Gaël Giraud sur la crise financière qui vient: « Tous les voyants sont au rouge !! »

Cette semaine dans Quartier Libre, Aude Lancelin reçoit Gaël Giraud, économiste en chef de l’agence française de développement, fondateur de la chaire « Energie et prospérité » au CNRS, et prêtre jésuite. Une figure singulière et brillante pour évoquer les risques d’un krach financier imminent, l’urgence écologique, le mouvement des Gilets jaunes, à ses yeux annonciateur d’une explosion bien plus grave, et la façon dont s’articulent chez lui convictions catholiques et engagement pour la justice sociale.

Gaël Giraud: « Tous les voyants sont au rouge. Ca ne veut pas dire que qui que ce soit sache quand la crise va se déclarer. C’est un peu comme quand on vous dit que vous avez un cancer en phase terminale, ça veut dire que vous êtes sûr malheureusement d’y passer mais ça ne veut pas dire que vous sachiez le jour et l’heure. »

Greyerz: “Nous sommes à la veille du plus grand effondrement financier et économique de l’histoire !” Olivier Delamarche dans C’EST CASH: “Attention la situation actuelle est bien pire qu’en 2008 ! La prochaine crise va être EXTRÊMEMENT VIOLENTE !!”

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 37,68 €. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule. Pour des prix imbattables sur l’achat d’Or et d’Argent, c’est ici et sur devis. Livrable dans toute la France.

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
[AMAZONPRODUCTS asin= »2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id= »busbb-21″ locale= »fr »]

16 commentaires

    1. Mon pauvre meme chez les traditionalistes; il y a beaucoup de faux-cul et de bien pensant…

      Ce monsieur est un moderniste et c’est pire que tout!

      Chez les modernistes saint Thomas d’Aquin et saint Augustin sont passés à la trappe… alors le catholicisme social oublie le. 😕

      1. Oui,… et il semble prôner ”une autre Europe” et je vois mal comment une quelconque unité continentale européenne, quelle qu’elle soit, puisse se construire sans être dominée par les Protestants !

        Tout ça ne me semble pas logique…

        1. Les révolutionnaires néo-modernistes en bon disciples d’Alfred Loisy qui avaient vu la propension des milieux conservateurs à privilégier l’Église des murs et des institutions sur le Royaume, l’Église société d’ordre surnaturel, ont choisi pour leur part de ne pas partir, d’infiltrer et d’occuper tous les strates de cette institution pour en prendre possession, en faire leur instrument, et tout détruire de l’intérieur. Ils ont pris pour ce faire, en bons stratèges, les milieux traditionalistes au piège de leurs insuffisances doctrinales, intellectuelles et politiques, de leurs désastreuses focalisation d’où le surnaturel a même été évacué, voire de leur suffisance pusillanimité. Il suffit de lire ce qu’ont écrit en ce sens le père Congar, Jean Guitton, Jean Daniélou, Joseph Ratzinger pour voir comment ils ont réussi très intelligemment à se jouer de leurs opposants, qui n’ont rien compris à ce qui se passait et qui quand ils le comprenaient se couchaient devant les ennemis de Dieu. Déjà au XVIIème siècle, les Jansénistes, qui proffessaient une forme du Protestantisme cachée au sein de l’Église catholique , avaient choisi de rester dans les murs et par la ruse de la réformer de l’intérieur.

    1. le résultat de 1905…qui se termina avec Vatican 2!

      L’église traditionaliste a abandonné l’éducation des masses catholiques pour sauver ses meubles(qu’elle pensait…).

      Le bilan de 1905 c’est son suicide le 8 décembre 1965!

  1. C’est magnifique votre boul de cristal mais moi gillet jaune je ne suis pas concerné, l’article s’adresse au riche et non aux RSA, RMI….. nous les pauvres nous sommes en rien touché par la crise ou plein emploi nous aurons toujour notre petit salaire misérable ou les aides malheureusement. Ainsi va la vie jusqu’à que nous soyons 1 million dans les rues…

    Vive la télé et les médias et les crédits pour nous avoir aseptisée.

  2. La gauche,même extrème c’est bien par contre la droite ne devrait pas exister ,ces gens qui se disent ouvert,tolérant oublient de pratiquer »soyez raisonnable écoutez ,obéissez,nous savons »La propriété serait de l’esclavagisme,par contre la réalité du communisme camp de réeducation,psychiatrisation des opposants,goulags,génocides pour aboutir a la ruine totale

    1. C’est « une » jésuite sauce Vatican 2… nous sommes loin des jésuites canal historique… tu devrais lire les petits livres de Marion Sigaut.

  3. AfD attention, pas d’amalgame! En effet, nous aurions été incapables de faire la différence. On a eu chaud! :))
    Dans la foulée, encore une petite couche en guise d’ « introit » sur la guerre, histoire de bien faire plaisir à Aude Andelin. Quelle délicatesse de sa part! Toujours cette facheuse manie, peu importe le sujet traité d’ailleurs, de sacrifier sur l’autel de la bien pensance. Cela en est désespérant.
    Une chose qui me réjouit, si j’ose dire, c’est que baisser sa culotte, on dira de cheval, ou pas, cela ne changera rien.
    La crise monétaire, doublée d’une crise financière, why not, va remettre les choses à leurs places, et à ce moment là, apparaîtront les véritables valeurs, diverses et variées: la famille, la patrie, la protection du sol, valeurs tangibles: terres arables (« la terre de ment pas »), métaux précieux, métaux non ferreux, immobilier, arts…
    Et c’est là que cela deviendra intéressant, et les belles idées humanistes bidons pourront être reléguées au placard des ringardises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page