13.9 C
Paris
samedi, juillet 13, 2024

Or. Les Allemands en achètent moins, le reste du monde nettement plus!

NOS SOLUTIONS

A LA UNE

LES DERNIÈRES VIDÉOS

Les Allemands achètent beaucoup moins d’or! En effet, l’Allemagne, au troisième rang mondial de l’investissement dans l’or sur les 10 dernières années, voit sa demande de métal précieux divisée par 4, du fait de l’impact de la hausse des prix de l’once et de la forte remontée des taux d’intérêt.

« La première économie de la zone euro, traditionnel plus gros investisseur en métal jaune du Vieux Continent, a vu au premier semestre la demande de pièces d’or et de lingotins d’investissement divisée par 4 par rapport à la même période de 2022. En cause, “la hausse des prix de l’or”, dopés il y a quelques mois par l’impact de la crise bancaire en Europe (turbulences sur Credit suisse et Deutsche Bank) et aux Etats-Unis (SVB, etc.), et “la remontée des taux d’intérêt sur les liquidités en banque”, fait valoir Adrian Ash, directeur des recherches chez BullionVault, plateforme d’échange d’or et métaux précieux.

Une amélioration de la rémunération des liquidités en banque favorise en effet des arbitrages défavorables à l’or, placement ne versant pas de revenu. Les taux d’intérêt réels (les taux d’intérêt après déduction de l’inflation, c’est-à-dire de la hausse des prix à la consommation) sont passés en moyenne d’un niveau record de -8,1% en octobre dernier à -5,7% en juin pour les comptes bancaires des ménages à accès immédiat. Et pour les comptes de dépôt d’une durée maximale de 12 mois, les taux réels sont passés de -7,1% à -3,4% par an – le taux le moins négatif depuis deux ans – selon les données de la banque centrale allemande, la Bundesbank. »

Vous pourrez admirer tout de même cette explication assez truculent, ou les Allemands qui sont des gens stupides cessent d’acheter de l’or car les taux sont moins négatifs qu’avant! Nous frisons ici le ridicule analytique.

Les taux réels et nominaux ne sont qu’une partie du raisonnement et de l’équation patrimoniale.

A Berlin par exemple, au moment ou nous parlons les prix des maisons est en baisse de plus de 10%. Les taux d’intérêt rapportent 3%. Ce qui veut dire, inflation ou pas du paquet de nouilles, qu’exprimé en pouvoir d’achat immobilier celui qui place 100 000 euros en Allemagne à 3% avec des prix en baisse de 10% « gagne » 13% de pouvoir d’achat immobilier… même si le prix du paquet de nouille augmente ou que le prix du gaz s’envole.

Pour autant les moindres achats germaniques ne changent rien… à la demande mondiale.

« Ces évolutions expliquent en grande partie le véritable effondrement observé sur les investissements en or en Allemagne, qui pointe traditionnellement au troisième rang mondial en la matière, derrière la Chine et l’Inde mais loin devant les Etats-Unis (dont la demande en or des ménages est 2 fois inférieure). En effet, sur les 10 dernières années, l’Allemagne représentait plus d’une once sur huit de la demande mondiale de pièces et de barres d’or d’investissement, en dépit de son poids limité dans la population (1%) et l’économie (4%) mondiales, rapporte BullionVault.

Pour autant, au niveau mondial, la demande de pièces d’or et de lingots d’or a augmenté jusqu’à présent cette année, en dehors de l’Allemagne. On a observé un bond de la demande en Turquie (un phénomène alimenté par l’effondrement de la livre turque, qui a favorisé la quête d’actifs refuge) et une forte augmentation en Chine et en Égypte. Par ailleurs, au Japon, “la liquidation continue” par les ménages des stocks d’or existants tend à nettement freiner, observe BullionVault. »

Quelles perspectives pour l’or me direz-vous?

Comment devraient évoluer les cours de l’or au cours des prochains trimestres ?

« Les avis des experts sont particulièrement partagés, sur cette question. En effet, certains professionnels jugent que la tendance à la remontée des taux à long terme, qui pourrait être amenée à se poursuivre malgré les pressions sur l’économie et l’inflation, constitue un vent contraire de taille pour le cours de l’or. De son côté, JPMorgan a un objectif de 2.175 dollars pour l’once d’or à fin 2024 (contre un peu plus de 1.900 dollars à l’heure où ces lignes sont écrites), la banque américaine prévoyant un ralentissement économique aux Etats-Unis et des abaissements du taux directeur de la Fed, ce qui devrait favoriser au final un reflux des taux réels. Certains analystes font de leur côté valoir que l’or pourrait offrir une protection appréciable, en cas de choc économique brutal ou de crise financière… »

En fait l’or est incontournable comme assurance tous risques de votre patrimoine financier.

Si jamais les taux restent hauts très longtemps nous auront un véritable risque d’insolvabilité des états qui croulent sous les dettes. Ce sera bon pour l’or.

Si jamais les taux baissent à nouveau, ce sera encore bon pour l’or puisque cela va générer encore de l’inflation.

Nous sommes dans une situation économique ou il n’y a plus aucune bonne décision possible car les bêtises ont déjà été faites.

Quand il n’y a plus de bonnes solutions, alors il reste à acheter et à posséder de l’or.

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin

Pour m’écrire [email protected]

Pour écrire à ma femme [email protected]

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

[amazon table= »111552″]

2 Commentaires

  1. J’ai moi même hésité à racheter de l’Or du fait du cours qui me semble trop haut.
    Maintenant les Allemands ont une monnaie surévaluée qui s’appelle l’Euro et cela leur convient très bien.
    Le jour où cela ne leur conviendra plus, ils feront exploser le bidule européen, point barre !
    Ce sont eux qui commandent … et sans déferlement de panzers ce coup ci …

    • Moi, au contraire, je pense que l’or est sur un point bas au regard de la situation présente.
      Aujourd’hui, c’est cher. Demain, ce sera inaccessible pour nous les gueux !
      A chacun d’assumer ses choix.
      Demain, il sera trop tard…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici


LES PLUS POPULAIRES 🔥

Investissez dans L'Or via notre partenaire de confiance "L'once d'Or".

X