Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
L’effondrement des constructions de maisons individuelles en France
 

Depuis 2018, les ventes de maison neuves s’effondrent, notamment dans les zones rurales. En cause, le PTZ réformé, les APL accession supprimées… Résultat ? Le rêve d’une vie de la maison individuelle s’écroule pour de très nombreux ménages. Des ménages que l’on trouve en grande majorité dans les zones « gilets jaunes ».

Économiquement, ces baisses des aides à la construction ont comme conséquence évidemment de réduire la construction donc l’emploi dans le BTP, mais cela fragilise également quelques dizaines de milliers de ménages qui ne pourront pas accéder à la propriété et qui vont rester captifs ou prisonniers d’un marché locatif de souvent piètre qualité dans des zones qui n’offrent pas suffisamment de rendement pour permettre de réaliser des travaux.

Comme le rapporte cet article du Parisien avec lePTZ diminué de moitié dans les zones rurales « les professionnels du secteur anticipent une année 2019 tout aussi dure. Fin avril, les régions les plus touchées par ce fléau étaient la Normandie (- 19 % de ventes sur un an), l’Occitanie (-12 %), l’Ile-de-France (-11 %) et Rhône-Alpes (-10 %). « Encore une fois, ce sont surtout les provinciaux qui trinquent », s’étrangle Patrick Vandromme, le PDG d’Hexaôm, le leader du secteur ».
/br>Et ce n’est pas encore terminé, d’ici le 1er janvier 2020 le PTZ sera arrêté dans les zones B2 et C définitivement.
/br>Pour information entre 2017 et 2018 le secteur de la CCMI, la construction de maisons individuelles, a perdu 48 000 emplois… si l’on rapporte à ce que cela coûtait à l’État par rapport aux gains en emplois, ce système d’aides n’était pas si onéreux que cela, surtout qu’il poussait vers la propriété des ménages plutôt modestes ce qui leur permettaient aussi de se constituer un petit patrimoine pour la retraite.

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
8 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Arnaud Lebaquer
1 année plus tôt

Comme si c était pas voulu

Patrick
Patrick
1 année plus tôt

et le problème du terrain à bâtir ? hors de prix grâce à la réglementation.
Chez moi, l’hectare “non constructible” vaut environ 4.000 €.
Si un coup de tampon le rend constructible … les 700 ou 800 m2 passent à 100.000 € .
D’un autre côté ça prouve bien que la productivité de l’administration est exceptionnelle puisqu’elle génère une valeur énorme grâce à un seul coup de tampon 🙂

Alex Po
1 année plus tôt

comme ya 10ans, le début de la fin.

savonarole
savonarole
1 année plus tôt
Reply to  Alex Po

avec le nouveau malus sur l’eau on va bien rire , vont t’ils maintenir les travaux ?

mianne
mianne
1 année plus tôt
Reply to  Alex Po

Les mêmes qui nous faisaient la morale quand on laissait couler le robinet pendant qu’on se lavait les dents se faisaient construire des piscines

Chantal Vadic
1 année plus tôt

Logique !! Prix de construction + achat terrain bien trop élevé !!…..,,

GRIMAUD GENEVIEVE
1 année plus tôt

Quand le bâtiment va tout va…

carpediem
carpediem
1 année plus tôt

et il court, lui. Plus aucun terrain à bâtir digne d’achat.
Une 4F , c’est le pied.

8
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x