Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
« Alerte rouge. Le taux 10 ans français explose à la hausse et devient positif !! » L’édito de Charles Sannat
 

C’est une alerte de gros temps, de très gros temps que je partage aujourd’hui avec vous.

Comme vous le savez, il faut surveiller les taux comme le lait sur le feu, et cela depuis des années en fait.

Souvenez-vous les années 2011, 2012 avec les inquiétudes majeures sur l’avenir de la zone euro qui était empêtrée à l’époque dans les désaccords entre l’Allemagne, reine de la rigueur, et les pays latins, les célèbres PIGS de l’époque (Portugal, Italy, Greece and…Spain) suivant l’acronyme anglais désignant les pays les moins vertueux sous le mot de « cochon » ce qui n’a jamais été très gentil.

Bref, les taux à l’époque de ces pays s’étaient envolés à de tels niveaux que cela menaçait même leur solvabilité.

La BCE, sous la direction de Mario Draghi, a fini par intervenir et siffler la fin de partie. Mario le gouverneur de la BCE déclara « l’euro est irréversible, je ferai tout ce qu’il faut et croyez moi ce sera assez »… et la BCE fit ce qu’il fallait et ce fut assez.

Fin de l’histoire ?

Non.

Pas tout à fait.

L’histoire revient à grand pas nous hanter.

Là.

Maintenant.

Aujourd’hui.

Alors que les taux étaient négatifs depuis bien longtemps, voilà que le 10 ans Français ce qui n’est pas rien, vient de repasser en territoire positif et pas qu’un peu, en ligne droite…

Regardez plutôt ce graphique carrément effrayant !!

Ce n’est pas une hausse, c’est une explosion. Et cette explosion, qui fait passer les taux en ligne droite de -0.40 % à + 0.40 % en quelques heures, est terriblement dangereuse.

Nous avons, ici, potentiellement une hausse dévastatrice.

Pourquoi une telle hausse ?

Parce que le marché anticipe des déficits budgétaires évidemment monstrueux, et j’en parle dans cette édition, car les prévisions de Bercy avec un déficit 2020 revu à 3.9 % du PIB sont tout simplement la plus mauvaise blague du jour tellement ces déficits seront énormes, colossaux, et plus proches des 10 % du PIB (voire même au dessus) que des 3 % au sens des critères « bidons » de Maastricht ».

Parce que le marché anticipe qu’aucun acteur privé, aucun ménage, aucune entreprise, embourbé dans une crise économique sans précédent n’aura de capacité d’épargne suffisante pour financer cette dette nouvelle.

Les banques centrales vont perdre le contrôle des taux d’intérêt Lorenzo Bini Smaghi: “Si les taux remontent, la dette risque d’être hors de contrôle”

Parce que le marché anticipe que tous les acteurs économiques actuels sont obligés de mobiliser toute l’épargne pour faire face tout simplement à l’arrêt total de l’économie mondiale dans son ensemble. De la Chine qui ne repart pas, aux Etats-Unis qui ne vont pas tarder à s’arrêter en passant à l’Europe qui est gelée.

Bref, ceux qui ont des sous les retirent car ils en ont besoin. C’est donc de la décollecte d’épargne… Or ce sont les excédents qui permettent de financer les déficits..

Conclusion ?

Cela va coincer très vite !

Vite la BCE, vite…

Si la BCE n’intervient pas dans les jours qui viennent en annonçant qu’elle rachète et finance les déficits publics de chaque pays de la zone euro, « quoi qu’il en coûte » et sans « limite », alors les taux vont continuer à monter.

Ils vont monter jusqu’à 1 %, puis à 2, puis à 3. Puis quand nous atteindrons les 4 %, alors la dette souveraine des pays européens les plus endettés, explosera dans un immense feu de joie. L’Euro suivra dans la seconde et la zone euro finira en fumée ainsi que l’Union Européenne, avec moins de temps qu’il n’en faudra pour dire « ouf ».

La BCE n’a, au mieux, que quelques semaines se comptant sur les doigts d’une main pour inverser la vapeur.

La maison européenne est en train de brûler. Le feu vient de prendre.

Il va falloir que la BCE sorte les lances à incendie, les canadairs et les hélicoper-monney comme on dit outre-atlantique.

Si Christine Lagarde n’annonce pas qu’elle monétise les déficits liés au coronavirus, alors l’euro éclatera et l’or s’envolera sur les craintes terribles d’insolvabilité et de retour aux monnaies nationales dans la panique la plus totale.

Si Christine Lagarde annonce un « open bar » et de l’argent gratuit sans limite, l’euro tiendra, et l’or s’envolera car les opérateurs joueront… l’hyper inflation consécutive à cette création sans limite de monnaie.

Cela fait plus de 10 ans que je le dis et que je l’écris. Dans tous les cas l’or sortira gagnant de tout cela, la question n’est pas « si » mais « quand » et au quand… « nul ne connaît ni le jour ni l’heure ».

Mais, cette fois, nous y sommes probablement.

Dernière minute. Christine Lagarde vient d’annoncer un plan de 750 milliards d’euros et parle de « no limit », ce sera donc assez logiquement, la mort finale par l’hyperinflation!!!

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous et désormais protégez-vous!

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Jean Pierre Chevrier
2 mois plus tôt

c’est faux ils sont très très bas !!!!

BIBI
BIBI
2 mois plus tôt

Si les taux Français explosent, que dire des taux Italiens
+ 650 % EN 1 HEURE

Alexis Bedue
2 mois plus tôt

Ça reste très bas (contenu). Reste à voir son évolution sur les prochaines semaines…

Franck Santamaria
2 mois plus tôt

Parce que elle le vaut bien, un pays en faillite mérite son sort.

noel
noel
2 mois plus tôt

La BCE vient d’émettre 750 milliards d’Euros en plus des 150 milliards précédent et encore avant nous allons avoir 1000 MILLIARDS d’Euros fabriqués au moins d’ici fin d’année .

5
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x