Dramatisation de la réalité : près de la moitié des « hospitalisations liées au COVID » cette année ont été des cas légers ou asymptomatiques ! Arrêtez de nous traumatiser avec cette peur omniprésente !!!

Une toute nouvelle étude remet en question la fiabilité et la signification d’un certain nombre de « patients hospitalisés avec Covid-19 » aux États-Unis.

Les hospitalisations pour Covid – la mesure la plus courante entendue lors des discussions sur la gravité de la pandémie – peuvent ne pas être aussi significatives que beaucoup le pensaient autrefois. Et vous pouvez ne pas nous croire si vous le désirez : The Atlantic a publié mardi un article étonnant citant une nouvelle étude qui suggère que « près de la moitié des personnes hospitalisées avec COVID-19 ont des cas bénins ou asymptomatiques ».

L’Atlantique avait autrefois qualifié les hospitalisations de Covid de « numéro pandémique le plus fiable », l’hiver dernier. Maintenant, après la publication d’une étude nationale des dossiers d’hospitalisation, la publication revient sur la certitude de cette déclaration.

Des chercheurs de la « Harvard Medical School », du « Tufts Medical Center » et du « Veterans Affairs Healthcare System » se sont chargés d’essayer de déterminer la gravité des cas de Covid chez les personnes hospitalisées et le nombre de personnes comptabilisées comme hospitalisations de Covid qui étaient réellement à l’hôpital pour Covid, et ceux à qui on a fait subir un test Covid après avoir été admis pour autre chose.

L’étude « a analysé les dossiers électroniques de près de 50 000 admissions à l’hôpital COVID dans plus de 100 hôpitaux VA à travers le pays », a écrit The Atlantic. Ils « ont vérifié si chaque patient avait besoin d’oxygène supplémentaire ou avait un niveau d’oxygène dans le sang inférieur à 94% » afin d’essayer de déterminer si les cas atteignaient le seuil du NIH pour  » COVID sévère « .
Ce que l’étude a révélé, c’est que de mars 2020 à janvier 2021, 36% des cas de Covid à l’hôpital étaient bénins ou asymptomatiques. De janvier 2021 à juin 2021, lors de la propagation du variant Delta, ce nombre est passé à 48%. Pour les patients hospitalisés vaccinés, le nombre est passé à 57 %.

Comme The Atlantic l’a dit avec ses propres mots : « L’étude suggère qu’environ la moitié de tous les patients hospitalisés apparaissant sur les tableaux de bord de données COVID en 2021 peuvent avoir été admis pour une tout autre raison, ou n’avoir eu que de légers symptômes de la maladie. »

Les limites de l’étude comprenaient évidemment le fait que l’AV n’est pas représentatif de la population totale des États-Unis :

L’une des limites de l’étude est que les patients du système VA ne sont pas représentatifs de la population américaine dans son ensemble, car ils comprennent peu de femmes et aucun enfant. (Néanmoins, les nouveaux résultats font écho à ceux des deux études sur les admissions pédiatriques.) De plus, comme de nombreux centres médicaux, le VA a pour politique de tester chaque patient hospitalisé pour COVID, mais ce n’est pas une pratique universelle. Enfin, la plupart des données – même des patients admis en 2021 – proviennent de la phase de la pandémie avant que le variant Delta ne se généralise, et il est possible que les ratios aient changé ces derniers mois. L’étude s’est toutefois déroulée jusqu’au 30 juin, lorsque la vague Delta était sur le point de déferler, et elle n’a pas révélé que la proportion de patients souffrant de détresse respiratoire modérée à sévère avait tendance à augmenter à la fin de la période d’observation.

Graham Snyder, directeur médical de la prévention des infections et de l’épidémiologie hospitalière au centre médical de l’Université de Pittsburgh, affirme que l’étude remet en cause l’efficacité du vaccin : car les patients sont susceptibles d’être, et moins malades même s’ils sont hospitalisés. C’est la surprise de cette étude.

Daniel Griffin, spécialiste des maladies infectieuses à l’Université de Columbia, a confirmé : « Les gens me demandent : ‘Pourquoi suis-je vacciné si je me retrouve de toute façon à l’hôpital ?’ Mais je dis : ‘Vous finirez par quitter l’hôpital.’ »

« Nous devrions affiner la définition de l’hospitalisation », a déclaré Shira Doron, médecin spécialiste des maladies infectieuses et épidémiologiste hospitalière au Tufts Medical Center et co-auteur de l’étude. « Ces patients qui sont là avec de légers symptômes du COVID ne font pas partis des formes graves. »

Que conclut l’étude dans son ensemble ? Encore une fois, pour reprendre les mots de The Atlantic : « …l’étude démontre également que les taux d’hospitalisation pour COVID, tels que cités par les journalistes et les décideurs politiques, peuvent être trompeurs, s’ils ne sont pas considérés avec soin. »

Source: zerohedge

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Apres la baisse technique du cours de l’or ces deux derniers mois, nous sommes à des niveaux de prix très faibles vu la situation Economique catastrophique ( Des déficits d’états historiques, une impression monétaire devenue incontrôlable… l’inflation arrive et la dépréciation des monnaies va ruiner les épargnants… Une appréciation importante des cours de l’or et de l’argent se profile.

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or », ou directement par mail: [email protected]. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

Relayez-nous et suivez-nous au travers de nos différents réseaux sociaux ci-dessous:

Page Facebook: https://www.facebook.com/BusinessBourse-BB-348812011910
Twitter: https://twitter.com/BusinessBourse
Telegram: https://t.me/BusinessBourse_BB
Linkedin: https://www.linkedin.com/in/business-bourse-5a663944/
gettr: https://gettr.com/user/businessbourse/

Retour au standard or
L'or, un placement d'avenir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Histoire de l'argent
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
Une économie au pur standard Or
Retour au standard or
L'or, un placement d'avenir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Histoire de l'argent
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
Une économie au pur standard Or
21,00 EUR
15,00 EUR
67,90 EUR
25,00 EUR
25,00 EUR
24,00 EUR
Retour au standard or
Retour au standard or
21,00 EUR
L'or, un placement d'avenir
L'or, un placement d'avenir
15,00 EUR
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
67,90 EUR
Histoire de l'argent
Histoire de l'argent
25,00 EUR
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
25,00 EUR
Une économie au pur standard Or
Une économie au pur standard Or
24,00 EUR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page