23.6 C
Paris
samedi, juillet 20, 2024

Une énorme partie de la population américaine est sans abri, vit dans la pauvreté ou est considérée comme faisant partie des travailleurs pauvres

NOS SOLUTIONS

A LA UNE

LES DERNIÈRES VIDÉOS

Alors que l’économie américaine ralentit, ce sont ceux qui se trouvent au bas de la chaîne alimentaire économique qui sont les plus durement touchés. Le nombre de sans-abri est en augmentation, le nombre d’Américains vivant dans la pauvreté augmente et plus d’Américains que jamais sont considérés comme faisant partie des « travailleurs pauvres ». Malheureusement, nous assistons actuellement à un changement économique historique, et les conditions économiques ne feront que devenir encore plus difficiles au cours des mois à venir. Inutile de dire que c’est une très mauvaise nouvelle pour nous tous.

Selon un rapport de l’Université d’Harvard, environ 650 000 Américains se sont retrouvés sans abri à un moment donné l’année dernière. Cela représente une augmentation de près de 50% par rapport à 2015…

Un rapport du 25 janvier du Joint Center for Housing Studies de Harvard estime que plus de 650 000 Américains ont été sans abri en 2023, soit une hausse de près de 50 % par rapport à 2015. Les coûts de location et d’accession à la propriété ont grimpé en flèche tandis que les salaires stagnent largement. Le rapport de Harvard a révélé que la moitié des ménages américains sont « lourdement chargés des coûts » (ce qui signifie que 30 à 50 % de leur revenu mensuel est consacré au logement) et que 12 millions de personnes sont « gravement confrontées à un fardeau financier ». Ces Américains sont à un accident, à un problème de santé ou à une interruption d’emploi d’être expulsés.

Au cours des dernières années, de très nombreuses villes de tentes ont poussé comme des champignons dans et autour des villes américaines, d’un côté de l’océan à l’autre.

Brandy, une femme de 32 ans qui vit dans une ville de tentes près de Winterhaven, en Floride, dit qu’elle y vit depuis cinq ans et qu’elle n’a littéralement nulle part où aller

Au fond des bois à l’extérieur de Winterhaven, en Floride, se trouvent un groupe de tentes et de bâches. 46 personnes vivent dans ce campement de sans-abri, dont Brandy C., qui y vit depuis cinq ans.

« J’ai juste fait une erreur et je suis coincé ici depuis. J’essaie de le réparer et je ne peux pas », a déclaré Brandy à Scripps News Tampa.

La femme de 32 ans a déclaré que le camp pour sans-abri n’était pas l’environnement le plus sûr, mais que c’était un endroit où elle pouvait se reposer la nuit. Mais il pourrait bientôt être supprimé.

«Ils nous disent: ‘vous savez tous que vous êtes sur le point de devoir partir’», a déclaré Brandy. « Nous nous disons : « Alors, où allons-nous ? » »

Ce sont des gens oubliés dont nos politiciens n’aiment pas parler.

Et leurs rangs s’agrandissent de jour en jour.

À Denver, les autorités ont dépensé 274 millions de dollars pour lutter contre la crise des sans-abri, mais la région a quand même « enregistré plus de sans-abri que toute autre région métropolitaine du pays depuis 2018 »…

La crise des sans-abri dans la région métropolitaine de Denver s’est aggravée et est devenue l’une des plus aiguës du pays, malgré le fait que la ville de Denver ait engagé au moins 274 millions de dollars entre 2021 et 2024 pour empêcher les gens de se retrouver dans la rue.

La région métropolitaine de Denver a accueilli plus de sans-abri que toute autre région métropolitaine du pays depuis 2018, selon les indicateurs clés collectés par le gouvernement fédéral.

Comme nous le constatons dans de nombreuses autres villes, la migration massive a joué un rôle majeur dans la crise des sans-abri à Denver.

Nous ne pouvons même pas prendre soin des centaines de milliers d’Américains qui sont déjà sans abri, et des personnes encore plus pauvres sont constamment autorisées à franchir nos frontières.

Pendant ce temps, le nombre d’Américains vivant dans la pauvreté et le nombre d’Américains considérés comme faisant partie des « travailleurs pauvres » continuent d’augmenter.

Comme je l’ai évoqué la semaine dernière , plus de 11 % des Américains sont officiellement pauvres, et 29 % supplémentaires ont « des actifs limités, des revenus limités, un emploi » …

Au fil du temps, la hausse des coûts et la lente croissance des salaires ont laissé davantage d’Américains financièrement vulnérables, dont beaucoup sont connus sous le nom d’« ALICE ».

Près de 40 millions de familles, soit 29 % de la population, entrent dans la catégorie ALICE — Asset Limited, Income Constrained, Employeeed — selon le programme United for ALICE de Centraide, qui a inventé le terme pour désigner les ménages gagnant au-dessus du seuil de pauvreté. mais moins que ce qu’il faut pour s’en sortir.

Ce chiffre n’inclut pas les 37,9 millions d’Américains qui vivent dans la pauvreté, soit 11,5 % de la population totale, selon les données du US Census Bureau.

Comprenez-vous ce que cela signifie ?

Plus de 40% de la population américaine est sans abri, vit dans la pauvreté ou fait partie des « travailleurs pauvres ».

C’est stupéfiant.

La classe moyenne est complètement éviscérée et bien d’autres souffrances sont à venir.

L’ancien économiste en chef de Merrill Lynch, David Rosenberg, avait prédit avec précision la récession qui nous a frappé en 2008, et il prévient désormais que la situation est sur le point de devenir vraiment mauvaise dans ce pays.

En fait, même si l’administration Biden nous dit que l’économie a créé « 175 000 emplois » le mois dernier, il est convaincu que l’économie saigne en réalité des emplois …

L’économie américaine a créé 175 000 emplois le mois dernier, soit un chiffre inférieur aux prévisions des économistes qui prévoyaient 238 000 emplois. Dans des notes adressées vendredi à ses clients, l’ancien économiste en chef de Merrill Lynch a expliqué pourquoi il considère ces chiffres comme une source d’inquiétude.

Il a déclaré que les données ne concordent pas avec les chiffres provenant de l’ ensemble des données du recensement trimestriel de l’emploi et des salaires et de la dynamique de l’emploi des entreprises du Bureau of Labor Statistics, qui indiquent tous deux que l’économie a effectivement perdu des emplois au troisième trimestre.

Compte tenu de la disparité, Rosenberg a déclaré que les données sont probablement « surestimées – dans des proportions historiques ».

Je suis d’accord avec Rosenberg.

De grandes entreprises partout aux États-Unis ont procédé à des licenciements massifs, et les chiffres que nous obtenons de sources non contrôlées par l’administration Biden indiquent clairement que l’économie perd des emplois.

Mais je suis également convaincu que nos problèmes économiques vont s’aggraver considérablement à mesure que nous nous dirigeons vers la fin de cette année.

Une « tempête parfaite » de facteurs nuit aux performances économiques partout dans le monde, et je prévois que les troubles mondiaux ne feront que s’intensifier au fil des mois.

Alors, quel est le résultat final ?

En fin de compte, de plus en plus d’Américains seront bientôt sans abri, de plus en plus d’Américains vivront bientôt dans la pauvreté et de plus en plus d’Américains figureront bientôt dans les rangs des « travailleurs pauvres ».

Notre niveau de vie décline régulièrement, et si vous voulez que quelqu’un soit blâmé, vous pouvez blâmer ceux qui dirigent actuellement le spectacle à Washington.

Source: theeconomiccollapseblog

Pourquoi investir dans l’or et quand ?

Bonjour,

Cela fait des années que l’on vous explique les raisons pour lesquelles il faut investir une partie de son patrimoine sur l’or.

Si vous suivez ce site, vous savez pertinemment ce qui se passe économiquement et ce depuis des années. nous nous dirigeons non pas vers des jours meilleurs mais bien vers un effondrement économique. Ce que nous affirmons n’est ni politique, ni idéologique mais juste mathématiques et découlant d’innombrables décisions politiques irresponsables depuis 50 ans.

Si vous l’avez compris, nous assistons là à une dépréciation monétaire continue de toutes les devises face à l’or. Si vous prenez la monnaie unique à savoir l’euro, cette devise a perdu plus de 85% de sa valeur depuis son introduction face à l’or. Le souci ce ne sont pas les 85% déjà perdus mais les 15 prochains pourcents qui seront perdus dans les mois et années à venir. Vous devez vous protéger en achetant de l’or ou de l’argent afin de tenter de préserver une partie de votre patrimoine contre cette dépréciation continue. Personne ne le fera à votre place.

A ceux qui vous disent que l’or n’est plus qu’une relique barbare, d’un autre temps et que cela ne sert à rien, je vous prouve l’inverse via le graphique ci-dessous:

Cours de l’or face à l’euro

Pourquoi le cours de l’or devrait continuer à s’apprécier ?

Il y a plusieurs aspects:

1La dette ne cesse d’augmenter depuis des années. Elle est devenue incontrôlable et ne cessera pas de croître dans le temps

2Le déficit ne cesse de se creuser année après année et à travers le temps…

3Incapable de rembourser sa dette, il faudra emprunter toujours davantage d’argent « Dette » chaque année afin de tenter de maintenir debout cette immense montagne d’endettement.

Regardez ci-dessous les montants records empruntés chaque année par la France….

2019 – La France va emprunter 200 milliards en 2019

2021 – Dette publique : comment la France compte emprunter 260 milliards en 2022

2022 – L’Etat empruntera 270 milliards d’euros en 2023, un record

2023 – Dette : la France empruntera 285 milliards d’euros sur les marchés en 2024, du jamais vu

Tout cet argent crée puis prêté et qui ne sera jamais remboursé sort de nulle part, ne repose sur aucune création de richesse et finira par s’ajouter à la dette déjà existante… ce n’est que de l’impression monétaire et une promesse qui ne sera jamais tenue. Et plus vous imprimez, plus la valeur du billet que vous détenez en portefeuille se déprécie. Il faut donc vous protégez de cette perte de valeur en achetant de l’or.

Il n’y a aucune solution à ce problème qui va s’accélérer mois après mois et année après année.

c’est la raison pour laquelle les marchés boursiers, immobiliers, obligataires, de l’art et de l’automobile sont dans une méga bulle et que cette vague inflationniste se répand désormais sur les biens courants en raison du trop plein d’argent crée de nulle part.

Ce cycle va se poursuivre et allez jusqu’à son terme. Détenez de l’or et de l’argent afin de vous protégez des effets néfastes à venir sur votre patrimoine qui risque de se déprécier de 60 à 90% dans les 5 prochaines années.

A la question quand y investir ? Il faut profiter de périodes où l’or se met à consolider ou à baisser pour acheter de petites quantités.

L’Or en 2024: Pour plus d’informations, lisez en dessous.

Est-ce que votre portefeuille est prêt pour 2024 ? L’or, cet atout séculaire, continue d’éblouir et de sécuriser les patrimoines des investisseurs avisés. Avec une réputation solidifiée par des millénaires, l’or se distingue comme une véritable ancre dans les tumultes économiques. En cette année décisive, examinons pourquoi l’or mérite une place de choix dans vos investissements.

L’Or et l’Inflation : Un Duo Inséparable

Avec l’inflation grimpant à des sommets inédits, l’or brille par sa capacité à préserver la valeur. Contrairement aux idées reçues, l’or ne se contente pas de suivre l’inflation ; il la devance, offrant un havre de paix lorsque les devises vacillent. Des études récentes révèlent que, sur les 50 dernières années, l’or a surpassé l’inflation 3 fois sur 4, soulignant son rôle crucial dans la protection du pouvoir d’achat.

Au Cœur des Crises : L’Or comme Refuge

Les tensions géopolitiques actuelles mettent en évidence la volatilité des marchés. Les investisseurs, témoins des récents bouleversements, se tournent vers l’or, attestant de sa fiabilité en périodes d’incertitude.

« En 2023, face à la crise, mon investissement dans l’or a été mon bouclier, » partage Julien, un investisseur chevronné, illustrant l’impact tangible de l’or sur la préservation des actifs.

Le Service Premium de L’ONCE D’OR : Votre Allié

Pourquoi se contenter d’investir dans l’or quand vous pouvez optimiser cet investissement ? Le Service Premium de L’ONCE D’OR transforme l’accès à l’or et à l’argent, offrant des conditions exceptionnelles. Grâce au code « 360 », bénéficiez de tarifs préférentiels et d’avantages exclusifs qui maximisent votre investissement, rendant l’or non seulement accessible mais aussi extrêmement rentable.

Pourquoi l’Or en 2024 ?

Avec la montée de l’inflation et une instabilité croissante, l’or se révèle être plus qu’une simple assurance : c’est une stratégie d’investissement judicieuse. Sa résilience historique, combinée à la facilité d’accès via le Service Premium de L’ONCE D’OR, en fait un choix incontournable pour ceux qui cherchent à sécuriser et à fructifier leur patrimoine dans un climat économique incertain.

Êtes-vous prêt à prendre une longueur d’avance ? Investir dans l’or aujourd’hui, c’est sécuriser votre demain. Découvrez comment le Service Premium de L’ONCE D’OR peut transformer votre approche de l’investissement en métaux précieux.

Contactez-nous dès aujourd’hui par telephone ou par mail :

02 97 54 15 62

[email protected]

Ne laissez pas passer cette opportunité d’or !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici


LES PLUS POPULAIRES 🔥

Investissez dans L'Or via notre partenaire de confiance "L'once d'Or".

X