Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Le chanteur Michel Delpech n’est plus !,…… Mort à l’âge de 69 ans

Michel Delpech 2Le chanteur Michel Delpech est mort ce samedi des suites d’un cancer, a annoncé son épouse. “Michel est mort ce soir à 21h30”, a déclaré Geneviève Delpech à l’AFP. “Cela faisait trois ans qu’il se battait contre un cancer”, a-t-elle ajouté. Michel Delpech était hospitalisé à l’hôpital de Puteaux, dans les Hauts-de-Seine, a précisé son beau-fils. L’auteur de Chez Laurette, Le Loir et Cher ou Pour un flirt était âgé de 69 ans.

Jean-Michel Delpech, dit Michel Delpech, né le 26 janvier 1946 à Courbevoie et mort d’un cancer le 2 janvier 2016 à Puteaux, est un auteur-compositeur-interprète et acteur français.

Retour sur la carrière d’un chanteur populaire.

Victime d’un cancer de la gorge et de la langue

Il avait abandonné l’idée de chanter. Michel Delpech, l’auteur de tant de tubes, comme Le Loir et Cher, Chez Laurette ou Quand j’étais chanteur, a été victime d’une récidive du cancer de la gorge et de la langue, qui l’avait frappé début 2013 et l’avait contraint d’arrêter les concerts.

Ni rock, ni yéyé, Michel Delpech a su, dès le début de sa carrière en 1964, imprimer son style, chanteur de variété populaire, au look de premier de la classe. Il rencontre très vite le succès avec Chez Laurette, inspiré d’un café qu’il fréquentait. “C’est une histoire vraie, Laurette. Le soir après mes cours, j’allais prendre un petit pot dans son café”, racontait-il.

De Gaulle, le divorce, les oies sauvages

Il est repéré et pris en main par Johnny Stark, l’imprésario de Mireille Mathieu en 1966. Dans les années 60 et 70, il enchaîne les tubes. S’attaque au général de Gaulle en 1966, dans Inventaire 66 (“et toujours le même président”), célèbre le festival de l’île de Wight qui accueille Bob Dylan, avec Wight is Wight, (en 1969), écrit Pour un flirt, en 1971, évoque le divorce en 1973, un sujet tabou à l’époque (Les divorcés) et la République en 1972 (Que Marianne était jolie). Une chanson qu’il reprend en 2007 lors d’un concert, et dédie à la candidate Ségolène Royal.

En 1974, il poursuit avec Le chasseur (Les oies sauvages), Quand j’étais chanteur, en 1975, Le Loir et Cher (“on dirait que ça t’gêne de marcher dans la boue”), en 1977.

Grave dépression

En 1976, il se sépare de sa femme Chantal Simon, avec qui il a deux enfants, Garance et Barthélémy. Et sombre dans la dépression. “Plus qu’une dépression, c’était un chaos, une déstructuration”, décrivait-il sur France 2. Evoquant avec humour sur le plateau de Thierry Ardisson dans Salut les terriens, cet épisode sombre de sa vie, il confiait qu’au bord du suicide, il avait renoncé, “j’ai trouvé que je n’avais pas le droit de mettre les gens de l’hôtel (où il se trouvait) dans l’embarras à ce point”.

Il est interné, se tourne brièvement vers les religions, l’hindouisme, le bouddhisme. Puis rencontre en 1983, Geneviève Garnier-Fabre, déjà mère de deux enfants, Pierre-Emmanuel Bidegaray et Pauline Delpech. Ensemble, ils ont un fils, Emmanuel, qui naît en 1990.

“J’ai osé Dieu”

Après un voyage à Jérusalem en 1985, Michel Delpech se tourne vers la religion catholique. “J’ai eu l’impression d’une rencontre”, décrit-il pour Le Figaro. “J’étais venus là pour voir. Lorsque que je suis entré dans le Saint-Sépulcre, lieu supposé de la mort de Jésus, j’ai été secoué, bouleversé. Je suis passé dans une autre époque de ma vie”. Cette foi qui l’accompagne sa vie durant. En 2013, il publie d’ailleurs J’ai osé Dieu.

En 2011, il tâte du cinéma, jouant dans Les bien-aimés de Christophe Honoré, puis en 2012, dans son propre rôle, pour L’air de rien. S’il continue de sortir des disques, dans les années 90 et 2000, ce sont les compilations de ses succès qui marchent le mieux. Notamment le disque de duos qu’il réalise en 2006, Michel Delpech &, avec Alain Souchon, Francis Cabrel, Julien Clerc, Cali… et qui se hisse en tête des ventes.

“En fait, je n’avais pas guéri”

En 2013, il doit annuler des concerts et renoncer à la tournée “Age tendre et tête de bois”. Il est atteint d’un cancer de la gorge et de la langue. Après l’ablation des tumeurs dont il souffre, il perd totalement l’usage de la parole.

En 2014, après son traitement contre le cancer, un peu remis, il témoignait dans les médias. “Ce n’est pas la première fois que je reviens de loin. J’ai tendance à m’éloigner beaucoup et à revenir après. C’est un peu ma vie et cette mésaventure nouvelle est à l’image de ma vie, moitié dans le trou et puis d’un seul coup vivant à nouveau”, disait-il.

En mars dernier, il avait publié une autobiographie et annoncé sa rechute. Il y écrivait, en introduction: “il y a trois mois, j’ai guéri. Je l’ai annoncé à ma famille, à mes amis, et même à des journalistes qui me demandaient si je remonterais bientôt sur scène”, “Il y a deux mois, la douleur s’est réveillée. Au fond de la gorge (…). En fait, je n’avais pas guéri. (…) Ma récidive n’est pas très originale, c’est même assez courant quand on a un cancer”.

Source : MSN Divertissement

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x