4 C
Munich
mardi, avril 23, 2024

20 ans de recul. La France consomme aussi peu d’électricité qu’au début des années 2000.

NOS SOLUTIONS

A LA UNE

LES DERNIÈRES VIDÉOS

C’est un article de France Info qui relaie une information AFP (source ici) et qui nous apprend que la baisse de consommation d’électricité s’est poursuivie en 2023.

Cela peut sembler une bonne nouvelle.

Nous pouvons nous dire que nous sommes vertueux, car moins nous consommons plus nous prenons soin de la planète. Autre point positif, si nous consommons moins, alors il y a moins de risque de coupures.

Tout ceci est parfaitement vrai.

Pourtant voici ce qui est pudiquement dit… et cela nécessite de lire un peu entre les lignes.

« Cette diminution de la consommation concerne l’ensemble des secteurs : résidentiel, industriel et tertiaire. D’après une enquête menée par l’institut Ipsos sur un large panel de 13 000 personnes, cette chute de la consommation « n’est pas uniquement le résultat de démarches de sobriété volontaires, mais découle également d’une réaction (…) vis-à-vis de la hausse de prix dans l’ensemble de l’économie ».

Pour vous le dire autrement, tous ceux qui consomment beaucoup mettent la clef sous la porte. Tout simplement. Les entreprises ferment par milliers à cause des prix de l’énergie. C’est autant de fours à pains éteints, et de pizzas qui ne seront pas cuites ! C’est autant d’usines qui cessent de produire, et qui… se délocalisent aux Etats-Unis où l’énergie est abondante et peu coûteuse.

Mieux… nous n’avons jamais aussi peu consommé d’énergie en France depuis plus… de 20 ans !

En effet selon RTE « Il faut désormais remonter au début des années 2000 pour trouver des niveaux de consommation comparables à celui de 2023 », précise le gestionnaire du réseau.

Vous assistez à l’effondrement de notre pays et de son économie.

L’économie c’est de l’énergie transformée en bidules.

Quand la consommation d’énergie diminue, le nombre de bidules produits ou déplacés baisse aussi.

Ce n’est pas un jugement, ni une plainte.

C’est un fait.

L’effondrement a commencé.

Les coûts de la guerre en Ukraine et la crise énergétique qui en découle ont des conséquences majeures pour notre pays en particulier et l’Union Européenne en général.

Il est relativement lent. Mais il a bien commencé.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin

Pour m’écrire [email protected]

Pour écrire à ma femme [email protected]

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

3 Commentaires

  1. avec les centaines de milliers de faillite d’entreprises, pas surprenant de voir la console d’électricité en baisse.
    Avec la baisse du pouvoir d’achat : moins de conditionnements, moins de papiers donc moins d’électricité : rien de surprenant

    Lorsque le quidam comprendra que ses gouvernants ne sont pas là pour leur bonheur mais sont juste à la recherche de l’asservissement, peut être que ça commencera à changer . D’ici là…..

      • oui, oui, l’égalité parfaite à l’école : plus aucun élève bientôt ne saura lire et écrire……
        fraternité et égalité dans la liberté du Néant…..: bienvenue en France pour ceux qui savent encore lire….

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Accès illimité à des livres gratuits - Cliquez pour en profiter !

LES PLUS POPULAIRES 🔥