16.1 C
Munich
mardi, juin 18, 2024

« Macron, poursuit l’escalade avec la Russie ». L’édito de Charles SANNAT

NOS SOLUTIONS

A LA UNE

LES DERNIÈRES VIDÉOS

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Si nous écoutons le gouvernement, la Russie nous attaque déjà et elle est déjà entrée en guerre « informationnelle » contre nous. Plus grave, ses espions en France semblent préparer des mauvais coups et attendent l’ordre pour passer à l’action, selon notre ministre de l’intérieur. Je ne saurais donc que trop conseiller de nous attraper tout ce petit monde qui joue aux espions venus du froid et de les renvoyer directement à Moscou à leur maître Poutine.

Si les « agents » russes (notamment de l’ambassade et les autres) sont une menace, qu’ils soient arrêtés et expulsés.

Le problème c’est que en continuant tous ainsi, nous continuons à avancer sur le chemin funeste de l’extension du conflit.

La Transnistrie qui est une région entre l’Ukraine et la Moldavie avec une très forte communauté russophone vient de demander l’aide de Moscou alors que 1 500 soldats russes sont stationnés la-bas. Le ministère russe des Affaires Etrangères a très vite réagit (ce qui est cousu de fil blanc) en disant que la « protection » des habitants de Transnistrie est « une priorité ».

Le buveur de lait chaud au goûter de Matignon, a, quant à lui, expliqué que « la Russie est une menace directe et immédiate pour la France, sur tous les plans »… décidemment, on n’arrête pas les immatures fous furieux.

Mais ce n’est pas tout.

La grande papesse européenne qui aime à expliquer qu’il ne faut pas parler de paix avec la Russie, je parle bien évidemment de Von der Leyen la présidente de la grosse Commission européenne, vient de demander aux pays de l’UE d’utiliser les actifs russes gelés (près de 400Mds$ saisis en Europe et aux US) pour acheter des armes à l’Ukraine !

Pendant ce temps, et après avoir mis le feu aux poudre le Grand Gourou du Palais dîne avec un grand démocrate l’émir du Qatar aux valeurs démocratiques que seul un Poutine peut envier en invitant un joueur de foot pour les agapes.

Enfin pour rajouter à cette ambiance un peu fin du mondiste, Medvedev l’ancien président russe et premier ministre en alternance avec Poutine vient d’expliquer que Kiev est une ville russe.

Je ne sais pas vous, mais je vais reprendre une louchée de boîtes de raviolis bio de chez Carrefour et renforcer mon PEBC. Vous savez d’un PEBC, un plan épargne boîtes de conserve est une allégorie à prendre au sens large. Il s’agit de tout ce dont vous avez besoin. Des médicaments à l’argent en passant par quelques nouilles d’avance, mais pour les nouilles au gouvernement et à l’Assemblée, il n’y a pas pénurie mais pléthore de stock !

Il n’y a pas de petite guerre en Europe et au bout de 2 ans de guerre et de positions figées, alors que l’armée ukrainienne vacille, si nous ne voulons pas que la Russie perde, mais que l’Ukraine ne peut plus tenir, que croyez-vous qui va se passer ?

Voilà la seule et la véritable question que personne n’a osé posé et que Macron a commencé à illustrer avec son envoi de troupes en Ukraine.

Si nous ne voulons pas que la Russie gagne en Ukraine, mais que l’Ukraine ne peut plus tenir, que va-t-il se passer ?

Simple.

Soit nous acceptons la défaite de l’Ukraine, soit nous entrons en guerre à ses côtés avant qu’elle ne s’effondre.

Ce sera alors la 3ème guerre mondiale.

Funestes perspectives.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin

Pour m’écrire [email protected]

Pour écrire à ma femme [email protected]

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

1 COMMENTAIRE

  1. Le pire n’est pas à venir ….. avec Macron c’est déjà là !

    Citez-moi un Président de la Vème pire que Macron ?
    après Sarko, puis Hollandouille on croyait avoir touché le fond, mais on creuse encore !?!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Accès illimité à des livres gratuits - Cliquez pour en profiter !

LES PLUS POPULAIRES 🔥

Investissez dans L'Or via notre partenaire de confiance "L'once d'Or".

X