18.3 C
Paris
vendredi, juillet 19, 2024

Bruno Le Maire révèle le nouveau tarif de l’électricité nucléaire: ce sera 70 €/MWh

NOS SOLUTIONS

A LA UNE

LES DERNIÈRES VIDÉOS

L’État et EDF viennent enfin de s’accorder sur un prix moyen « autour de 70 euros » le mégawattheure, pour l’électricité nucléaire selon une annonce Bruno Le Maire

Cet accord est essentiel car il pose les bases de la future régulation du prix de l’électricité alors que le mécanisme actuel dit de l’Arenh, qui profite aux consommateurs particuliers et industriels, s’arrête fin 2025.

70 euros le mégawattheure en moyenne. C’est le prix qui permet d’assurer la stabilité aux particuliers, de financer le coût de nouveaux réacteurs et de permettre aux industriels d’être compétitifs. Après de longues négociations « parfois difficiles », l’État et EDF sont parvenus à un accord garantissant le prix de l’électricité nucléaire moyen, a annoncé mardi 14 novembre le ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire.

« Avec cet accord, nous avons réussi à trouver un équilibre vital entre la compétitivité de notre industrie, la visibilité, la stabilité pour les ménages et le développement d’EDF », a commenté le ministre, promettant une « protection permanente » du consommateur sur les prix de l’électricité.

Ces négociations entre EDF et son actionnaire unique « ont été longues, parfois difficiles, mais elles ont abouti », a indiqué Bruno Le Maire dans un sourire au PDG d’EDF Luc Rémont, qui participait à ce point presse auquel ont également pris part la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher et son collègue de l’Industrie Roland Lescure…

Je rappelle quand même à ce niveau du communité de presse du politburo de Bercy, que c’est l’Etat qui nomme le pédégé d’EDF qui est à nouveau une entreprise nationalisée.

Quand l’Etat ne peut pas se mettre d’accord avec EDF, sa propre entreprise, on débarque le pédégé qui ne veut pas obéir, ou on arrête de nous raconter des carabistouilles où l’on croit que l’Etat et EDF ont « négocié » longuement et difficilement… soyons sérieux.

Les prix de l’énergie sont stratégiques pour l’avenir de notre pays.

Il n’appartient pas à EDF de les fixer mais donner un avis technique bien évidemment sur les coûts de production pour éclairer la décision publique, qui dans notre triste pays consiste à continuer à faire augmenter de 10 % tous les trimestre la facture d’électricité des gens pour financer les éoliennes et les panneaux solaires made in chinois.

A noter que le tarif réglementé sera appliqué pour toutes les TPE en 2026 car le problème c’est bien de mettre en place un nouveau cadre pour la régulation des prix de l’électricité puisque que le mécanisme actuel dit de l’Arenh, et qui s’applique aux consommateurs particuliers et industriels, s’arrête fin 2025.

La molesse gouvernementale nous empêche actuellement de profiter de notre mix énergétique particulièrement bon marché et totalement décarboné en ce qui concerne notre nucléaire et notre hydraulique.

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin

Pour m’écrire [email protected]

Pour écrire à ma femme [email protected]

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

[amazon table= »111552″]

5 Commentaires

  1. Pourquoi « négocier » des prix ? puisque le prix c’est le coût de production + les frais d’entretien + les frais d’investissement

    Négocier, ça veut dire qu’on reporte plus ou moins (ou en totalité) les frais d’investissement.

    On ne parle plus des KW vendus à bas pris aux « concurrents » d’EDF qui ne sont pas des producteurs mais juste des intermédiaires qui tentent toutes les arnaques possibles.
    Si c’est Nono qui négocie je crains le pire (pour nous zautres froncés)

    • Ridicule!
      Le prix administré au niveau de l’europe nous permet de nous approvisioner a prix décent lorsque le pays est a court comme l’année dernière.
      Sinon c’est la loi de la jungle,chaque pays qui cherchera a acheter de l’électricité sera étranglé au prix fort par son voisin fournisseur.
      Mutualisation et solidarité.

      • tu parle d’une solidarité ! toujours à sens unique
        en France : nous sommes toujours contributaires nets au budget europénible, d’au moins 10 milliards par an.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici


LES PLUS POPULAIRES 🔥

Investissez dans L'Or via notre partenaire de confiance "L'once d'Or".

X