USA: Comment allez-vous réagir lorsque l’inflation obligera les américains à dépenser 40% de leurs revenus pour de la nourriture? C’est effrayant !

Vous aviez remarqué que le prix du maïs avait augmenté de 142% au cours des 12 derniers mois ? Bien sûr, le maïs est utilisé dans des centaines de produits différents que nous achetons au supermarché, et donc tout le monde va ressentir le choc de cette augmentation de prix. Mais ce n’est pas seulement le prix du maïs qui devient complètement dingue. Nous observons les prix des denrées alimentaires grimper de façon spectaculaire dans l’ensemble de l’industrie, et les experts préviennent que nous n’en sommes qu’au début. Donc, si vous pensez que les denrées alimentaires sont à des prix bien trop élevés en ce moment, méfiez-vous, car ça va être bien pire dans pas très longtemps.

En règle générale, les américains consacrent environ 10% de leur revenu personnel disponible à la nourriture. Ce qui suit provient directement du site Web de l’USDA…

En 2019, les américains ont dépensé en moyenne 9,5% de leur revenu personnel disponible pour la nourriture, répartis entre la nourriture à la maison (4,9%) et la nourriture) à l’extérieur (4,6%). Entre 1960 et 1998, la part moyenne du revenu personnel disponible consacrée à l’alimentation totale par les américains est tombée en moyenne de 17,0 à 10,1%, en raison d’une diminution de la part du revenu consacré à la nourriture à la maison.

Inutile de dire que les américains les plus pauvres consacrent plus de leurs revenus à la nourriture que les américains les plus riches.

Selon l’USDA, les ménages les plus pauvres ont dépensé en moyenne 36% de leur revenu personnel disponible pour la nourriture en 2019…

A mesure que leurs revenus augmentent, les ménages dépensent plus d’argent pour la nourriture mais cela représente une part du budget global plus petite. En 2019, les ménages du quintile de revenu le plus bas ont dépensé en moyenne 4 400$ en nourriture (soit 36,0% de revenu), tandis que les ménages du quintile de revenu le plus élevé ont dépensé en moyenne 13 987$ en nourriture (soit 8,0% du revenu).

Inutile de dire que les chiffres définitifs pour 2020 seront un peu plus élevés, et beaucoup pensent qu’à terme, le pourcentage du revenu personnel disponible que le ménage américain moyen dépense en nourriture, atteindra 40%.

Cela signifierait que de nombreux ménages pauvres finiraient par dépenser bien plus que 50% de leur revenu personnel disponible uniquement pour la nourriture.

A une époque cela aurait été inimaginable, mais maintenant, tout est en train de changer. Comme je l’ai noté ci-dessous, le prix de maï a augmenté de 142% depuis la même période, l’année dernière…

Les prix du maïs ont bondi d’environ 142% au cours de la dernière année pour s’établir à 7,56% le boisseau, le prix le plus élevé en huit ans pour la récolte.

Une sécheresse au Brésil et une demande accrue en Chine ont mis la pression sur les fournisseurs mondiaux.

Dans d’autres domaines, nous constatons une inflation plus modérée, mais dans l’ensemble, nous venons d’assister à la plus forte augmentation de l’inflation alimentaire « en près de neuf ans »…

Les prix moyens en mars 2021 pour les côtelettes de porc et les poitrines de poulet sont tous deux en hausse de plus de 10% par rapport à mars 2020.

Les œufs et le fromage Cheddar dont tous deux en hausse de 6%.

En examinant tous les biens de consommation dans leur ensemble, les dernières données sur l’inflation de l’indice des prix à la consommation du Bureau of Labor Statistics des Etats-Unis montrent la plus forte augmentation d’un mois à l’autre depuis près de neuf ans.

Pendant ce temps, le prix du bois continue de grimper encore plus.

Dans le New Jersey, un homme dit que le coût total du bois utilisé dans la construction de sa nouvelle maison atteindra 70 000$

Tom McCarthy ne veut pas terminer la construction d’une maison dans le comté de Bergen, New Jersey en raison de la pénurie de bois.

« Il y a des morceaux de bois que nous ne pouvons pas trouver », a déclaré McCarthy, un courtier immobilier de l’agence « Chen » qui construit également des maisons avec son père à ses côtés.

McCarthy estime que le coût de bois pour la maison atteindra 70 000$, soit près du double du coût d construction de la même maison dans une ville voisine, il y a à peine huit mois.

C’est fou, ne trouvez-vous pas ?

Au lieu de construire une nouvelle maison, vous pouvez essayer d’acheter une maison existante à la place, mais les prix de l’immobilier dans de nombreux domaines sont devenus complètement insensés.

Dans le Nord de la Californie, une maison s’est récemment vendue pour plus d’un million de dollars de plus que le prix initial

Lorsqu’une maison à Berkeley s’est vendue plus d’un million de dollars au-dessus de son prix catalogue fin mars 2021, on pouvait lire son prix dans les médias de la région de la baie.

Bien que la vente de Berkeley ait été particulièrement sensationnelle – elle s’est vendue pour le double de son prix catalogue et a reçu 29 offres – ces histoires individuelles sont de plus en plus courantes sur le marché de l’immobilier aujourd’hui, selon des données récentes et des anecdotes de professionnels de l’immobilier.

Je ne pensais jamais être témoin de telles choses.

Mais un agent immobilier m’a confirmé que de telles choses invraisemblables devenaient de plus en plus courantes

Et c’est particulièrement le cas dans l’East Bay. « Les gens ne sont pas surpris quand une maison dépasse 1 million de dollars », a déclaré josh Dickinson, le fondateur de l’agence immobilière « Zip Code East Bay ». « Lorsque mes clients voient une maison de 1,9 million de dollars, ils sont presque conditionnés à penser que cela dépassera 3 millions de dollars dans le Piémont ou dans le Nord de Berkeley. »

C’est à cela que ressemblent les premiers stades de l’hyperinflation, mais les responsables de la Fed insistent sur la fait que nous n’avons rien à craindre.

En fait, Eric Rosengren vient de dire à la presse que l’inflation folle que nous constatons actuellement est susceptible d’être juste temporaire… »

Le président de la Fed de boston, Eric Rosengren, dans une interview à MarketWatch mercredi, a rejeté les discussions sur la réduction des achats d’actifs comme étant prématurés, et a déclaré que les facteurs temporaires qui faisaient augmenter l’inflation ce printemps ne dureraient pas.
Vous le croyez, vous?

Pas moi!

Comme l’a souligné Simon Black, le gouvernement fédéral va tout simplement continuer à emprunter et à dépenser des milliards et des milliards de dollars…

Je vous donne une information incroyable. Le gouvernement fédéral américain espère dépenser 11 milliards de dollars cette année, entre le budget ordinaire, le plan de relance déjà adopté et toute la nouvelle législation qu’il propose.

Et cela ne concerne que le mois de mai.

De toutes évidence, l’oncle Sam n’a pas d’argent. Ils doivent donc l’emprunter.

Presque tout le monde a trouvé ça génial quand le gouvernement fédéral a commencé à envoyer de gros chèques à tout le monde.
Mais vous n’allez pas trouver ça génial quand le panier de la ménagère vous coûtera 400$ au supermarché.

Chaque fois que le gouvernement distribue de l’argent gratuit, quelqu’un devra bien payer pour tout ça, et nous le payons notamment par des prix qui augmentent.

Si vous ne pensez pas qu’il s’agit encore d’une crise nationale majeure, je vous assure que vous la verrez très bientôt, car il ne faudra pas longtemps avant que la plupart des pays se plaignent bruyamment de la façon dont l’inflation cauchemardesque est devenue.

Source: theeconomiccollapseblogVoir les précédentes interventions de Michael Snyder

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Apres la baisse technique du cours de l’or ces deux derniers mois, nous sommes à des niveaux de prix très faibles vu la situation Economique catastrophique ( Des déficits d’états historiques, une impression monétaire devenue incontrôlable… l’inflation arrive et la dépréciation des monnaies va ruiner les épargnants… Une appréciation importante des cours de l’or et de l’argent se profile.

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or », ou directement par mail: [email protected]. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

Retour au standard or
L'or, un placement d'avenir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Histoire de l'argent
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
Retour au standard or
L'or, un placement d'avenir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Histoire de l'argent
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
21,00 EUR
15,00 EUR
75,53 EUR
25,00 EUR
25,00 EUR
Retour au standard or
Retour au standard or
21,00 EUR
L'or, un placement d'avenir
L'or, un placement d'avenir
15,00 EUR
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
75,53 EUR
Histoire de l'argent
Histoire de l'argent
25,00 EUR
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
25,00 EUR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page