USA: Les villages de tentes pour sans-abri poussent comme des champignons. La pauvreté est en Inflation vertigineuse

homeless-eyeTout comme lors de la dernière crise économique, les campements de sans-abri fleurissent un peu partout aux Etats-Unis, tandis que la pauvreté se développe à un rythme très inquiétant.

Selon le département du Logement et du Développement urbain des États-Unis (United States Department of Housing and Urban Development, abrégé en HUD), plus d’un demi-million de personnes sont sans-abri en Amérique actuellement, mais ce chiffre augmente chaque jour. Et cette situation ne concerne pas seulement les adultes. On rapporte que le nombre d’enfants sans abri aux Etats-Unis a augmenté de 60 % depuis la dernière récession, et selon le site povertyusa, 1,6 million d’enfants aux Etats-Unis ont dormi dans des refuges pour sans-abri ou dans une autre forme d’hébergement d’urgence l’an dernier. Oui, le marché boursier a connu une forte période haussière au cours de ces dernières années, mais pour ceux qui vivent au bas de l’échelle économique, les choses ont continué à se détériorer.

Ce soir, un nombre considérable de sans-abri vont essayer de trouver le sommeil lors de cette nouvelle nuit froide dans d’importants villages de tentes qui ont été mise en place dans le cœur de grandes villes américaines comme à Seattle, à Washington, D.C. ainsi qu’à Saint-Louis. La situation autour des sans-abri s’est tellement détériorée en Californie que le conseil municipal de Los Angeles a officiellement demandé au gouverneur Jerry Brown de déclarer officiellement l’état d’urgence. Et à Portland, la ville vient de prolonger d’une année supplémentaire l’état d’urgence pour les sans-abri, et les fonctionnaires de la ville ont vraiment des difficultés à gérer ces villages de tentes pour sans-abri qui poussent comme des champignons

tent-homeless-poverty-portlandIl y a toujours eu des sans-abri à Portland, mais l’été dernier Michelle Cardinal a remarqué un changement radical à l’extérieur du lieu où elle travaille.

Presque du jour au lendemain, des tentes ont surgi dans le parc qui joue le rôle d’espace vert devant les bureaux de son entreprise publicitaire. Elle a observé des agressions, des gens qui venaient dealer de la drogue ainsi que de la prostitution. Chaque matin, elle explique devoir nettoyer des excréments humains devant la porte de son entreprise et ramasser des aiguilles usagées.

« Cela a commencé en Juin et depuis le mois de juillet, ça n’arrête plus. Le parc en est plein », explique-t-elle. « Nous avons un problème ici et la question est de savoir comment nous allons le résoudre. »

Mais bien sûr, Il n’y a pas que Portland qui connaît cette situation. Ces énormes camps de sans-abri sont si connus aujourd’hui aux Etats-Unis qu’on peut même trouver leurs noms sur cette liste qui provient de Wikipedia

La plupart du temps, ceux qui établissent ces villages de tentes ne veulent pas être repérés parce que les autorités locales ont la fâcheuse habitude de les arrêter et d’expulser les sans-abri de cette zone. Par exemple, vérifier ce qui vient de se passer à Elkhart dans l’Indiana

elkhartUn groupe de sans-abri à Elkhart a été prié de quitter l’endroit où ils s’étaient établis. On le leur a rappelé pour la dernière fois, les résidents de « Tent City » doivent plier bagages et quitter le camp.

Les fonctionnaires municipaux avaient donné un ultimatum un peu plus d’un mois au résidents pour quitter cette zone boisée; Mercredi étant le dernier jour pour le faire.

Cet espace public était dans le collimateur du maire Tim Neese depuis qu’il avait pris ses fonctions en Janvier. Selon le maire, cette zone était à la fois un danger pour la sécurité et la santé de ses habitants et créait une gène et un problème à la circulation des piétons à proximité.

« Ces gens vivaient sur cette zone, mais vous n’avez pas le droit de vous établir sur l’espace public », a déclaré le maire Tim Neese, Elkhart.

Si ces gens ne peuvent pas s’établir et vivre sur « l’espace public », mais alors, où sont-ils censés aller ?

Bien entendu, ils ne peuvent pas non plus s’établir et vivre sur un terrain privé.

Ce n’est pas un reproche, mais le problème c’est que les gens ne veulent pas se retrouver confrontés aux excréments humains, aux aiguilles, à la criminalité ainsi qu’à d’autres problèmes que les sans-abri apportent souvent avec eux. Et c’est pour toutes ces raisons que les sans-abri sont chassés et envoyés plus loin.

Malheureusement, ça ne résout rien et cela ne fait que déplacer le problème chez d’autres.

Les laissés-pour-compte de l’économie Américaine…Et ils sont des millions !

47% des américains ne peuvent même plus sortir 400 dollars pour couvrir un imprévu

Comme ce nouveau ralentissement économique continue de s’accélérer, ce boom de sans-abri risque de prendre des proportions incontrôlables. Bientôt, On trouvera ces villages de tentes dans pratiquement toutes les localités en Amérique.

En fait, beaucoup de gens de la classe moyenne qui bénéficient actuellement d’un cadre de vie confortable finiront sous ses tentes. On l’a vu lors de la dernière crise économique, et ce sera encore pire à la prochaine.

Tout comme la dernière fois, les problèmes auxquels la classe moyenne est confrontée, peuvent paraître subtils, mais lorsque vous apprenez à bien observer les choses, vous remarquerez qu’ils font face à de nombreuses difficultés. Ce qui suit provient d’un excellent article tiré du New York Post

Etats-Unis: l’effondrement du commerce de détail: entre rayonnages vides et fermetures de magasins!

Est-ce que vous voyez ces épiceries fermer ? Ne voyez-vous pas aussi d’autres détaillants, comme des magasins de vêtements et de grandes surfaces faire faillite ?

Ne voyez-vous pas ces magasins baisser leurs rideaux le long de votre principale rue commerçante, là où vous aviez acheté un outil chez votre quincaillier, là où vous aviez laissé votre linge à nettoyer, ou encore là où vous aviez acheté vos fruits et légumes ?

Est-ce que vous gagner autant d’argent aujourd’hui qu’il y a 10 ans ?

Ne voyez vous pas ces propriétés dont les résidents avaient été saisies se délabrer dans les quartiers voisins, ou bien des propriétaires qui ayant perdu leur emploi n’ont plus les moyens de tondre ou de peindre leur maison ?

Ne voyez-vous pas cette maison où vos voisins vivaient autrefois devenir maintenant un bien locatif, où chaque mois de nouvelles personnes viennent y vivre ?

Ne Connaissez-vous pas une ou deux personnes qui sont actuellement à la recherche d’un emploi ? Et connaissez vous des gens hyper-qualifiés, qui se croient à l’abri du chômage ?

Les américains ne souhaitent ni voir ni entendre parler de ces gens qui vivent sous ces tentes, mais malheureusement beaucoup d’américains qui font partie de la classe moyenne finiront par les rejoindre.

La réponse que l’on doit apporter à ces gens qui souffrent, c’est de l’amour et de la compassion. Nous avons tous besoin d’aide à un moment donné de notre vie, et je suis reconnaissant envers tous ceux qui m’ont donné un coup de main à divers moments, et ce tout au long de ma vie.

Malheureusement en Amérique, les gens se renferment sur eux-mêmes et deviennent de plus en plus durs, et cela ne risque pas de s’améliorer dans les mois à venir. Ayons une pensée pour ces centaines de milliers d’Américains qui cet hiver, dormiront sous des tentes et dans les rues de notre pays.

Source: theeconomiccollapseblogLire les précédents articles de Michael Snyder

33 commentaires

  1. Y’a qu’à faire davantage de sanctions: Contre la Russie, contre l’Iran, contre la Chine,contre le Nicaragua, contre la Turquie,contre la Syrie, contre l’Irak, contre la Libye, contre le Yémen, etc., etc., etc. … comme ça, tous ceux qui sont clients des us vont trouver des fournisseurs ailleurs en pensant: demain, un quelconque « tribunal » privé us va juger que c’est à nous d’indemniser les familles des victimes du 11 septembre ou les familles des forces spéciales tombées en Syrie, ou n’importe quoi d’autre, et si on ne s’exécute pas immédiatement, ils bloqueront nos comptes et saisiront nos avoirs.
    Et si on n’est pas content, ils nous enverront une volée de missiles et termineront le travail en détruisant toutes nos Villes pour pouvoir piller nos richesses.
    Y’a qu’à continuer comme ça: ils sont sur la bonne voie pour débarrasser le monde de leur présence et ça ne sera pas dommage!

  2. Evidemment, comment s’en étonnez encore ? L’oligarchie mondialiste, les 62 qui possèdent la moitié du PIB mondial ne font que se gorger au fur et à mesure de toute les richesses qui se créé !
    Par ailleurs, le système entre en pleine contradiction et en meure justement, comme l’avait bien expliqué Karl Marx !

  3. Elisa ou le tic marxiste de l’hôpital psychiatrique pour celui qui ne reconnaît la profondeur abyssale de sa pensée …
    Plus vraie que nature cette péronnelle : on dirait Killary s’adressant à ce bon Vlad.
    Pourrait elle envoyer une photo afin de parfaire (ou confirmer) mon diagnostic ?

  4. L’amour & la compassion ???
    Vous vous moquez de ces gens ! Ils ont besoin de manger, de se laver et d’une activité.
    C’est pourtant simple, non !

  5. « Les américains ne souhaitent ni voir ni entendre parler de ces gens qui vivent sous ces tentes »
    Ah bon ! Et alors on fait quoi ? Ils sont américains et les autres américains n’en veulent pas !
    Mais c’est quoi ce pays ?
    « La réponse que l’on doit apporter à ces gens qui souffrent, c’est de l’amour et de la compassion »
    DéMAGOGIE ! Ils ont besoin de manger, de se laver, d’avoir une activité… Ni la compassion, ni l’amour n’y changeront rien : c’est juste une EXCUse qui ne vaut pas tripette.

    Minables !

    1. C’est toi qui est « mlnable », chere Elisa.
      Pourquoi?
      Parce que ces pauvres gens ont cru à tes balivernes depuis cinquante ans, a ton discours debile qui oscille entre le marxisme et les Droits de l’Homme…
      Voilà le résultat de un demi siècle de Restos du Cœur, d´ »altruisme » dans une société où l’Autre a remplacé le Prochain.
      Bref , une société sans Dieu digne des sociétés antiques qui avaient, au moins, le bon gôut et l’élégance de ne pas se payer, comme toi , Elisa, une bonne conscience.
      Au fait, petite Nenette probablement dorée sur tranche, où as tu passée tes dernières vacances, quelle est le type de ta voiture…etc…?
      Car celui qui n’a pas tout donne n’a rien donné.
      Surtout quand il fait la leçon aux autres « minables », selon toi.
      Cours vite au supermarket remplir le caddy de MSF et signer la pétition anti-Assad pour soutenir le peuple syrien…
      Et reviens vite nous écrire une nouvelle prose droitdelomesque et indignée.
      Décidément, les gourdes osent tout, disait Audiard.
      C’est poûr ca que je t’ai reconnue.
      PS

      1. Je crois que vous avez tout compris de travers…

        A moins que vous ayez l’esprit (sic) tordu !

        Encore un lambinard physico démembré à l’esprit malade, le genre à cracher sur la police et à s’y rendre fissa au moindre pépin…
        Le casos de base qui pleure chaque jour à la CAF !

        Vous aussi vous êtes répéré mon gars ! ohoho…

  6. Si les Ricains avaient la même proportion de sans-abris que les Français, ils auraient 2,5 millions de sans-abris et pas seulement un demi-million. Mais on comprend leur surprise : avec Obama, les Ricains ont goûté au socialisme avec 30 ans de retard sur la France et ils n’ont pas encore vu ni compris à quoi mène le socialisme quand il est à l’oeuvre depuis plusieurs décennies.

    1. Savez-vous ce qu’est le socialisme?
      Savez-vous qui est Louise Michel?
      savez-vous qui est réellement Jaurès, hormis les contes pour enfant que l’on nous raconte?
      Savez-vous ce qu’est le socialisme révolutionnaire ou libertaire?
      Vous ne savez pas de quoi vous parlez, vous êtes un total ignorant haineux du vent, parce que le parti socialiste n’est pas socialiste mais est, idéologiquement semblable à ce que vous pensez, qui n’est que du vent.
      Ce qui fait, cerise sur le gâteau, que vous vous haïssez vous-même sans même le comprendre, et de ça, monsieur, je m’en délecte.

      1. Pauvre débile mental c’est pas le socialisme qui a fout les usa en l’air m’ais l’ultra libéralisme ça a commencer avec reagan lol obama et tout sauf un socialiste pauvre inculte!

  7. Les raisons de l appauvrissement de la classe moyenne et des fermetures aux E.U. Et ailleurs ont débutés il y a plusieurs années et cela s explique en 3 mots ,  » MADE IN CHINA  » .

    1. Commentaire vachement positif, avec ça le gars va avoir envie d’en savoir plus sur vos théories, et vous osez parlez de haine chez l’autre en vous délectant de l’ignorance que vous pensez détecter…
      C’est bien ça le socialisme, une quasi religion avec ses dogmes, ses saints et surtout ses anathèmes de frustrés intolérants.

    2. Il y a bien encore quelques 2 ou 3 mots en plus, tels que: sanctions, blocage de comptes, saisie d’avoir, budget militaire à niveaux intergalactique, etc., etc., etc.

  8. Non, il ya une crise au USA : et moi qui croyait que c’était le plein emploi, les démocrates sont tellement fiers de nous exposer que leur politique permets d’avoir moins de 5% de chômage. Est-ce qu’on m’aurait trompé : non pas des gens intègres comme les américains, c’est pas possible : ils sont tellement bien ces gens là!

    Je crois que quelque soit le vainqueur ; le donald populiste ou la pneumomamie froide, rigide, calculatrice et menteuse ; on va bien rigoler!
    Un empereur chinois disait à l’époque : » quelque soit l’époque à laquelle vous vivez, puissiez vous vivre en des temps intéressants » : Réjouissons nous on y est : LE CARNAGE VA POUVOIR COMMENCER

    1. Pauvre débile vu comment les gens se comportent ça ne peut que mal finir voir les émeutes pour un pot de nutella ou lors des black friday!

  9. Alors certain ont encore des doutes de la destruction massive économique ? Ils doutent parce qu’ils ne voyent pas de crash brutal ?? Pourtant la misère explose partout en Occident ca ne se voit peut pas ? Où certain ne veulent pas la voir ??

    1. C’est tout a fait cela Armando,quand beaucoups s’attendaient a quelques chose de brutal et bien cela se fait en douceur alors cela se voit moins et sa passe mieux pour le moment.
      Nos merdias sans cessent affirment a qui veut l’entendre que la reprise est la et que le chomage us est a 5% !

  10. « Malheureusement en Amérique, les gens se renferment sur eux-mêmes et deviennent de plus en plus dur »
    Et bien, ne viens pas en France… Chez nous, on laisse crever un membre de sa famille pour pouvoir s’acheter une PS4 où se payer une semaine au camping…

    1. Cela fait longtemps que ça existe bien avant la ps4 le phénomène des sdf ça ne date pas d’hier!Ma mère a connut les sdf déjà a son époque il y’a plus de 50 ans!

  11. Ce que les décideurs assument ici estl’élaboration de la structure qui permettra le siphonage de l’économie mondiale sous couvert de crack boursier, c’est-à-dire d’un détournement de fond généralisé.
    Autrefois cela s’appelait une révolution, aujourd’hui : une « crise », le résultat sera le même, privation de la petite propriété et spoliation de l’épargne comme nous l’avons vu en 1929 et en 2008 aux USA, ainsi qu’en Russie de 1917 à 1985, puis à Chypre en mars 2013, le racket a été de 6.7 pour le 1er et 9.9 % pour le 2em sous pretexte de « sauver » le systéme.

    http://www.apocalypseannoncée.fr

    1. La société est malade et vous en êtes un bel exemple.
      Ne cherchez pas d’explications hasardeuses, cela ne fait que renforcer votre confusion, rechercher les liens de cause à effets, sauf si vous avez trop peur de vous y risquer.
      1) Aucun effet ne peut provenir de sa propre cause;
      2) Les causes sont simples, leurs effets sont complexes;
      3) Les effets cachent leur cause;
      4) Nous ne pouvons réellement comprendre un effet si nous n’en comprenons pas sa cause;
      5) Chaque cause a pour origine divers effets provenant de causes différentes.
      Le monde est ainsi fait, que vous le vouliez ou non!

      1. Non le monde n’et pas aussi compliquer que ça pauvre taré ce sont les riches qui dirigent le monde la finance et la politique!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page