Les banques centrales continuent de se renforcer et d’accumuler de l’Or !

Les banques centrales ont ajouté de l’or à leurs réserves en quantités record en 2018 et 2019, mais les achats ont ralenti l’année dernière avec le début de la pandémie de COVID-19. Un rythme plus lent s’est poursuivi en 2021, mais les achats demeurent en avance sur l’année dernière, car de nombreux pays continuent d’accumuler du métal jaune. Le World Gold Council prévoit que l’or continuera de jouer un rôle important dans les réserves des banques centrales au cours de l’année à venir.

Selon l’enquête du World Gold Council sur les réserves d’or des banques centrales , 21 % des banques centrales à travers le monde prévoient d’ajouter de l’or à leurs réserves au cours de l’année à venir. C’est 1% de plus que l’an dernier.

Aucune banque centrale n’a indiqué son intention de réduire ses réserves d’or au cours de l’année à venir. En 2020, 4% des banques avaient déclaré qu’elles prévoyaient de vendre de l’or.

Cinquante-six banques centrales ont participé à l’enquête du World Gold Council.

L’enquête de cette année continue de mettre en évidence un intérêt important pour l’or de la part des banques centrales. Le contexte de la pandémie de COVID-19 soulignant l’importance de maintenir des actifs liquides et non corrélés dans un portefeuille de réserves. L’inflation a également refait surface dans la donne de l’investissement et pourrait influencer la répartition des actifs des banques centrales dans les années à venir. Nous pensons que les banques centrales continueront d’être des acheteurs nets d’or, bien qu’à des volumes légèrement inférieurs à ceux de la décennie précédente.

Pourquoi les banques centrales détiennent-elles de l’or ?

La raison numéro un est la performance de l’or en temps de crise.

Les banques centrales valorisent également de plus en plus la performance de l’or en période de crise, car cet attribut domine désormais leur justification pour la détention d’or. Ces résultats surviennent dans un contexte d’incertitude persistante découlant de la pandémie de COVID-19, une situation qui a considérablement compliqué la gestion des réserves des banques centrales.

D’autres raisons de détenir de l’or incluent l’absence de risque politique, le fait qu’il s’agit d’une réserve de valeur à long terme, son efficacité en tant que diversification de portefeuille et le fait qu’il n’y a pas de risque de défaut.

Après des années record en 2018 et 2019, les achats d’or des banques centrales ont ralenti en 2020 avec des achats nets d’environ 273 tonnes. Il s’agissait de la 11e année consécutive de croissance nette des réserves d’or des banques centrales. Selon le World Gold Council, depuis le début de l’année, les banques centrales ont collectivement acheté entre 150 et 200 tonnes d’or sur une base nette.

La demande des banques centrales s’est établie à 650,3 tonnes en 2019. Il s’agit du deuxième niveau d’achats annuels le plus élevé depuis 50 ans, juste en dessous des achats nets de 2018 s’élevant à 656,2 tonnes. Selon le World Gold Council, 2018 a marqué le niveau le plus élevé d’achats annuels nets d’or par les banques centrales depuis la suspension de la convertibilité du dollar en or en 1971, et le deuxième total annuel le plus élevé jamais enregistré.

L’enquête révèle également une détérioration de la confiance envers le dollar américain et une tendance continue à la dédollarisation.

Les personnes interrogées continuent de prévoir des changements structurels à long terme dans le système monétaire international, poursuivant une tendance indiquée dans l’enquête de l’année dernière. Les opinions à l’égard du dollar américain s’orientent à la baisse, la moitié des personnes interrogées affirmant que le billet vert tombera en deçà de son niveau actuel. Les banques centrales continuent de penser que la proportion du renminbi chinois augmentera, 88 % d’entre elles déclarant qu’elle dépassera les niveaux actuels.

Source: schiffgold

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Apres la baisse technique du cours de l’or ces deux derniers mois, nous sommes à des niveaux de prix très faibles vu la situation Economique catastrophique ( Des déficits d’états historiques, une impression monétaire devenue incontrôlable… l’inflation arrive et la dépréciation des monnaies va ruiner les épargnants… Une appréciation importante des cours de l’or et de l’argent se profile.

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or », ou directement par mail: [email protected]. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

Or et Argent: Publications sur les métaux précieux

Un commentaire

  1. De ces achats dépendront la future valeur de leur monnaie respective dans les nouvelles règles du jeu monétaire mondiale qui vont être remise à plat maintenant très rapidement !
    D’ici peu, les nations vont réellement découvrir ce que valent ces monnaies avec lesquelles ils vivent : ça risque d’être très impressionnant pour multes d’entres elles ( aussi bien en + qu’en -)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page