21.3 C
Paris
mardi, juillet 23, 2024

Le PEAC, plan d’épargne « avenir climat »… à fuir !

NOS SOLUTIONS

A LA UNE

LES DERNIÈRES VIDÉOS

À partir de lundi, les parents pourront ouvrir pour leurs enfants de moins de 21 ans un plan d’épargne « avenir climat ». Objectif ? Financer la transition écologique.

Hahahahahahaha.

Je rappelle pour ceux qui savent encore compter, qu’il n’y a rien de rentable dans la transition.

Ce n’est pas que je sois pour ou contre, c’est que factuellement tous les trucs écolos sont totalement subventionnés. Des voitures électriques aux panneaux solaires sans oublier les éoliennes ou même une pompe à chaleur, rien ne se vend sans que l’Etat en paye la moitié.

Autant dire que quand vous investissez sur la “transition” vous investissez sur les subventions !

C’est peut-être une bonne idée dans un pays riche et sans dette.

Mais dans un pays qui a 3 160 milliards d’euros de dettes, cela semble moins évident.

Alors faîtes ce que vous voulez, cotisez aux PEAC, filez vos sous aux gentils banquiers qui collecteront votre épargne qui sera investie dans des supports dédiés à la transition écologique.

“Le PEAC est en effet destiné à financer des projets bas carbone (éolien, photovoltaïque, hydrogène…). Il pourra s’agir d’actions ou d’obligations d’entreprises disposant du label ISR (investissement socialement responsable, du label France finance verte) ou s’étant engagées à respecter les exigences de l’accord de Paris.”

“À l’instar du plan d’épargne retraite (PER), qui offre la même gestion pilotée, l’épargne investie sera confiée à un gestionnaire qui aura pour mission de sécuriser le capital à l’approche de l’échéance. Les textes prévoient que la part d’actifs présentant un profil d’investissement à faible risque devra être égale au minimum à 70 % de l’encours du PEAC deux ans avant la date de liquidation. Le titulaire du plan pourra toutefois opter pour une gestion libre.”

Le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, a toujours indiqué que le rendement de ce produit serait « plus attractif que celui du livret A », actuellement de 3 %. À la différence de ce livret réglementé, la rémunération du PEAC ne sera pas fixée par les pouvoirs publics, mais dépendra des aléas des marchés financiers et de la performance des entreprises référencées. Le PEAC entre dans la catégorie des placements à risque.”

Voilà, si vous voulez en savoir plus renseignez vous !

Parce que de vous à moi, quand l’Etat qui ne sait gérer le pays me dit où je dois placer mes sous… je prends le chemin opposé car je n’aime pas me faire couillonner ni être pris pour un âne.

La transition n’est pas rentable et le risque c’est que comme à chaque fois, nous soyons la contrepartie des grosses mains qui vont nous refiler leurs lignes moisies…

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin

Pour m’écrire [email protected]

Pour écrire à ma femme [email protected]

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici


LES PLUS POPULAIRES 🔥

Investissez dans L'Or via notre partenaire de confiance "L'once d'Or".

X