Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Pierre Sabatier: « Le business model de WeWork c’est tout simple, c’est un peu comme une pyramide de Ponzi ! »
 

Que s’est-il passé pour que le château de carte Wework s’effondre en quelques semaines. Début septembre, l’entreprise américaine spécialisée dans la location de bureaux partagés était valorisée 47 milliards de dollars, et tout était en place pour que son introduction en Bourse à Wall Street soit l’une des plus grosses de l’année. Cette nuit, Wework vient d’être sauvé en urgence par son actionnaire Softbank. Comment expliquer un tel fiasco ? Le point de vue de Pierre Sabatier, président de PrimeView. Ecorama du 23 octobre 2019, présenté par David Jacquot sur Boursorama.

Pourquoi la chute de WeWork fait craindre une nouvelle crise financière Monstre caché: Le symptôme WeWork !Monstre caché: Le symptôme WeWork !

Source: boursorama

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or ». Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
9 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
mianne
mianne
8 mois plus tôt

Et pourtant le système des bureaux partagés WeWork, SOho 3Q etc …, me semble être une excellente idée . Le micro-entrepreneur débutant , en échange d’un loyer modique, y est déchargé de tout souci concernant le local et bénéficie d’un emplacement connecté d’1,5 m2 sur une grande table partagée, d’un internet et de matériel d’impression performants, des services d’un personnel d’accueil, secrétaire, de personnel d’entretien des locaux, de bureaux réservés sur planning pour recevoir en privé ses clients, des salles de repas conviviales avec machine à café et micro-ondes, d’un amphi ou d’une salle de conférence pour des formations, d’une… Read more »

JeanD
JeanD
8 mois plus tôt
Reply to  mianne

C’est pas le principe du système de bureaux partagés, qui est remis en question, mais que WeWork, c’est surtout de la location sur du court terme qui ne garantie pas les revenus, et que leur niveau de rentabilité est négatif, sans parler que les actionnaires se sont rendus compte que le Fondateur avait une gestion, qu’on pourrait apparenter à de l’escroquerie !!! Le Fondateur, c’est fait prêter de l’argent par WeWork quasi gratuitement, pour acheter des locaux, qu’il relouait très cher à WeWork, un peu comme Richard FERRAND, qui a utilisé sa compagne comme ‘prête nom’, avec Les Mutuelles de… Read more »

Poujade51
Poujade51
8 mois plus tôt

Comme disent les « ricains » à propos de certains produits financiers :
Quand ça ressemble à de la merde, Quand ça sent la merde, c’est que c’est de la Merde !

Poujade51
Poujade51
8 mois plus tôt

Oh merde, on vient de s »apercevoir que la corne de la licorne n’était qu’un artifice de cinéma en bois ! Que dire de tous les autres : il va y en avoir des coccus de service dans les prochains mois!

channy
channy
8 mois plus tôt
Reply to  Poujade51

Les leçons de la fin des années 90 n ont pas été retenues…tout le monde veut être dans le nouveau google ou amazon…
Certes il y aura des cocus…et aussi des gagnants(très peu nombreux) qui auront su miser sur les bonnes entreprises..mais comme le dit P.Sabatier posséder ce » savoir faire » n est pas à la portée de n importe quelles institutions,particuliers etc

JeanD
JeanD
8 mois plus tôt

« c’est un peu comme une pyramide de Ponzi !”,
Non, c’est une véritable Pyramide de Ponzi,
qui ne sera jamais rentable,
mais tout le Monde s’en fou,
comme pour le Bitcoin,
tant qu’il y a de l’espérance en la spéculation
et que cela rapporte à certains !!!

Il faut clairement définir les choses…
Il doit y avoir obligatoirement création d’entreprise,
autrement c’est clairement une Pyramide de Ponzi,
un Jeu de chaises musicales !!!
Et les derniers, à se retirer seront ruinés…

JeanD
JeanD
8 mois plus tôt
Reply to  JeanD

Je voulais écrire :
« Il doit y avoir obligatoirement création de valeur »,
autrement c’est clairement une Pyramide de Ponzi,
un Jeu de chaises musicales !!!
Et les derniers, à se retirer seront ruinés…

Francis
Francis
8 mois plus tôt
Reply to  JeanD

Sauf que là c’est plutôt une pyramide d’Attali.
Fourgueurs de pantalons à une jambe, gens qui ont l’exercice de la tromperie chevillée à l’âme.

channy
channy
8 mois plus tôt
Reply to  JeanD

Jean ceux qui ont su placer dans Amazon,Google et quelques autres , ne pas paniquer quand la bulle internet à explosé.;eux ce sont gavés! par contre ceux qui avaient des actions en France type Wanadoo, france telecom,Alcatel etc..(qui produisent de la vraie valeur) eux ils ont morflés…. comparer les cours de bourses..20 ans après on est pas revenu au niveau fin des années 90.