Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Christian Gillet: Hausse du RSA: ” L’Etat entretient la faillite des Départements ! “
 

gilletChristian Gillet, président du Conseil départemental de Maine-et-Loire, dénonce une fois encore la méthode du gouvernement visant à augmenter le RSA au 1er septembre de 2 %. Selon lui, « l’Etat entretient la faillite des Départements… »

Au 1er septembre, le Gouvernement socialiste a annoncé une augmentation du RSA de 2 %, soit plus de 10 % en cinq ans. Cette hausse décidée unilatéralement par l’Etat, ne fait pas l’objet de compensation pour les Conseils départementaux, chargés de verser cette prestation. « Pour le département de Maine-et-Loire, cela correspond à un supplément de près de 2 millions d’euros, explique Christian Gillet, président du Conseil départemental. Ce qui équivaut ni plus, ni moins à une hausse d’impôts de 1,8 %, alors que le Président Hollande vient d’annoncer une baisse de la fiscalité des ménages. On nage en plein paradoxe ».

Les 21 670 bénéficiaires du RSA en Maine-et-Loire, dont 1 500 supplémentaires depuis janvier 2015, sont des personnes en situation de grande fragilité qu’il convient de soutenir. Le Conseil départemental leur accordera près de 90 millions d’euros cette année. Preuve qu’il ne s’agit pas de remettre en cause les fondements du RSA mais bel et bien de dénoncer la fuite en avant
gouvernementale. « La non compensation des allocations par l’Etat finira par épuiser financièrement toutes les assemblées départementales, ajoute Christian Gillet. Sa responsabilité sera alors clairement mise en cause pour « non assistance à département en danger ».

Dans cette perspective désastreuse, l’Etat doit désormais agir pour l’amélioration des dispositifs d’insertion au lieu de distribuer l’argent qu’il n’a plus. « Je tiens d’ailleurs à rappeler que l’Etat avait déjà augmenté le RSA au 1er septembre 2014 de 2 %. Et comble d’une gestion désastreuse…avec l’argent des autres, celui des Départements ! », conclut Christian Gillet.

Source: my-angers.info

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x