujourd’hui.(Bulle boursière, immobilière, obligataire…)

Une «économie de bulles» peut sembler fonctionner tant que toutes ces bulles continuent de gonfler et que l’activité économique semble rester dynamique, mais lorsque la situation commence à se détériorer, ces bulles peuvent très rapidement éclater.

Observez l’envolée spectaculaire du coût de la dette US. Nouveau record au 4ème trimestre 2018. Yannick Colleu: Le piège de la dette se referme sur les Etats-Unis

Toute cette dette ne sera jamais remboursée. Et aucun américain n’est en capacité de supporter ce fardeau. En fin de compte, il arrivera un jour où le système s’effondrera complètement sous le poids de cette montagne d’endettement, et la plupart des Américains ignorent complètement que cette tragédie se rapproche à grands pas. Aujourd’hui, aucun de nos politiques ne semble se préoccuper de cette situation qui est pourtant plus qu’inquiétante.

Autant être honnête, la seule chose que chaque américain puisse faire aujourd’hui, c’est mettre de l’ordre dans ses propres finances. Ce n’est pas le moment de s’endetter davantage, et si pouvez rembourser régulièrement l’argent emprunté, c’est déjà un très bon début. C’est ce que Mac Slavo a expliqué récemment dans l’un de ses derniers articles

Personne ne semble vouloir entendre cette vérité, à savoir que ceux qui ont contracté des emprunts ont signé un contrat et y ont volontairement souscrit. S’ils ne comprennent pas les termes du contrat, il est de leur responsabilité (un mot effrayant) de demander des précisions avant que l’accord ne soit conclu et signé. Cela s’appelle la responsabilité personnelle de l’emprunteur. Cependant, cette responsabilité est dénoncée dans le monde entier, et plus particulièrement aux États-Unis, où les gens cherchent toujours à pointer du doigt ceux qui leur on fait prendre de mauvaises décisions.

La crise d’endettement dans laquelle se trouve l’Amérique pourrait très bien provoquer une nouvelle récession telle que celle qui avait débuté en 2008. C’est la raison pour laquelle certains experts financiers tels que Dave Ramsey et James Davis de Future Money Trends expliquent aux gens d’éviter de s’endetter, dans la mesure du possible. Cette décision vous protégera lorsque d’autres commenceront à faire défaut sur leurs prêts. Vous ne pouvez pas faire défaut si vous n’avez pas emprunté d’argent. La responsabilité personnelle devrait aider à conduire à plus de liberté. Si les gens prennent autant de mauvaises décisions que de bonnes décisions, ils ne seront pas libres.

En ce qui concerne l’Amérique, espérons qu’il lui reste autant de temps que possible avant que l’inéluctable implosion ne se matérialise.

Cela fait décennies que les Etats-Unis ont pris des décisions complètement irresponsables et leurs conséquences seront extrêmement douloureuses.

Source: theeconomiccollapseblogVoir les précédentes interventions de Michael Snyder

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 37,68 €. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule. Pour des prix imbattables sur l’achat d’Or et d’Argent, c’est ici et sur devis. Livrable dans toute la France.

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

L’Or des Fous (Broché)


Prix habituel EUR 24,00
Neuf: EUR 24,00 EUR En stock
Used from: EUR 24,00 En stock
buy now

Guide de l’Investissement en Or et autres métaux précieux (Broché)


Prix habituel Price Not Listed
Neuf: 0 Non disponible
Used from: 0 En stock
buy now

L’effondrement du dollar et de l’euro et comment en profiter (Broché)


Prix habituel EUR 22,00
Neuf: EUR 22,00 EUR En stock
Used from: EUR 22,00 En stock
buy now

Guide d’investissement sur le marché de l’Or (Broché)


Prix habituel EUR 26,35
Neuf: EUR 26,35 EUR En stock
Used from: EUR 26,35 En stock
buy now

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
4 Comment threads
7 Thread replies
4 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
5 Comment authors
00 888Raphael HueGarofulaMoulinex00 882 Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Raphael Hue
Invité

Toujours l’Amérique. Parlez-nous un peu de la dette des citoyens européens.

Garofula
Invité
Garofula

Il n’y a pas 72000 milliards de dettes aux USA mais plutôt de l’ordre de 51800 milliards (20900 pour le secteur public, 15300 pour les entreprises, et 15600 pour les ménages). La dette du secteur financier (16300) est l’actif du secteur non financier, et inversement. Il ne faut pas la compter dans le total. Il faut également exclure la dette des étrangers (4000). Avec un PIB de 21000 milliards, la dette totale US représente 246% du PIB, la dette publique 100%. Par comparaison, la dette totale en France est égale à 230% du PIB et 160% en Allemagne.

00 882
Invité
00 882

Précision aussi, en dessous c’est comme l’Union européènne, les États membres sont eux aussi très endettés en plus de l’État fédéral (je crois à ce titre que la Californie à le même niveau de dette que la France pour beaucoup moins d’habitants).

Garofula
Invité
Garofula

La dette des Etats est déjà incluse dans les 20900 milliards de dette publique, soit 3100 milliards dont à peu près un quart vient de Californie. Pour ne pas oublier, la Californie, c’est le PIB de la France, mais avec moins de 40 millions d’habitants.

La dette “fédérale” européenne n’existe pas puisque l’Europe n’est pas une fédération. La dette publique des Etats membres est de 82% en moyenne.

00 888
Invité
00 888

Erreur, l Union Européenne n a pas d impôts direct, mais elle émet belle et bien quelques millards de dette en tant que telle (c est à dire de la dette non émise par une de ses agences mais au nom du budget général)
Elle est noté AAA+ par toute les agences de notation et posséde des rendements parmi les plus négatifs hors inflation à l instar du Bund Allemand.
Les obligations s échangent à Frankfort.

garofula
Invité
garofula

Oui, le MES peut s’endetter, mais c’est vraiment marginal. En dehors de leurs ‘cotisations’, les pays membres n’assument pas ces dettes. En cas de crise, ça pourrait être différent mais alors la BCE abonderait certainement pour garantir les créanciers privés.

00 888
Invité
00 888

La dette privée ne compte que pour la stabilité globale. Il n est pas obligatoire de s endetter personnellement (enfin je sais que pour les États Unis c est plus compliqué) et personne n est obligé de payer la dette de son prochain (sauf dans mon cas où j ai peur que le mien ne se transforme en Robertto Zucco lorsque viendera le moment de payer son ardoise à 6 chiffres ce qui risque d être très stréssant et de me valoir de long interrogatoires avec la police ainsi qu une perquisition incluant les ordinateurs et téléphones car il refuse… Read more »

Garofula
Invité
Garofula

Erreur, quand votre prochain ne rembourse pas sa dette, c’est vous qui la payez à sa place, à travers une baisse de votre pouvoir d’achat, parce que vous partagez la même monnaie que lui.

00 888
Invité
00 888

C est ce que je dit ça ne compte que pour la stabilité global (ce qui à moins d impacte que si l état cesse de payer ta pension ou ton salaire par exemple).

Même si je il faut que trouve un gros paquet de fric que je ne peut pas emprunter pour m occuper du contre example qui vis à côté de moi.

Moulinex
Invité
Moulinex

Fox news business pour savoir la vérité en Amérique

00 882
Invité
00 882

À comparer avec 45000€ pour chaque français (l’Union européènne n’ayant pas d’impôts pour ses membres et presque pas d’endettement).