Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Acier: les exportations chinoises se tassent en avril

China_Steel_Products_ArabMetalLes exportations chinoises d’acier, qui s’étaient envolées de 30% sur un an en mars, se sont tassées en avril, reculant fortement par rapport au mois précédent, selon des chiffres officiels, sur fond de renforcement de la demande locale et de crise mondiale du secteur.

La Chine avait exporté en mars 9,98 millions de tonnes d’acier, une hausse spectaculaire de 29% sur un an, au grand dam des sidérurgistes européens qui dénoncent vivement le déferlement d’acier chinois à bas prix.

En avril, cependant, les exportations du géant asiatique sont retombées à 9,08 millions de tonnes, soit un repli de 9% sur un mois, ont indiqué dimanche les douanes chinoises.

Elles restent néanmoins en progression de 6,3% par rapport à avril 2015.

Pékin subit une pression croissante pour diminuer sa production, après l’annonce par le groupe indien Tata de la vente de ses activités non rentables au Royaume-Uni. Les sidérurgistes européens avaient par ailleurs appelé à être mieux protégés, l’Union européenne imposant des droits de douane bien moins élevés que les Etats-Unis.

Mais l’affaiblissement des exportations chinoises en avril est moins dû à cette pression occidentale qu’à l’évolution du marché intérieur.

Les sidérurgistes chinois ont pu bénéficier en mars d’une nette embellie de l’économie –renforcement des prix immobiliers et du secteur de la construction, vigoureuse accélération de la production industrielle– ainsi que du soutien appuyé des autorités aux projets d’infrastructures.

Le renforcement de la demande locale, à mesure que débutent les chantiers, rend moins nécessaires les exportations.

Et alors que les obstacles à l’international et les barrières douanières s’intensifient, les sidérurgistes peuvent être tentés de profiter de la hausse des cours de l’acier sur le marché chinois.

De fait, pâtissant de colossales surcapacités et essuyant de lourdes pertes, de nombreuses aciéries chinoises avaient réduit ou suspendu leurs opérations en 2015: un resserrement de l’offre qui a finalement fait remonter sensiblement le prix de l’acier dans le pays ces derniers mois.

La Chine va imposer des taxes sur l’acier en provenance d’Europe

Acier: la concurrence chinoise déloyale lamine la sidérurgie européenne

Certains aciéristes augmentent d’ailleurs leur activité pour en bénéficier: la production chinoise d’acier a ainsi gonflé de 2,9% sur un an en mars, en dépit des engagements répétés de Pékin à réduire massivement les surcapacités du secteur.

La Chine reste de loin le plus gros producteur d’acier dans le monde.

L’an dernier, pour compenser l’atonie du marché local, les groupes chinois avaient massivement écoulé leur surproduction à l’étranger: les exportations d’acier du pays avaient bondi de 20%, au niveau record de 112 millions de tonnes, plombant les cours mondiaux et faisant boire la tasse aux grands sidérurgistes européens et américains.

Source: romandie

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x