Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Pierre Sabatier: Brexit: quel sort à terme pour la bourse ?
 

pierre-sabatierFrançois-Xavier Chauchat (Dorval Asset Management) et Pierre Sabatier (PrimeView et membre des Econoclastes) débattent des conséquences du Brexit sur l’économie du Royaume-Uni, l’activité en zone euro, et le danger qu’implique la sortie de l’Union européenne pour les marchés financiers.

Vendredi 24 juin, l’annonce que 51,9 % des électeurs du Royaume-Uni se sont prononcés en faveur du Brexit, autrement dit d’une sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne, a fait l’effet d’une bombe sur les marchés financiers.

A Paris, le CAC 40 s’est affaissé de 8% au terme d’une séance mouvementée au cours de laquelle des grands noms de la cote ont été rudoyés –les banques au premier chef, Crédit Agricole, BNP Paribas, et Société Générale signant des pertes comprises entre 14 % et 20 %.

Le Brexit est-il vraiment une catastrophe pour l’économie européenne ?

François-XavierChauchat, économiste et membre du comité d’investissement de Dorval Asset Management, et Pierre Sabatier, président du cabinet d’analyse économique PrimeView, et membre fondateur des Econoclastes.fr n’ont pas tout à fait la même réponse à cette question.
Si pour François-Xavier Chauchat, le Brexit commande le basculement des gestions actions vers de nouvelles thématiques, Pierre Sabatier estime pour sa part que la menace vient d’ailleurs.

Source: sicavonline

                P.Sabatier: La Chine une bombe à retardement                     La guerre des monnaies
      
0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Gus
Gus
4 années plus tôt

Quand on regarde les indices comme le dow sur le long terme le brexit apparait à peine pour un oeil avertit et à court terme on a tout rattraper même qu’on est en train de casser une résistance.
Pour les européens par contre ça va aller mal mais de ce cote de l’Atlantique ça va très bien.

1
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x