Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
USA: 19.400 milliards de dollars de dette publique. Cette année, OBAMA vient d’en rajouter pour 1.100 milliards.

obama-debtEn 2006, la voix du sénateur américain “Barack Obama” tonnait dans l’enceinte du Sénat américain lorsqu’il avait déclaré énergiquement: “l’augmentation de la dette publique américaine nous fragilise aussi bien au niveau national qu’au niveau international. Aujourd’hui, Washington est en train de transférer un fardeau de mauvaises décisions sur le dos de nos enfants et petits-enfants.”

Cette déclaration n’avait jamais été aussi vraie, mais à peine deux années plus tard, alors qu’il remportait l’élection de 2008, il tournait le dos à ses principes. Alors que je rédige cet article, la dette publique américaine se situe à plus de 19.402 milliards de dollars. Mais lorsque Barack Obama était arrivé à la Maison Blanche, la dette publique américaine était de 10.600 milliards de dollars. Cela signifie que la dette a augmenté de 1100 milliards de dollars chaque année durant les 2 mandats d’Obama, et il nous reste encore 6 mois avant qu’il ne quitte ses fonctions. Barack Obama laissera les Etats-Unis avec une dette de 20.000 milliards de dollars.

Même si Barack Obama est sur la bonne voie pour devenir le seul président de toute l’histoire des États-Unis à n’avoir jamais fait progresser l’économie américaine de plus de 3 % ou plus, sur une seule année au cours de toute sa présidence, soit 2 mandats (8 ans), l’économie est restée relativement stable ces dernières années et cela en a stupéfait plus d’un.

Mais en réalité, l’explication est assez simple. Tout le monde peut vivre tel un millionnaire si les sociétés de cartes de crédit vous prêtent suffisamment d’argent. Vous pourriez vous aussi faire la même chose. Il suffit de demander autant de cartes de crédit qu’il est possible d’obtenir, puis de dépenser de l’argent sans se soucier du lendemain. Et en un rien de temps, vous mènerez la grande vie. Sachez à titre d’information que la dette sur les cartes de crédit aux Etats-Unis approche les 1.000 milliards de dollars.

Bien entendu, beaucoup d’entre vous vont objecter en expliquant qu’il faudra bien rendre des comptes un jour ou l’autre, et vous aurez raison. Et tout comme pour ceux qui abusent des cartes de crédit, l’heure où il faudra rendre des comptes finira par sonner.

Aux Etats-Unis aujourd’hui, notre train de vie dépasse l’entendement. Pour consommer, nous volons des milliers de milliards de dollars aux générations futures en les déplaçant dans l’instant présent. Les politiciens aiment le faire, car ça les rend convaincants et leur donne du crédit pour parler de «reprise économique», mais ce que nous faisons à nos enfants et nos petits-enfants est plus que criminel.

En moyenne, lorsque vous faites le calcul, nous volons aux futures générations d’américains plus de 100 millions de dollars à chaque heure de chaque journée. Nous sommes complètement fous et inconscients, et pourtant la plupart des Américains ne voient rien de mal à ce que nous faisons.

Actuellement, notre dette publique est plus de 30 fois supérieure à ce qu’elle était il y a seulement 40 ans, et beaucoup (dont moi-même) ont déjà expliqué que le gouvernement américain n’est définitivement plus en capacité de rembourser l’intégralité de la dette publique.

Barack Obama laissera les Etats-Unis avec une dette de 20.000 milliards de dollars

Etats-Unis: Incapable de réduire sa dette qui ne cesse d’enfler, le congrès relève son plafond

La seule chose qu’il nous reste à faire maintenant est de continuer à en profiter aussi longtemps que possible jusqu’au moment où il faudra rendre des comptes.

La dette publique américaine a presque doublé durant les 2 mandats d’Obama. Cela signifie que pendant les 8 années où Barack Obama a présidé les Etats-Unis, l’Amérique aura accumulé presque autant de dettes que lors de toutes les précédentes présidences américaines.

A l’heure actuelle, le gouvernement américain est responsable d’environ un tiers de la dette publique mondiale. Mais heureusement, le monde financier continue de nous prêter des montagnes gigantesques de liquidités à des taux d’intérêt ridiculement bas, mais si cela devait ne jamais changer, alors nous aurons d’énormes quantités de problèmes très rapidement.

Par exemple, si le taux d’intérêt moyen de la dette publique américaine retourne simplement à sa moyenne à long terme, les Etats-Unis se retrouveraient très rapidement à devoir dépenser plus de 1.000 milliards de dollars par an juste pour payer les intérêts de la dette.

Et comme les baby-boomers vieillissent, nos «passifs non capitalisés» menacent de nous submerger complètement. En l’an 2025, il est prévu que les dépenses fédérales «obligatoires» sur les «passifs non capitalisés», à savoir, la sécurité sociale, Medicaid et Medicare, plus les intérêts sur la dette publique dépassent les recettes fédérales totales. cela signifie que nous dépenserons chaque centime que nous aurons avant qu’un seul dollar ne soit dépensé pour l’armée, la sécurité intérieure, le paiement des fonctionnaires, la construction de routes, de ponts, etc.

Au cours des dernières années, la Réserve fédérale a également eu cette mentalité d’ “Achetez maintenant, payez plus tard”.

Pendant Qu’Obama était à la Maison Blanche, la taille du bilan de la Fed a augmenté d’environ 2500 milliards de dollars. L’objectif était de gonfler artificiellement l’économie, mais lorsque la Réserve fédérale américaine crée de l’argent qui ne repose sur rien et qui est donc sans valeur tangible, c’est en réalité un crédit qui repose sur le dos de tout le monde. Chaque dollar que nous dépenserons à l’avenir aura moins de valeur dorénavant, mais la plupart des Américains ne comprennent pas cela.

Ce que la plupart des Américains souhaitent, c’est quelqu’un qui puisse “arranger les choses” à court terme, mais il y a malheureusement peu d’attention qui est donné sur les dommages créés à long terme.

Je sais que l’expression «milliers de milliards de dollars» est galvaudée et qu’elle n’a malheureusement plus beaucoup de sens pour beaucoup de gens. Mais la vérité est que cette expression signifie une quantité absolument astronomique d’argent. En fait, si dès maintenant vous commenciez à dépenser un dollar à chaque seconde, il vous faudrait plus de 31.000 ans pour dépenser mille milliards de dollars.

Un dernier exemple au sujet de notre mentalité “acheter maintenant, payer plus tard”, il peut être observé au travers de notre déficit commercial qui est énorme. Nous consommons beaucoup plus que nous produisons en tant que nation, et nous achetons beaucoup plus dans le reste du monde que ce qu’ils achètent chez nous. En conséquence, des dizaines de milliers d’entreprises et des millions d’emplois bien rémunérés ont été délocalisés à l’étranger, et beaucoup de nos grandes villes anciennement industrialisées sont maintenant devenues de vastes friches industrielles. Notre infrastructure économique ont disparu à un rythme stupéfiant, et pourtant la plupart des Américains ne comprennent toujours pas ce qui leur a été fait.

Si vous allez visiter votre principal magasin de détail, où sont fabriqués la plupart des produits aujourd’hui ? Instinctivement, la plupart d’entre vous répondront en “Chine”, et ce n’est pas loin d’être la vérité.

Nous achetons beaucoup plus de produits qui proviennent de Chine qu’eux n’en n’achètent chez nous. Cela les rend progressivement plus riche, et cela nous rend progressivement plus pauvres. Malheureusement, notre déficit commercial avec la Chine s’est nettement dégradé alors que Barack Obama était à la Maison Blanche.

Au terme de la première année de Barack Obama au sein du bureau Ovale, le déficit commercial annuel américain avec la Chine était de 226 milliards de dollars. L’an dernier, il était supérieur à 367 milliards de dollars.
def-commecial

Alors, vous commencez à voir la trajectoire que prend l’Amérique ?

Nos problèmes économiques et financiers à long terme se sont fortement accélérés sous Barack Obama, mais nos dirigeants font tout ce qu’ils peuvent pour que les choses paraissent plus ou moins normales à court terme et donc la plupart des Américains ne remarquent pas ce qui se passe.

Malheureusement, ce système de Ponzi ne pourra pas durer éternellement et le jour où il faudra rendre les comptes se profile. Et quand il arrivera, les Américains souffriront beaucoup plus que ce que la plupart d’entre nous n’oserait imaginer.

Source: theeconomiccollapseblog

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
15 Comment threads
7 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
9 Comment authors
Fabrice BaillyTiger54Serge ForestAisha MartinDarkcity Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Serge Forest
Invité

pour ceux que ca interesse a suivre : http://www.usdebtclock.org/

Aisha Martin
Invité

Ils ne pourront plus en fabriquer leur monnaie sera jetée aux chiotes ! plus aucuns pays n’en veut de ce torche Q pognon plein de sang de martyrs innocents assassinés à cause de leur papier Q dans le monde entier même chez nous en France

Darkcity
Invité
Darkcity

Un jour, que nous vivrons surement, le pays fera défaut de paiement, tout simplement. L’état renégociera et paiera alors qui bon lui semble.
Ça protection est l’armée.
sachant que la dette est principalement détenue par les pays étrangers.
Le non remboursement peut engendrer des conflits.
Le dollard deviendra du PQ, avis a toute la planète qui en a.
ils feront un Reset, douloureux (pour les autres), mais un état n’est jamais en liquidation judiciaire.

albi
Invité

aucune importance! ils iront bientôt marcher sur Mars.

michel
Invité
michel

19400 milliards est un chiffre bidon.
La dette US est beaucoup plus élevée.
Comme pour le chiffre du chômage, le chiffre de la dette est bidon.

albi
Invité

“yes we can” comme il le disait!

michel clerc
Invité
michel clerc

les US ne rembourseront jamais,en 2012 elle etait de 16000mds$ deja consideré comme catastrophique a l epoque , il leur a suffit simplement de relever le plafond, aujourd hui ils en sont a + de 19000 mds ils releveront le plafond encore une fois, ils continueront les guerres pour “sauver le monde” pilleront les ressources des pays (or UKR, or Allemand, or Iraquien, le petrole ) qu ils sont chargés de “proteger” ce qui leurs permettra de faire croire a une croissance que beaucoup envieraient, et on en reparlera plus avant quelques annees Ce pays est ruiné, mais comme au… Read more »

Nadjim Benidder
Invité

Il n arrive plus à compter. Sans parler de la planche à billet

blip
Invité
blip
samuel
Invité
samuel

Je comprends le propos de cet article, mais comme Barack Obama est Afro Américain et que ses ancêtres ont certainement du beaucoup souffert de l’esclavage, il m’est difficile de pouvoir faire un bilan de sa politique, n’oublions pas que c’est d’abord un démocrate passant très bien à l’image, et donc quelqu’un qui ne pense pas qu’à faire du golf une fois élu. Je mets beaucoup d’espoir dans l’élection fortement problable d’Hillary Clinton pour sauver l’Amérique de toute sa corruption, c’est important d’avoir toujours de tels tickets gagnant pour rassurer les opinions publiques. De ce fait, c’est donc à se demander… Read more »

Fabrice Bailly
Membre

Lol hilary clinton pour sauve l’amérique de la corruption vous plaisantez j’espère?

Fabrice Bailly
Membre
Fabrice Bailly
Membre
Fabrice Bailly
Membre
Fabrice Bailly
Membre
Fabrice Bailly
Membre