Peter Schiff : La stagflation est bien là ! Accrochez-vous, l’économie Américaine va se fracasser !!!

Nous avons reçu vendredi le rapport très attendu sur l’emploi. Il est arrivé avec des résultats bien en deçà des attentes. Mais malgré des données économiques faibles, les rendements obligataires augmentent, ainsi que le prix d’à peu près tout. Pendant ce temps, la hausse de l’or n’a pas fait long feu. Peter Schiff en a parlé lors de son podcast, expliquant à quel point les marchés interprètent mal les données. Lorsque vous additionnez les rendements obligataires en chute libre, le pétrole qui est resté solide et les données économiques faibles, cela équivaut à une stagflation.

Selon le rapport du ministère du Travail de septembre, l’économie américaine a créé 194 000 emplois le mois dernier. La projection était d’environ 500 000 nouveaux emplois.

Une forte baisse des emplois gouvernementaux a contribué à ralentir la croissance globale de l’emploi. Comme Peter l’a noté, ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose.

La seule façon de payer les fonctionnaires, c’est par les impôts. Donc, si les fonctionnaires ne sont pas employés, c’est en fait un avantage pour les contribuables parce qu’ils sont soulagés du fardeau de payer leurs salaires. Et bien sûr, une grande partie du travail effectué par le gouvernement interfère en fait avec la productivité. Nous sommes en fait mieux sans ces travailleurs parce que les travailleurs entravent simplement la productivité de tout le monde. »

Le rapport était « très attendu parce que Jerome Powell a spécifiquement déclaré que les chiffres de l’emploi de septembre seraient déterminants dans la décision de la Fed de lancer ou non le prochain assouplissement quantitatif (QE : planche à billets).

Si c’était le nombre auquel la Fed tenait pour confirmer que les données appuyaient une réduction, eh bien clairement, maintenant que ce nombre est sorti, si la Fed fondait sa décision de réduction sur ce nombre, eh bien, ils ne vont pas réduire leur stratégie monétaire qui consiste à imprimer à l’infini, ce qui est essentiellement ce que je dis depuis le début – que la Fed hésite simplement lorsqu’il s’agit de tout mouvement visant à retirer le produit miracle qui booste l’ensemble de l’économie.

Bien que la création d’emplois ait été bien en deçà des attentes, le chômage est passé de 5,2% à 4,8%. À première vue, cela semble positif. Mais l’une des raisons pour lesquelles ce nombre a baissé est que les gens ont tout simplement quitté le marché du travail. Le taux d’activité est passé de 61,7 % à 61,6 %. Peter a déclaré que c’était une autre raison pour laquelle la Fed ne diminuerait probablement pas. Powell a déclaré qu’il envisageait la participation de tout le monde.

Le fait que le taux ait baissé n’est qu’une autre raison pour laquelle la Fed ne va pas réduire son impression monétaire avant la fin de l’année. Et bien sûr, s’il ne va pas commencer cette réduction, quand va-t-il commencer à augmenter les taux ? Parce que, encore une fois, Powell a déjà déclaré que le processus d’augmentation des taux – le décollage – ne se produira même pas tant que la réduction ne sera pas terminée. »

Les gains horaires moyens ont augmenté de 0,6 %, mais les salaires réels continuent de baisser. L’inflation ronge les bénéfices de revenu.

L’essentiel est qu’il s’agit d’un rapport sur l’emploi faible, surtout si l’on considère que tout le monde s’attendait à un rapport sur l’emploi solide.

Normalement, les nouvelles de l’inflation combinées à des données économiques faibles seraient un gros plus pour l’or. L’or s’est initialement rallié aux mauvaises nouvelles – comme on pouvait s’y attendre. Mais une hausse des taux d’intérêt et des rendements obligataires a pesé sur le métal jaune et une éventuelle hausse n’a pas fait long feu.

Pendant ce temps, les prix du pétrole ont dépassé les 80 $ le baril. C’est la première fois que nous voyons le pétrole à un niveau aussi élevé depuis 2014. Peter a déclaré qu’il pensait que la hausse des prix du pétrole, ainsi que la hausse des prix des matières premières de manière plus générale, ont effrayé le marché obligataire. Normalement, des données économiques faibles entraîneraient une hausse des prix des obligations et une baisse des rendements. Au lieu de cela, les rendements ont augmenté en raison de l’inflation.

Les rendements obligataires n’augmentent qu’à cause de l’inflation. Ils n’augmentent pas en raison d’une économie forte, mais d’une inflation plus élevée. Ce n’est pas négatif pour l’or. L’inflation qui fait baisser les prix des obligations devrait également faire monter les prix de l’or. La seule raison pour laquelle ce n’est pas le cas est que le marché s’attend toujours à ce que la Fed combatte l’inflation. Chaque fois que nous voyons plus de preuves d’une inflation plus élevée, l’or est martelé parce que les investisseurs supposent que la Fed va faire quelque chose. Le récit est à peu près le suivant : la Fed pensait que l’inflation était transitoire et elle avait tort. Et parce qu’ils avaient tort alors que de plus en plus de preuves se manifestent qui montrent qu’ils avaient tort, la Fed va maintenant devoir changer sa politique et elle va devoir être plus agressive.

En fait, certains experts des médias mainstream ont exprimé leur inquiétude que la banque centrale pourrait être trop agressive et dépasser les taux. Peter a dit que tout cela n’avait aucun sens. Comment peut-on vraiment penser que le risque est que la Fed soit trop juste ?

Il n’y a aucun moyen que cela se produise. Le risque est inverse. Le risque est que la Fed attende si longtemps pour relever ses taux qu’au moment où elle le fait, ce soit trop tard.
Néanmoins, les investisseurs n’achètent pas d’or.

Les gens n’achètent pas d’or comme couverture contre l’inflation parce qu’ils ne pensent pas qu’il y ait d’inflation à couvrir parce qu’ils sont convaincus que la Fed va éteindre le feu avant qu’il ne brûle vraiment.

En fin de compte, nous avons un rapport sur l’emploi très faible. Nous avons une flambée des prix du pétrole. Nous avons des rendements obligataires en hausse, donc les taux d’intérêt augmentent au lieu de baisser pour stimuler une économie faible. L’indice du dollar a chuté.

Ainsi, un dollar qui s’affaiblit avec des prix à la consommation en hausse, des rendements obligataires en hausse et des données économiques faibles – cela signifie que nous sommes bien en pleine stagflation. Je veux dire, la stagflation est belle et bien là.

Source: zerohedge

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Apres la baisse technique du cours de l’or ces deux derniers mois, nous sommes à des niveaux de prix très faibles vu la situation Economique catastrophique ( Des déficits d’états historiques, une impression monétaire devenue incontrôlable… l’inflation arrive et la dépréciation des monnaies va ruiner les épargnants… Une appréciation importante des cours de l’or et de l’argent se profile.

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or », ou directement par mail: [email protected]. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

Relayez-nous et suivez-nous au travers de nos différents réseaux sociaux ci-dessous:

Page Facebook: https://www.facebook.com/BusinessBourse-BB-348812011910
Twitter: https://twitter.com/BusinessBourse
Telegram: https://t.me/BusinessBourse_BB
Linkedin: https://www.linkedin.com/in/business-bourse-5a663944/
gettr: https://gettr.com/user/businessbourse/

Retour au standard or
L'or, un placement d'avenir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Histoire de l'argent
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
Une économie au pur standard Or
Retour au standard or
L'or, un placement d'avenir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Histoire de l'argent
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
Une économie au pur standard Or
21,00 EUR
15,00 EUR
64,90 EUR
25,00 EUR
25,00 EUR
24,00 EUR
Retour au standard or
Retour au standard or
21,00 EUR
L'or, un placement d'avenir
L'or, un placement d'avenir
15,00 EUR
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
64,90 EUR
Histoire de l'argent
Histoire de l'argent
25,00 EUR
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
25,00 EUR
Une économie au pur standard Or
Une économie au pur standard Or
24,00 EUR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page