Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
300 millions d’euros pour le spécialiste de l’élevage d’insectes !

Tristesse culinaire… il va falloir en créer des sauces épicées et me faire avaler beaucoup de publicité et de culpabilité pour que j’aille manger de la purée et des copeaux d’insectes. Mais le marketing globalisé et les khmers verts, je n’en doute pas, réussirons à nous faire dire que manger des vers de terre c’est le summum de la symbiose avec Gaïa la terre mère et nourricière.

Et puis, ce sera bon pour notre empreinte carbone.

Et puis, avec le covid, nous perdons le goût… alors, autant manger des grrrr et bzzzbzzzbzzz. Ceux qui se souviennent de la publicité des années 80 pour un insecticide jouée par un humouriste dont il ne faut pas mentionner le nom tant ses blagues sont désormais politiquement incorrectes et son humour inconvenant.

Logiquement donc, Ynsect, le spécialiste de l’élevage d’insectes lève 300 millions d’euros.

Ynsect est une startup

Ynsect veut construire « la plus grande ferme d’insectes au monde » ! Hummmm et Miam, je m’en lèche les babines à l’avance.

Le gros projet d’Ynsect c’est de construire et de créer « la plus grande ferme d’insectes au monde » à Amiens, en France. « Il est prévu que la production débute en 2022 et qu’elle permette la production de 100 000 tonnes d’ingrédients par an —puis 200 000 à long terme, et la création de 500 emplois (direct et indirect). Actuellement, la startup française dispose d’un élevage cent fois plus petit situé dans le Jura. Elle emploie un peu plus d’une centaine de personnes, sachant que son siège est situé à Paris ».

Antoine Hubert, cofondateur et PDG d’Ynsect indique « Notre objectif est de révolutionner la chaîne alimentaire en commençant par son fondement, à savoir les insectes et le sol. C’est l’affaire de tous, carnivores comme végétariens, ce n’est pas une question de régime alimentaire : il s’agit de se poser la question de la façon dont nous nourrissons nos cultures et nos animaux ».

À cela, il ajoute : « Ynsect ne se réduit pas à la production d’insectes : le changement climatique et la croissance démographique mondiale nous imposent de produire plus de nourriture avec moins de terres et de ressources et ce, sans déforester ni vider les océans. Nous sommes convaincus qu’Ynsect a un rôle central à jouer dans cette équation ».

Tout cela n’est pas totalement faux.

Pourtant, je trouve ce genre d’information triste.

La tristesse du monde que nous quittons et de celui que l’on veut nous imposer, un monde sous liberté surveillée, réduit à l’état de consommateur, sans racine ni culture, un individu globalisé, qui va se nourrir de poudre d’insectes insipide en attendant d’aller bouffer les pissenlits par la racine.

Triste monde.

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
11 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
élu ps
élu ps
19 jours plus tôt

C’est tout les français ce débat:ça mange des escargots,des joues de porc,des rognons de boeuf,mais ça s’évanouit quand il s’agit de manger des sauterelles ou des pommes cueillies dans le jardin.

M A R C E L
M A R C E L
19 jours plus tôt
Reply to  élu ps

Moi, je suis fier de ma culture et les mouches et autres parasites, je les atomise .

bbrise
bbrise
19 jours plus tôt

je mange les produits de ma mer

M A R C E L
M A R C E L
19 jours plus tôt
Reply to  bbrise

Tu as lu ; Batho ancienne ministre de l’Écologie de François a demandé l’interdiction des voyages en avion pour des séjours inférieurs à 15 jours.

00 888
00 888
19 jours plus tôt

La raison pour laquelle l occident trouve répugnant de manger des insectes de la même manière que certains athée au moyen Orient ne mangent pas de port par tradition culturelle?

L ancien testament interdit de manger les rampants.

Ainsi les insectes faisaient parti des repas sur une partie de l histoire de l empire romain.

Last edited 19 jours plus tôt by 00 888
Emma Grimaud
20 jours plus tôt

Pas pour moi…

00 888
00 888
19 jours plus tôt
Reply to  Emma Grimaud

La raison pour laquelle l occident trouve répugnant de manger des insectes de la même manière que certains athée au moyen Orient ne mangent pas de port par tradition culturelle?

L ancien testament interdit de manger les rampants.

Ainsi les insectes faisaient parti des repas sur une partie de l histoire de l empire romain.

piotrr
piotrr
20 jours plus tôt

Il serait bien (j’ai pas dit “bon”!) de savoir accommoder les criquets pélerins qui ravagent le Sahel, l’Afrique de l’Est et jusqu’en Inde.
Ce serait la Loi du Talion : tu me bouffes ma récolte, je te bouffe !

00 888
00 888
19 jours plus tôt
Reply to  piotrr

C est possible. Ça s appelle élever de la volaille.

Les oiseaux sont fort pour attraper les insectes.

Last edited 19 jours plus tôt by 00 888
Babar
Babar
20 jours plus tôt

La production d’insectes évitera qu’en aquaculture on donne des poissons sauvages pour nourrir des poissons d’élevage…

VladP
VladP
20 jours plus tôt
Reply to  Babar

…Et ça, c’est plutôt une bonne chose… Quant-à se nourrir de viande, déjà aujourd’hui, la consommation par habitant a fortement chutté dans les pays dits “développés”. En tous cas, pour mon compte, je préfère en manger moins souvent mais quand j’en mange, j’aime autant que ce soit de la qualité. Comme toujours, le prix triera les clients potentiels. Une grande partie de l’humanité n’a jamais goutté un steak. À priori, ils n’en meurent pas, et si ça se trouve, ils en ont moins de problèmes de santé. Bon, vous allez me dire que s’ils calanchent à 45 ans de faim,… Read more »

11
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x