Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
La France redoute des « accidents » au Moyen-Orient selon le Drian

Pour Jean-Yves Le Drian notre Ministre des Affaires étrangères, (qui accessoirement est l’un des meilleurs ministres de ce gouvernement pour ne pas dire le meilleur), il serait souhaitable de voir des gestes de  « désescalade » de la part des grands acteurs que sont les Etats-Unis et l’Iran.

Ainsi le Drian a déclaré sur BFM TV que « je constate que tout le monde déclare ne pas vouloir aller au sommet de l’escalade, que ce soit le président Rohani, que ce soit le président Trump, que ce soit même les responsables et les autorités du Golfe », « mais, là, il y a des éléments d’escalade qui sont inquiétants. Je dois dire que la situation est grave parce que la montée progressive des tensions peut aboutir à des accidents ».

Pour le moment les tensions montent et les escarmouches se font de plus en plus précises.

Les dernières en date tournent autour de ces histoires de pétroliers de BP que les Iraniens ont tenté d’arraisonner dans le Golfe après que les Anglais aient capturé un pétrolier iranien à Gibraltar.

Pour le Drian, le plus grave, est la décision iranienne unilatérale de sortir de l’accord de 2015, qui même s’il a été rejeté par les Etats-Unis permettait encore aux Européens quelques raisons d’espérer.

« Le fait que l’Iran ait décidé de revenir sur certains de ses engagements dans le cadre de l’accord contre la prolifération nucléaire, l’accord de Vienne, c’est une inquiétude supplémentaire. C’est une mauvaise réaction par rapport à une autre mauvaise décision qui était le retrait américain, il y a un an, des accords de Vienne ».

Et le Ministre des Affaires étrangères de conclure sur une tentative de motion de synthèse qui représente sans doute la ligne diplomatique française et la résume parfaitement

« L’Iran n’a rien à gagner à ainsi rompre ses engagements. Les Etats-Unis n’ont rien à gagner à ce que l’Iran puisse de nouveau accéder à l’arme nucléaire. Donc, il importe que des gestes de désescalade soient fait pour abaisser la tension. »

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Channy
Channy
1 année plus tôt

Franchement on voit que c est les vacances pour se taper une interview de le drian qu’ on a sorti de son placard.
Jean Yves le reste du monde s en tape de ce que pense la grance–on est hors jeux maintenant

beverly
beverly
1 année plus tôt

Une guerre a toujours été bonne pour faire redemarrer une economie à l’agonie. Je n’y croyais que moyennement avant,mais j’y crois de plus en plus à cette 3e guerre mondiale.

00 888
00 888
1 année plus tôt
Reply to  beverly

Vraiment?
Où serais ce plutôt par le déficit budgétaire extraordinaire que ça suppose?

3
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x