Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Et si des départements se trouvaient en faillite ?
 

Et-si-des-departements-se-trouvaient-en-failliteDominique Bussereau, président de l’Assemblée des départements de France, assure que “de un à cinq départements risquent de se déclarer en faillite d’ici à la fin de l’année”.

Après les villes, les départements. Confrontées à une baisse des dotations de l’Etat, près d’un millier de communes seraient au bord de la faillite. Un serrage de vis imposé par la majorité qui touche aussi les départements, avec des conséquences identiques. Président de l’Assemblée des départements de France (ADF), Dominique Bussereau, qui a rencontré François Hollande sur ce sujet vendredi dernier, a décidé de tirer la sonnette d’alarme, lundi, dans une interview aux Echos : “de un à cinq départements risquent de se déclarer en faillite d’ici à la fin de l’année si rien n’est fait“.

Les dépenses sociales au banc des accusés. L’ancien ministre (Les Républicains) pointe du doigt l’explosion des dépenses sociales pour expliquer ces difficultés financières : “depuis 2010, la montée du chômage a entraîné une hausse annuelle de 13% de nos dépenses sociales. Cette année, le RSA devrait encore grimper de 8%, l’allocation personnalisée d’autonomie de 1,6% à cause du vieillissement. Nous avons aussi insisté auprès du président sur la hausse de 9% des prestations sur le handicap. Or, nos recettes fiscales stagnent et les dotations de l’Etat baissent”, regrette-il, ajoutant que le gouvernement va également, à terme, “nous supprimer la moitié de notre contribution sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE), soit 3,9 milliards d’euros en moins chaque année pour les départements”.

Lire la suite sur europe1

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x