Marchés financiers: nous venons d’assister à quelque chose que nous n’avions pas vu depuis 2008

crash-panicAujourd’hui kingworldnews est heureux de partager l’extrait d’un article qui fait le point sur les événements financiers de ces derniers jours

Nous venons d’assister à quelque chose que nous n’avions pas vu depuis 2008
 

Cet extrait comprend également un graphique clé que tous les lecteurs de kingworldnews à travers le monde doivent voir.

Jason Goepfert de SentimenTrader: « Les traders matinaux ont montré un certain niveau de fébrilité. Les actions américaines ont ouvert à plus de 1,5% en dessous de la clôture précédente durant les trois des quatre dernières séances. un niveau de préoccupation en pré-ouverture qui ne se voit que lorsque les traders ont peur d’un renversement du marché ou lors d’une crise financière mondiale. »
SentimenTrader

Même au plus fort d’un marché baissier, les gaps ouverts à la baisse comme lors de ces deux derniers jours avaient toujours été habituellement comblés à la hausse dans la semaine, ce qui réconfortait au moins à court terme les haussiers.

La pression vendeuse était extrêmement forte jeudi. La pression à la vente sur le Nasdaq 100 était de 98%, ce qui signifie que seulement 2% des actions composant l’indice étaient en hausse, et donc seulement 2% du volume est allé sur les actions qui avaient progressé ce jour là. Dans la dernière décennie, lorsque la pression vendeuse était aussi déséquilibrée, le Nasdaq 100 avait cinq fois plus de chances de gagner 2% que de perdre 2% au cours de la semaine suivante.

Il y a quelques circonstances exceptionnelles liées à ces quatre derniers jours. Jamais depuis la création des futures, nous avions connu ce genre de panique en pré-ouverture des marchés lorsque des indices comme le S&P500 étaient au moins 10% en dessous des sommets de ces 52 dernières semaines. Cela s’est généralement produit lors de fortes corrections ou dans un marché baissier.

Ca ne s’était pas vu depuis l’effondrement de 2008

Ces importants gaps d’ouvertures constituent un fait marquant, puisqu’ils montrent une inquiétude importante parmi les traders les plus émotifs. Au cours des quatre derniers jours, les futures du S&P ont perdu 106 points pendant la nuit mais ont gagné seulement 5 pendant la journée, du jamais vu depuis le 24 octobre 2008.

Source: kingworldnews

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page