Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
American Airlines Alerte l’administartion Trump: “Continuez à nous renflouer ou il y aura plus de 19 000 emplois supprimés…”
 

Le trafic aérien est toujours frappé de plein fouet par la crise sanitaire et personne ne croit plus en une éventuelle reprise économique ou à une certaine re-normalisation, les compagnies aériennes américaines sont de plus en plus dépendantes de la liquidité pour survivre et plutôt que de faire face aux conséquences du marché, des responsables semblent vouloir faire pression sur Washington pour qu’ils continuent à les renflouer.

L’exemple d’aujourd’hui vient d’American Airlines qui confirmera aujuord’hui qu’elle supprimera 19 000 postes si l’aide fédérale pour la masse salariale expirait comme prévu le 1er octobre, plafonnant à 30% une réduction des effectifs depuis que la pandémie de coronavirus a commencé à torpiller la demande de voyages.

Chers collègues membres de l’équipe,

Nous sommes venus vous voir à plusieurs reprises tout au long de la pandémie, souvent avec des mises à jour qui donnent à réfléchir sur un monde qu’aucun d’entre nous n’aurait pu imaginer. Aujourd’hui, c’est le message le plus difficile que nous ayons eu à partager jusqu’à présent – l’annonce de réductions involontaires d’effectifs à compter du 1er octobre.

Comme vous le savez tous, le programme de soutien de la paie (PSP) de la loi CAES a protégé notre compagnie contre les séparations involontaires jusqu’au 30 septembre. Ce programme nous a aussi permis comme toutes les autres compagnies aériennes de continuer à desservir chacun des marchés sur lesquels nous nous trouvions avant la crise. C’était une mesure législative incroyablement efficace. En fournissant aux compagnies aériennes les fonds nécessaires pour payer une grande partie des salaires et des avantages sociaux des membres de notre équipe, cela a permis à l’industrie du transport aérien commercial de continuer à voler face à une très faible demande de voyages aériens et à faire avancer notre pays, tous les marchés ont continué à recevoir des messages commerciaux sûrs et efficaces.

Le seul problème avec la législation est que lorsqu’elle a été promulguée en mars, on supposait tous que d’ici le 30 septembre, le virus serait sous contrôle et que la demande de voyages aériens serait revenue à la normale. Ce n’est évidemment pas le cas. Sur la base des niveaux de demande actuels, chez America, nous prévoyons maintenant de voler à moins de 50% de notre capacité au quatrième trimestre, les vols internationaux long-courriers étant particulièrement réduits avec seulement 25% des niveaux de 2019. Ainsi, à l’approche du 30 septembre, nous avons annoncé des réductions de service, y compris l’élimination complète du service sur certains marchés au début du mois d’octobre, et aujourd’hui, nous annonçons des réductions connexes de nos effectifs.

En bref, l’équipe américaine comptera au moins 40 000 personnes de moins le 1er octobre que ce que nous avions avant cette pandémie. Nous avons travaillé pour atténuer autant de réductions involontaires que possible grâce à des programmes volontaires. Dans les grandes lignes et les transporteurs régionaux, plus de 12 500 de nos collègues ont pris la difficile décision de quitter l’entreprise de façon permanente grâce à des programmes de départ anticipés ou à la retraite. 11 000 autres membres de l’équipe ont offert de prendre congé en octobre. Ce sont des décisions importantes dans la vie et nous respectons et apprécions grandement le sacrifice que ces membres de l’équipe ont fait et continuent de faire pour les américains et leurs collègues.

Même avec ces sacrifices, environ 19 000 membres de notre équipe seront involontairement mis en congé ou séparés de l’entreprise le 1er octobre, à moins qu’il y ait une extension de la PSP. Chaque groupe de salariés est dans une situation différente. Par exemple, étant donné que les vols internationaux sont plus réduits que le service intérieur, les groupes dont le personnel a le plus d’heures seront dirigés vers le service international. Vos dirigeants individuels partageront davantage d’information dans les jours à venir.

La seule possibilité d’éviter ces réductions involontaires le 1er octobre est une extension nette de la PSP. Dirigés par les syndicats, avec le soutien de l’industrie, nous avons généré un énorme soutien bipartisan pour une telle extension. L’écrasante majorité des membres de la Chambre des Etats-Unis et du Sénat apprécient que la sauvegarde des emplois dans l’industrie du transport aérien pendant cette crise se traduira par une reprise économique plus rapide dans les mois et les années à venir. Et que la préservation de ces emplois de services essentiels signifiera également un service aérien commercial continu vers toutes les collectivités, petite ou grandes.

Mais malgré ce large soutien bipartisan, une extension de la PSP est liée à un paquet de secours Covid-19 plus large, que nos élus n’ont pas encore pu négocier. Nous devons donc nous préparer à la possibilité que les dirigeants de notre pays ne soient pas en mesure de trouver un moyen de soutenir davantage les professionnels de l’aviation et le service que nous fournissons, en particulier aux petites collectivités. Si vous ne l’avez pas déjà fait, vous pouvez faire savoir à vos élus à quel point une promulgation PSP est importante pour vous, vos familles et notre reprise économique.

Trafic aérien: une chute historique du secteur, plombé par la crise sanitaire Plus de 1 000 suppressions d’emplois confirmées chez Hop !

Les semaines et les mois à venir seront les plus difficiles que nous ayons jamais affrontés. Peu importe à quel point ils semblent difficiles, rappelez-vous ceci : l’équipe d’American airlines n’est pas étrangère à l’adversité, et dans l’adversité, nous nous en sortirons. Nous sortirons de l’autre côté de cette crise. La demande reviendra. Les membres de l’équipe seront rappelés. Le monde retrouvera sa nouvelle normalité, et quand ce sera le cas, ce sont les américains qui seront présents. Jusqu’à là, soyez convaincus que nous réussirons ensemble. Le professionnalisme et l’attention dont cette équipe a fait preuve au cours des six derniers mois ont été tout simplement extraordinaires. Nous sommes tous des salariés d’American Airlines, et nous survivrons et un jour, prospérons ensemble à nouveau. Merci pour tout ce que vous faites maintenant et pour le futur, qui nous permettra de passer cette très mauvaise phase.

Source: zerohedge

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vandepontseele Philippe
Vandepontseele Philippe
26 jours plus tôt

ÉTAT UNIS, ÉTAT SOCIALISTE. ILS SUBSIDIENT LEURS ENTREPRISES, ET LA F.E.D. RACHÈTE LES DETTES ET REPOUSSE LA FALAISE FISCALE CHAQUE FOIS QUE BON LUI SEMBLE. AVEC L’ AVAL DU CONGRÈS.

Poujade51
Poujade51
26 jours plus tôt

Pourquoi les aider eux plus que les autres??? les autres ne sont pas moins méritants… s’ils les sauvent chacun sera en droit de réclamer sa part…

Clint
Clint
26 jours plus tôt

Continuez à créer de la monnaie sinon on meurt.

Polet
Polet
26 jours plus tôt
Reply to  Clint

Reculer pour mieux sauter en fait…

4
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x