Les Allemands achètent… la dette italienne ! Décidément ils n’ont rien compris .

C’est l’agence Reuters qui nous apprend que lors de la dernière émission de dette obligataire italienne à 50 ans (excusez du peu !), plus de 80% de la demande provenait d’investisseurs étrangers, avec les Allemands en tête selon les déclarations du directeur de l’agence italienne de gestion de la dette.

Sachez donc, que l’Italie emprunte à 50 ans au taux de 2.877% et que ce sont des Allemands pour qui les taux sont négatifs à la maison, qui prêtent à des Italiens pour avoir un taux meilleur, tout en sachant qu’ils détestent leur gestion à la « pays du sud »…

Avec 84% d’investisseurs étrangers et 35% d’Allemands, l’Italie trouve de quoi se financer sur les marchés…

C’est vrai que 2.88% c’est bien et nettement mieux que les -0.5% en Allemagne, mais nos amis Allemands s’étaient bourrés d’obligations grecques avant les problèmes de dette grecque.

On dirait qu’à chaque fois que les Allemands se ruent sur les dettes d’un pays, la faillite dudit pays ne soit plus bien loin.

« Errare humanum est, perseverare diabolicum » comme disait mon prof de Latin. « L’erreur est humaine, persévérer dans son erreur est diabolique ».

Les Allemands cherchent les emmerdes.

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page