Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
La BCE veut se garder des marges de manoeuvre

Si la BCE laisse sa politique monétaire inchangée à l’issue de sa réunion de septembre les déclarations de plusieurs de ses dirigeants laissent penser que la Banque centrale européenne devrait annoncer de nouvelles mesures de soutien à l’économie d’ici à la fin de l’année.

La BCE veut garder « les mains libres » face aux incertitudes

« Au regard d’une incertitude élevée, appuyant la nécessité d’évaluer avec soin toute information nouvelle, y compris le taux de change de l’euro, et de maintenir une certaine flexibilité en prenant des mesures appropriées si et quand cela est nécessaire. »

Le QE de la Fed et de la BCE n’a aucune valeur L’élite bruxelloise, non élue et non soumise à l’obligation de rendre des comptes, cherche désespérément à empêcher le navire de couler. Mais la chute de l’UE et de l’euro est inévitable.

Cela peut se traduire par un : compte tenu du ralentissement marqué de l’inflation dans la zone euro, de la très faible croissance, du manque de reprise économique, de l’explosion de l’endettement public, et de la résurgence de l’épidémie de coronavirus, la BCE doit se tenir prête à agir quand il le faudra, et … il le faudra vraisemblablement dans les semaines qui viennent.

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x