Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Bertrand Chokrane: Ces indicateurs qui aveuglent la croissance des inégalités
 

bulletin-de-paieLes petits salaires suivent une tendance baissière et les salaires élevés augmentent, le signe que notre économie est en pleine mutation.

À force de prendre les gens pour des imbéciles au travers d’indicateurs tels que la baisse du taux chômage ou la croissance qui revient, il ne faut pas s’étonner que les électeurs se tournent vers des mouvements populistes, des Brexits et autres traductions frictionnelles de l’écart entre la misère vécue du monde et les prophéties de retour au « tout va mieux ». En économie, la moyenne est un indicateur qui masque plus qu’il ne révèle, alors que la médiane permet de mieux comprendre les phénomènes économiques dans leur complexité.

Cela fait 17 ans que le revenu médian (de 50 % des Américains) connaît une tendance globale baissière. Aujourd’hui encore, ce dernier reste inférieur de 7,2 % par rapport à son maximum atteint en 1999. Au Royaume-Uni, c’est la crise de 2008 qui a asséné un coup sévère puisque les salaires réels médians ont chuté de plus de 10 %. L’Allemagne a vu le salaire médian stagner, mais de 1996 à 2009, ce sont les 10 % des salaires les plus bas qui ont diminué de plus de 20 % et les salaires situés dans la tranche des 20 % les plus bas qui ont baissé de plus de 10 %. Durant cette même période, les plus hauts salaires (ceux du top 20 %) ont augmenté de près de 10 %.

Une tendance de fond antérieure à la crise de 2008

Certes, la crise de 2008 a accéléré le processus, mais ce dernier était enclenché dès les années 2000. En examinant l’évolution des salaires par tranche de 10 %, les rapports de force qui sont à l’œuvre dans cette économie en mutation deviennent apparents, alors que la moyenne globale des salaires peut être très trompeuse.

La moyenne est un indicateur qui ne dit rien

Cette moyenne peut être tirée vers le haut par la simple augmentation d’une élite de salariés, dont les compétences sont très (…)

Lire la suite sur le point

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x