Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Sauvons nos restos !! Nos restaurateurs mis dans la pire des situations par l’Etat !

D’après les dernières rumeurs publiées par le Point, les restaurateurs ne pourraient pas rouvrir avant le 15 janvier ce qui serait évidemment pour eux catastrophique !

Et comme les problèmes et les emmerdes volent en escadrille, se pose également le sujet épineux des congés payés qui s’accumulent dans la profession pour des salariés qui ne font rien et sont en congés forcé depuis des mois sous la forme de chômage partiel.

« Les restaurateurs et hôteliers ne sont pas au bout de leur peine. Alors que les établissements sont toujours fermés sans date de réouverture prévue, leurs salariés restent au chômage partiel et continuent à accumuler des jours de congés payés. « Le gouvernement dit qu’il rembourse à 100 % le chômage partiel », explique le président du GNI à France Info, Didier Chenet. « Nous disons : ce n’est pas vrai ! Puisqu’il y a encore les congés payés ».

Il va donc falloir aider de manière massive l’ensemble de notre filière restauration car cela s’annonce terrible pour tous ces professionnels le plus souvent méritants et très courageux.

Si les aides ne sont pas à la hauteur, il y aura des milliers de fermetures d’établissements dans les 12 mois qui viennent, surtout si nous devions affronter une troisième vague- fort probable – vers le mois de mars et qui nécessiterait à nouveau de fermer l’ensemble de nos établissements de restauration.

D’un point de vue sanitaire, il est logique de fermer ces activités, mais la solidarité nationale doit s’exprimer avec un soutien jamais vu et le remplacement du chiffre d’affaire de 1 pour 1 à chaque fois, des abandons des créances, des subventions et la suppression des charges sociales pendant deux à trois ans pour permettre à tous de souffler, de reprendre, et de reconstituer de la trésorerie.

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Dock Tobin
Dock Tobin
17 jours plus tôt

LISEZ « L’Etat ou la grande illusion » de Frederic Bastiat

L’Etat et les instances supranationales (qui n’existaient pas du temps de notre économiste) est la cause du 3/4 de nos malheurs

Débilus
Débilus
17 jours plus tôt

Et elle est passée où la baisse de la TVA dans la restauration ?
Ils n’ont pas embauché, ni augmenté les salaires et encore moins baissé leurs prix…

Pourtant, c’est ce qu’ils avaient promis…

JANUS MOEBUS
17 jours plus tôt

ILS NOUS PISSENT DESSUS ET ILS NOUS DISENT QU IL PLEUT ?
La désobéissance civile est le refus as… https://t.co/l2dx64QmYN

3
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x