Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Souvenir: Quand Bernard Madoff comparait en février 2011 les finances publiques américaines à son escroquerie
 

bernard-madoffBernard Madoff, auteur d’une des plus grosses arnaques financières de l’histoire, a déclaré dans une interview que les finances publiques américaines relèvent du même type d’escroquerie que celle de son groupe.

L’ancien financier de 72 ans a eu plusieurs heures d’entretien téléphonique avec un journaliste de l’hebomadaire New York, qui a sans relâche essayé de le joindre pendant plusieurs semaines et a finalement reçu un soir un appel de la prison Butner (Caroline du nord) lui demandant s’il acceptait « un appel en PCV du détenu Bernard Madoff ».

« Je suis désolé, mais je n’ai pas beaucoup d’argent sur mon compte » de détenu, s’est excusé le célèbre prisonnier, qui a grugé pendant plusieurs décennies des milliers d’investisseurs à travers le monde, pour un montant hors intérêts estimé à plus de 20 milliards de dollars.

Bernard Madoff dresse un parallèle entre son escroquerieappelée pyramide de Ponziet les finances publiques du pays. « L’Etat tout entier est une chaîne de Ponzi », dit-il.

Le système de fraude appelé « pyramide de Ponzi » tient son nom de Charles Ponzi, escroc des années 1920, et se caractérise par un effet boule de neige qui a fini par perdre le gérant de fonds Bernard Madoff qui s’en était inspiré.

« Je ne suis pas la personne que tout le monde décrit », a-t-il assuré au journaliste. « Et je ne sais pas pourquoi j’ai fait ça. »

« Je n’ai fait qu’accompagner le mouvement », a-t-il encore dit. « Toutes ces banques et ces fonds auraient dû savoir qu’il y avait des problèmes. »

Source: rtbf

0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x