Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
La Banque de France met la pression pour limiter les crédits immobiliers
 

Ca y est, le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau vient de se fâcher tout rouge contre les banques et ses copains banquiers puisqu’il est l’ancien grand patron de BNP Paribas.

Quel est l’objet de son courroux ?

Les crédits immobiliers accordés par les banques trop facilement et qui entraînent la surchauffe sur le marché immobilier hexagonal.

A l’occasion de sa cérémonie des voeux, le gouverneur de la Banque de France a déclaré que « des dérives doivent s’arrêter, et des comportements doivent changer, vite » et de préciser que « l’adaptation à l’environnement de taux bas passe par une vigilance accrue en matière de qualité et de tarification des crédits ».

De son côté le ministre de l’économie vient de redéfinir les critères d’octroi d’un crédit immobilier.

A compter du 1er janvier 2020 les banques ne peuvent plus accorder de prêt dont le poids dépasserait un tiers des revenus nets du ménage ou de l’emprunteur, et doivent plafonner leur durée à vingt-cinq ans. Ces recommandations s’appliquent à tous les nouveaux prêts déposés depuis ce mois de janvier.

Le gouverneur de la banque de France a même menacé de passer des surcharges en capital pour les crédits non conformes.

Il ne s’agit pas tant d’augmenter le coût des crédits et les taux (bien que cela aura un effet à la marge sur les taux d’emprunt) que de s’assurer de ne pas pousser à un endettement encore plus massif des ménages qui pourraient se trouver très fragilisés en cas de retournement.

La ruée vers… l’immobilier ! Immobilier: Où vont les prix ? – le débat Marc Touati vs Olivier Delamarche

Ce n’est pas une mauvaise idée, et peut-être même une sage précaution.

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
7 Comment threads
3 Thread replies
3 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
7 Comment authors
bbriseherminetteMourao MarioKaifa QuaresmaMarie Brune Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
herminette
Invité
herminette

Il a totalement raison à mon avis… en Suisse on ne peut pas emprunter n’importe comment. L’emprunt auprès d’une banque est très encadré pour éviter le surendettement et la faillite.

bbrise
Invité
bbrise

L’Etat français est aussi déficitaire que tous les pays de la zone euro réunis
Depuis l’élection d’Emmanuel Macron, le déficit de l’Etat a progressé de 24,6 milliards

M A R C E L
Invité
M A R C E L

Dji va bén èt vos ? Retraité au paradis ; Viszontlátásra ! Пока ; Tschüss ; Hey oe is’t ? ! . Sont-ils bien utilisés ? ” Alors, toujours socialiste ? Il fait la moue, puis me répond : – En tout cas, toujours de gauche. Je ne vais pas plus loin dans la conversation parce que je l’aime bien, mais je me dis : que veut-il dire ? Est-il pour un Etat acteur économique unique ou, tout simplement, pense-t-il que la gauche aurait, comme le disait Giscard, le monopole du cœur ? Je crois hélas que la vérité tient… Read more »

Mourao Mario
Invité

Plus possible de remonter les taux,mais peut-être que si les banques reinvestissaient le fruit des Q.E dans l economie réelle plutôt que dans la spéculation des marchers financiers tous le monde vivrait mieux.

bbrise
Invité
bbrise

comment image?itok=XJlkBRXD1579213157

Kaifa Quaresma
Invité

C’est peu-être un peu tard!

Marie Brune
Invité

il faut que les pauvres restent pauvres

Vladimir Assadki
Invité

La plupart des banques sont en faillitte….vrai. Grave. Réel. Mais cest les pauvres qu’il faut contrôler.

M A R C E L
Invité
M A R C E L

Du paradis ? ; Viszontlátásra ? ! Пока ; Tschüss ; Hey oe is’t ; Dji va bén èt vos ? ! !

Il est grand temps .