Les terribles dangers de la baguette à 30 centimes pour Pécresse.

Haaaa, la grande politique de Valérie Pécresse est tout de même sacrément impressionnante.

Voyez-vous, la baguette à 30 centimes chez Leclerc, c’est extrêmement dangereux pour notre future mamamouchette qui sert à remplacer le mamamouchi actuel au Palais si les gueux en avaient trop marre ce qui permettrait de continuer sensiblement la même politique ce qui est le cas depuis Chirac !

Alors cette sortie est économiquement totalement outrancière et la baguette de Leclerc ne représente strictement aucun danger.

Le terme « extrêmement dangereux » c’est pour le terrorisme, l’attaque du Bataclan, c’est pour le Covid version 1, par forcément pour Omicron, mais vous voyez l’idée, ou encore pour Ebola, mais pour le prix d’une baguette cela manque cruellement de nuance.

Ceux qui veulent du bon pain n’iront pas perdre leur temps dans un centre Leclerc dans une périphérie urbaine déprimante pour acheter une baguette aussi industrielle que dégueulasse en ayant dépensé 10 euros d’essence pour s’y rendre rien que pour une baguette. Les boulangers traditionnels monteront en gamme et seront forcés de vendre certes plus cher des produits de meilleurs qualité.

Bref, il n’y a là aucun danger.

Alors ça couine du coté des couineuses habituelles c’est-à-dire de façon générale toutes les professions qui a un moment où un autre doivent affronter un « concurrent » ou une « rupture », bref, qui doivent s’adapter. Tous les gueux doivent s’adapter et ne pas avoir peur du changement, mais les patrons, eux, voudraient que leurs rentes, restent toujours constantes !

« Il faut rémunérer correctement les acteurs, ceux qui plantent, qui récoltent, qui assemblent les grains et font la farine, et ceux qui fabriquent le pain. Ce que fait Leclerc est honteux ».

« Il faudra que monsieur Leclerc nous explique comment et combien il rémunère les boulangers avec une baguette à 29 centimes », a réagi de son côté Christiane Lambert, patronne de la FNSEA, premier syndicat agricole.

Il va falloir que Pécresse monte un peu en gamme pour nous faire rêver, et cette histoire de baguette ne sert pas la grandeur de sa faible candidature.

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin

Pour m’écrire [email protected]

Pour écrire à ma femme [email protected]

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

Retour au standard or
L'or, un placement d'avenir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Histoire de l'argent
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
Une économie au pur standard Or
Retour au standard or
L'or, un placement d'avenir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Histoire de l'argent
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
Une économie au pur standard Or
21,00 EUR
15,00 EUR
127,89 EUR
25,00 EUR
25,00 EUR
24,00 EUR
Retour au standard or
Retour au standard or
21,00 EUR
L'or, un placement d'avenir
L'or, un placement d'avenir
15,00 EUR
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
127,89 EUR
Histoire de l'argent
Histoire de l'argent
25,00 EUR
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
25,00 EUR
Une économie au pur standard Or
Une économie au pur standard Or
24,00 EUR

Un commentaire

  1. Ses petits bras maniant le karcher alors qu’elle ne sait que prendre un cocktail, et maintenant s’occuper du pain des pauvres, sûr que sa campagne va être terriblement glamour, ses meetings risquent d’exciter à mort le quidam passant par-là ou le sympathisant amené avec un bus + jambon-beurre offert, d’ailleurs elle ne connaît ni le karcher ni le pain à 30cts – Quand un entrepreneur ose une idée, un pari, ou simplement une bonne action pourquoi en France est-ce considéré comme douteux, ce n’est pas un crime, peut-être mise-t-il sur un gros débit pour compenser !!! Pourquoi ne s’attaque-t-elle pas au bilan macaroniste, l’économie moribonde, les scandales sanitaires, qu’est-ce qu’elle nous gonfle avec un tarif de pain, est-elle scandalisée par les salaires des hauts fonctionnaires … Ah non, elle en fait partie, scandalisée par le chômage, par les coûts d’énergie grâce à l’UE, aux escrocs, dealers, criminels, à la désindustrialisation ??? Beaucoup de pauvres pourront manger tous les jours et cette « droite-caviar’ pousse des cris d’orfraie en s’intéressant à ce sujet, elle qui n’a jamais été acheter du pain, son programme est tellement nul, vide, sans projection, qu’elle en est réduite à parler d’une nourriture de base pour le gueux, peut-être ne mange-t-elle que de la brioche ????

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page