Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
L’effondrement du commerce mondial nous entraîne dans une profonde récession !

recessionLorsque l’économie mondiale se porte bien, la quantité de produits qui est importée et exportée dans le monde grimpe, et en revanche, lorsque l’économie mondiale est en récession, la quantité de produits qui est importée et exportée dans le monde baisse. Les explications précédentes sont tout simplement les principes de base de l’économie.

Les gouvernements à travers le monde sont devenus très habiles pour manipuler les autres indicateurs de mesures de l’activité économique comme le PIB, mais les chiffres du commerce restent plus difficiles à bidouiller.

Aujourd’hui, la Chine est la première puissance commerciale du monde, or nous venons d’apprendre que les exportations et les importations chinoises sont actuellement en train de s’effondrer. Mais tout ceci s’inscrit dans une tendance générale plus large. Comme je l’ai évoqué l’autre jour, le géant bancaire britannique HSBC a signalé que l’ensemble du commerce mondial avait baissé de 8,4 % jusqu’ici pour l’année 2015, et que le PIB mondial exprimé en dollars américains, était en baisse de 3,4 %. Les seuls autres moments où le commerce mondial avait chuté autant, c’était lors d’autres récessions mondiales, et il semble que cette nouvelle crise ne fait que commencer.

Pendant de nombreuses années, la Chine a mené la révolution du commerce mondial. Mais maintenant, nous assistons à quelque chose qui est presque sans précédent. Les exportations chinoises sont en baisse, et les importations chinoises sont en train d’imploser littéralement…

china-bubbleLa croissance des exportations de la Chine a constamment baissé et ce, depuis des années. Or, cette ” croissance ” est en réalité devenue négative. En Septembre, les exportations étaient en baisse de 3,7% par rapport à l’année précédente, ” conséquences inévitables de la flambée insoutenable et mal gérée du crédit en Chine “, comme le rapporte ALPHANOW de Thomson Reuters. La plupart des exportations chinoises sont des produits manufacturés qui sont expédiés par conteneur dans le reste du monde.

Et sur les importations en Chine – un mélange de produits divers, de marchandises conteneurisées – elles ont plongé: chute de 20,4% en Septembre par rapport à l’année précédente, après une chute de 13,8 % en Août.

Cette semaine, il a été annoncé que la croissance du PIB chinois était tombé à son plus bas niveau depuis la dernière récession, et ceci est logique au regard des chiffres. L’activité économique mondiale ralentit vraiment, et cela affecte profondément la Chine.

Que dire alors des Etats-Unis ?

Eh bien, en fonction de la quantité de marchandises qui est expédiée aux Etats-Unis, il s’avère que l’économie américaine est en train de ralentir aussi. Le texte qui suit provient de Wolf Richter, et j’en avais partagé une partie dans un article précédent, mais je pense qu’il convient toutefois de le répéter …

Septembre est la première phase des ventes pour les fêtes de fin d’année. Les expéditions augmentent habituellement d’Août à Septembre. elles l’ont fait cette année aussi. Le nombre de livraisons en Septembre a légèrement augmenté de 1,7% depuis le mois d’Août, selon l’Indice Fret Cass.

Mais l’indice a baissé de 1,5% par rapport au très mauvais mois de septembre de l’année précédente, lorsque les livraisons avaient chuté par rapport au mois précédent, au lieu d’augmenter. Et donc, en termes de nombre d’expéditions, ce mois de septembre a été le pire depuis 2010.

Septembre a été le mois le plus minable de l’année: À l’exception de Janvier et Février, le volume d’expédition a baissé chaque mois par rapport à l’année précédente !

L’indice est large. Il suit les données des expéditeurs, peu importe leur choix, que ce soit par camion, train, ou par avion, et comprend les transporteurs comme FedEx et UPS..

Les grands détaillants tels que Wal-Mart rapportent et confirment que nous sommes dans un ralentissement économique majeur. Wal-Mart a récemment annoncé que son bénéfice par action est attendu en baisse de 6 à 12% pour l’exercice 2017, qui se termine en Janvier de cette année, et c’est ce qui a engendré le pire krach boursier de Walmart en 27 ans.

Et bien sûr, cela va avoir des répercussions économique énormes. Il y a des milliers d’autres entreprises qui font affaire avec Wal-Mart, et Reuters rapporte qu’elles commencent à être impactées…

walmartLes Fournisseurs, allant de l’épicerie à l’équipement de sport sont déjà acculés par des réductions de prix et le partage des coûts imposé par les magasins Wal-Mart (Depuis plus de 40 ans, la direction de Wal-Mart n’a qu’une obsession : réduire les coûts pour pouvoir baisser les prix et vendre davantage). Maintenant, les fournisseurs s’attendent donc à une pression encore plus importante surtout après l’annonce des bénéfices extrêmement décevants de Walmart la semaine dernière.

Le plus grand détaillant au monde a toujours eu la réputation d’exiger aux fournisseurs une baisse des prix , mais Reuters a appris à partir d’entretiens avec les fournisseurs, consultants, et selon l’examen des contrats, que même avec leurs normes, Wal-Mart avait fait monter la pression sur ses fournisseurs.

«c’est un véritable tremblement de terre ici”, a déclaré Cameron Smith, chef de Cameron Smith & Associates, un cabinet de recrutement majeur pour les fournisseurs situé à proximité du siège de Wal-Mart à Bentonville, Arkansas. «Les fournisseurs vont devoir aider Wal-Mart à se remettre sur les rails.”

Des choses similaires sont en cours également pour d’autres grandes entreprises aux Etats-unis.

Par exemple, les choses se sont tellement dégradées pour McDonald qu’un propriétaire de la franchise a récemment déclaré que la chaîne de restaurants fait “face à ses derniers jours“…

mcdonalds-sad-ronald“McDonald a annoncé en Avril qu’elle allait fermer 700 emplacements « sous-performants », mais vu l’ampleur de l’entreprise – elle a 14.300 emplacements seulement aux États-Unis – ce n’était pas nécessairement une réduction de la taille de la société, puisqu’elle continue à ouvrir d’autres emplacements dans le monde entier. Elle possède encore plus du double d’emplacements que son plus proche concurrent, Burger King “.

Toutefois, pour les franchisés, la situation semble bien pire que la simple fermeture de 700 magasins.

“Nous sommes actuellement dans les affres d’une profonde dépression, et rien ne change», a écrit le propriétaire d’une franchise en réponse à une enquête financière de Nomura Group. “Probablement, 30% des opérateurs sont insolvables.” Un propriétaire est allé jusqu’à spéculer sur le fait que McDonald fait littéralement «face à ses derniers jours.”

 

Alors pourquoi les choses iraient si mal chez WalMart et McDonald alors que l’économie serait ” en convalescence ” ? Etrange, n’est-ce pas ?

Allez, utilisons un minimum de bon sens maintenant.
Tous les chiffres sont criants de vérité dans le sens où nous sommes entrés dans une période de ralentissement économique majeur et que cette situation est en train de s’accélérer.

CNBC rapporte que le nombre d’offres d’emploi aux États-Unis est en baisse et que le nombre de licenciements est en hausse…

Homelessness Reaches All-Time Record In New York CityLa baisse des offres d’emploi de 5,3 % en Août ajoutée à une hausse de 2,6 % des licenciements n’est compensée que par un gain de +0,3% d’embauches. Enfin, sur le nombre de sortis du marché du travail – ou ce que ConvergEx appelle: ” Allez vous faire voir ! ” indicateur donnant une indication sur le pourcentage de gens qui ont quitté volontairement le marché du travail – est tombé à 56,6 % contre 57,1 %, indiquant une baisse de confiance dans la mobilité.

Et comme je l’avais évoqué l’autre jour, Challenger Gray rapporte que nous assistons à des licenciements dans les grandes entreprises à un niveau que nous n’avons pas vu depuis 2009.

Aujourd’hui, nous avons 102,6 millions d’Américains en âge de travailler et qui sont sans emploi, un record ! Comme cette récession mondiale émergente s’aggrave, beaucoup plus d’Américains vont continuer à perdre leur emploi. Tout ceci va fera grimper la pauvreté comme la souffrance aux Etats-Unis à un point que personne ne peut imaginer.

Il suffit de considérer ce que les autorités ont découvert dans les rues de Philadelphie juste cette semaine

Philadelphia-ToddlerUn soutien à une famille de sans-abri de Philadelphie dont le fils de deux ans a été trouvé errant seul dans un parc au milieu de la nuit.

Angelique Roland, 27 ans, et Michael Jones, 24 ans, dormaient avec leurs enfants derrière des boîtes de carton sous le parc ” Fairmount Welcome Cente, Love Park ” lorsque leur bambin a disparu.

Le garçon a été retrouvé juste avant minuit et remis à un agent de police du Sud-Est de la Pennsylvanie, qui l’a emmené à l’hôpital pour enfants de Philadelphie.

Il portait une chemise verte à manches longues, un pantalon noir et avait une couche-culotte, mais ne disposait ni de chaussures ni de chaussettes.

Pourriez-vous vous imaginer dormant sur ​​les trottoirs et de ne même pas être en mesure de fournir des chaussures et des chaussettes à votre enfant de deux ans ?

Ces chiffres que je vous livre sur ces sujets tous les jours ne sont pas un jeu. Ils nous touchent tous personnellement.

Tout comme en 2008 et 2009, des millions d’Américains pourraient bientôt perdre leur emploi et se retrouver à la rue alors qu’ils ont actuellement la vie très confortable de la classe moyenne.

En réalité, il y aura des gens qui vont lire cet article et à qui cela arrivera.

Donc non, aucun de nous ne devrait être enthousiaste de voir l’économie mondiale s’effondrer. Il y a déjà tant de douleur tout autour de nous, et ce qui est à venir est au-delà de ce que la plupart d’entre nous oserait même imaginer.

Source: theeconomiccollapseblog

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
  Subscribe  
Me notifier des