Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Jean Castex, le 1er ministre qui valait 208 000 euros et des brouettes mais qui connait le coronavirus !
 

Le nouveau Premier ministre, Jean Castex, touche-t-il plus de 200 000 euros d’argent public par an ? C’est France Info qui pose benoîtement la question… On ne sait jamais.

Et la réponse est oui, il a bien gagné 208 000 euros en 2018 et en 2019…

« toutefois, la rémunération de Jean Castex devrait baisser du fait de sa nomination à Matignon ». Vous remarquerez que Jean Castex, lui ne nous fait pas le coup du sacrifice financier pour aller à Matignon…

Voici le détail de ses rémunérations.

Pour l’année 2019, le total des rémunérations s’élève à 208 180 euros net (soit plus de 17 000 euros par mois). Une somme quasiment identique à celle perçue en 2018.

Est-ce scandaleux ? Disons que dans une France qui se paupérise, voir les émoluments généreux des mamamouchis de premier ou de second rang n’est jamais du meilleur effet en termes de communication.

Mais en réalité ce n’est pas des salaires de Castex dont je voulais vous parler, enfin indirectement.

Vous avez compris qu’il n’a pas été nommé pour son charisme…

Vous avez compris qu’il n’a pas été nommé pour sa « personnalité » soluble ou non dans un rôle de collaborateur.

Vous avez compris qu’il n’a pas été nommé pour la préparation des JO de Paris.

Normalement vous me dites « mais alors Charles, pourquoi at-il été nommé ? »

Et je vous répondrais parce qu’il connait très bien le sujet des virus, du confinement, du déconfinement et des pandémies.

Il a été nommé parce qu’il a un peu d’expérience sur ces sujets.

« Cet enfant du Gers, qui a grandi à la campagne, touche du doigt les plus hautes sphères de l’Etat : de 2005 à 2006, il œuvre en tant que directeur de l’hospitalisation au ministère des Solidarités, puis, pendant deux ans, il devient le directeur de cabinet de Xavier Bertrand (divers droite) à la Santé, puis au Travail. « Le premier plan pandémie, c’est Jean Castex qui est directeur de cabinet, à l’époque du virus H5N1, rappelle Xavier Bertrand, auprès de l’AFP. Le côté « Je vous mets en place un plan qui ne fonctionne pas sur le terrain », ce n’est vraiment pas le genre de la maison Castex. » »

Macron, un Président chamboulé par de multiples affaires ! Emmanuel Macron: « Je vis ça comme une mission. J’ai la conviction qu’il existe une transcendance, quelque chose qui dépasse, qui vous dépasse… »

Il a été nommé à ce poste parce que c’est, à défaut d’être forcément le meilleur, en tous les cas certainement l’un des moins mauvais.

Il a été nommé pour gérer la pandémie, parce qu’elle est loin d’être terminée.

Le choix de Jean Castex est donc un bon choix, car pour une fois, événements obligent, c’est le choix de la compétence qui a été fait. C’est peut-être un bon choix, mais ce n’est pas une bonne nouvelle.

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Chen Yung
Chen Yung
1 mois plus tôt

“C’est le choix de la compétence qui a été fait”
Ah ah ah … pas très impertinent de votre part M. Sannat.
La nomination d’un énième fonctionnaire impotent payé à prix d’or n’est ni un bon choix ni une mauvaise nouvelle, à part pour ceux qui payent des impôts pour payer ces nuisibles et les conséquences de leurs stupides décisions.

Alain Asgard
1 mois plus tôt

Vos commentaires totalement en accords avec les sirènes émisent par le systéme politico financier industriel me font rirent pour votre présentation d’indépendance et de vigilance

Dick-Butt
Dick-Butt
1 mois plus tôt

Faut qu’il change le nom de son site, insolentiae, la bonne blague, je ne vois jamais d’insolence dans ses articles, juste du conformisme parfaitement assumé.

Last edited 1 mois plus tôt by Dick-Butt
Oblabla
Oblabla
1 mois plus tôt

208.000 net, ça fait 260.000 brut. Inimaginable mais vrai ! Un fonctionnaire qui ne prend aucun risque, responsable de rien (voir loi Le Pors), emploi garanti à vie qui gagne 21.000 euros par mois, on hallucine. Et en plus c’est sans compter les avantages en nature et les avantages fiscaux. Une honte, parce que ce genre d’individu est payé par nos impôts !!!

4
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x