Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Suisse: Le nombre de faillites d’entreprises a augmenté de 6% entre janvier et mai 2016
 

faillite-suisseL’évolution a été particulièrement négative en Suisse romande, où le nombre de faillites a progressé de 23% entre janvier et mai.

Entre janvier et mai, 1933 entreprises ont été mises en faillite en Suisse. Cela représente une augmentation de 6% par rapport à la même période l’année dernière, a indiqué jeudi le cabinet de statistiques et renseignements économiques Bisnode.

L’évolution a été particulièrement négative en Suisse romande, où le nombre de faillites a progressé de 23% au cours de la période sous revue.

Les branches les plus touchées sont la construction, la restauration et l’artisanat. Dans le bâtiment, le risque de faillites est 2,7 fois supérieur à la moyenne nationale. A l’inverse, le risque est inférieur dans les secteurs de l’immobilier et de l’architecture.

Les défauts de paiement progressent en Suisse

Suisse: les faillites d’entreprises en hausse de 2% au 1er trimestre

Le nombre d’entreprises nouvellement inscrites dans le registre du commerce a atteint 17’086 entre janvier et mai, ce qui représente une hausse de 2% par rapport à la même période en 2015. Le Tessin enregistre par contre une baisse de 20% des créations d’entreprises.

Les secteurs où les créations d’entreprises ont été les plus nombreuses depuis le début de l’année sont l’industrie du bois et du mobilier, l’hôtellerie et le textile.

Source: bilan.ch

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Franck Rivat
4 années plus tôt

Même en Suisse il y a des faillites alors imaginez les autres pays ! Nous sommes dans une crise financière qui est loin d être fini

samuel
samuel
4 années plus tôt
Reply to  Franck Rivat

Selon moi c’est une dépression qui vient, car il y a davantage de pays qui sont en récession, et cela même si c’est pas dit aux infos pour pas inquiéter les populations, pourtant la Suisse c’est pas un pays du tiers monde. Le plus tragique c’est que toute cette austérité mise en place par les grands groupes financiers, détériorent la cohésion sociale lorsque cela nuit pas davantage à l’économie ou la petite activité en berne.

2
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x