Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
23 Juin 2016: Le BREXIT pourrait tout changer, et surtout faire plonger l’Europe dans un chaos financier

BrexitLe jeudi 23 Juin 2016, un vote aura lieu au Royaume-Uni pour savoir si la Grande-Bretagne va ou non rester dans l’Union européenne.

Ce référendum est plus communément connu sous l’appellation “Brexit”, dont le terme vient de la contraction de deux mots, “Britain” et “exit”. Si l’Angleterre vote pour rester dans l’Union européenne, les choses ne changeront pas en Europe à peu de choses près. Mais si le Royaume-Uni vote pour une sortie de l’Union Européenne, cela pourrait probablement jeter l’ensemble du continent européen dans un chaos économique et financier. Et en sachant dans quelle situation déplorable se trouve déjà l’économie européenne, ce vote pourrait être l’élément déclencheur qui fera plonger l’Europe dans une véritable dépression.

Donc, si nous savons que les choses se dégraderont à court terme parce que la Grande-Bretagne décide de quitter l’Union Européenne, alors il serait logique que tout le monde se mette à voter pour y rester, non ?

Mais ce n’est malheureusement pas aussi simple car ce choix ne se porte pas sur l’avenir économique du Royaume-Uni à court terme mais sur une liberté retrouvée à long terme.

L’Union européenne est une monstruosité bureaucratique, horriblement anti-démocratique, qui étouffe la vie de la plupart des européens un peu plus chaque année. Donc, si j’étais britannique, je voterais certainement pour sortir de l’Union européenne.

Et ces derniers jours, la campagne pour quitter l’UE a rapidement pris de l’essor. En fait, deux des dernières grandes enquêtes montrent que le “Brexit” a pris la tête…

Un sondage ORB pour le Telegraph a montré que 48 % des Britanniques voteraient pour rester dans l’Union européenne, tandis que 49 % des anglais voteraient pour en sortir.

Un sondage YouGov pour le Times de Londres a montré que 46 % des personnes interrogées préféraient la sortie, tandis que 39 % d’entre elles voulaient rester.

Deux autres sondages récents ont donné 10 points d’avance pour le oui au Brexit , et il y en a eu un autre qui a donné le “Brexit” gagnant avec 19 points d’avance.

Le mouvement pour la «sortie» de l’U.E a reçu un énorme coup de pouce tout récemment lorsque le journal The Sun a pris officiellement position en faveur du Brexit. Ce qui suit est un extrait du quotidien britannique qui a annoncé cette décision

Queen-Brexit-SunNous sommes sur le point de prendre la plus grande décision politique de nos vies. Le Sun exhorte aujourd’hui tout le monde à voter pour la sortie.

Nous devons nous libérer de la dictature de Bruxelles.

Tout au long des 43 ans de notre participation à l’Union européenne, celle-ci a prouvé qu’elle était de plus en plus cupide, dépensière, harcelante, et d’une incompétence à couper le souffle dès qu’il s’agit de traiter une crise.

Jeudi prochain, dans l’urne, nous pouvons corriger cette énorme erreur historique.

C’est notre dernière chance. Parce que, sans le moindre doute, notre avenir sera beaucoup plus sombre si nous restons dedans.

Je dois avouer que je suis entièrement d’accord avec le jounal “The Sun” cependant, tout le monde a besoin de comprendre qu’un Brexit serait extrêmement compliqué et difficile pour le Royaume-Uni comme pour le reste de l’Europe à court terme. Je trouve qu’Ambrose Evans-Pritchard du Telegraph explique très bien cela dans sa récente chronique

euro-flag-great-britainN’ayons aucune illusion quant au traumatisme que causera le Brexit.

Quiconque prétend que la Grande-Bretagne peut facilement se désengager après avoir pris une part active au sein des affaires de l’UE pendant 43 ans est un charlatan ou un rêveur, ou a peu de contact avec les réalités de la finance en général et de la géopolitique mondiale.

Alors, que pourrait-on éventuellement voir se produire ?

Eh bien, l’une des plus grandes banques qu’est Morgan Stanley vient d’avertir que l’euro et la livre sterling pourraient être sévèrement impactés

pound-euro-brexitLa livre sterling et l’euro seront touchés si le vote pour la sortie de l’Europe l’emporte, mais même si la Grande-Bretagne décidait de rester au sein de l’UE, il n’y aura seulement qu’un “léger rebond” de la monnaie. Morgan Stanley prévoit que la livre pourrait s’affaiblir immédiatement si le oui pour le “Brexit” l’emportait, mais avant la fin de l’année, nous pensons que l’Euro pourrait s’affaiblir encore davantage. “

Deuxièmement, la probabilité d’assister à un effondrement des marchés financiers européens est très forte, et la Banque centrale européenne ainsi que la Banque d’Angleterre sont déjà en train de promettre qu’elles fourniront un soutien artificiel aux marchés financiers si cela devait se produire. Ce qui suit provient de Reuters

Plusieurs sources ayant eu vent de cette affaire ont déclaré cette semaine à Reuters que la Banque centrale européenne (BCE) et la Banque d’Angleterre agiraient de concert si le camp de la “Sortie” l’emportait le 23 juin 2016.

Les préparatifs illustrent l’état d’urgence avant le référendum du 23 Juin 2016, qui permettra de déterminer l’avenir de la Grande-Bretagne dans le commerce et les affaires internationales et aussi le devenir de l’UE. La livre sterling et l’euro ont déjà décroché sur les craintes d’un Brexit qui pourrait faire basculer le bloc des 28 membres de l’U.E dans la récession.

Une telle annonce de la BCE interviendrait le vendredi 24 Juin 2016, au matin du résultat qui indiquerait que les électeurs britanniques auront choisi de quitter l’U.E, selon les sources.

Mais peu importe quelles seront les conséquences, les électeurs britanniques doivent faire ce qui est bon pour leur avenir ainsi que pour celui de leurs enfants.

Si cela signifie qu’il faut quitter l’U.E, alors qu’il en soit ainsi.

Inutile de dire que la perspective d’une sortie de l’Angleterre de l’Union européenne rend extrêmement nerveux l’élite européenne. Pour illustrer ce propos, constatez simplement ce que l’actuel président du Groupe Bilderberg a déclaré

Bilderberg-Is-Meeting-At-The-Taschenbergpalais-Hotel-In-DresdenJuste au lendemain de leur mystérieuse réunion annuelle à Dresde, il semble que la plus grave des préoccupations du Groupe Bilderberg soit le “Brexit”. Alors que des sujets importants allant du Moyen-Orient à Donald Trump était à l’ordre du jour, les remarques d’Henri De Castries, PDG d’AXA (et Président du Groupe Bilderberg) évoquait la probabilité “extrêmement élevée” que le Royaume-Uni vote pour une sortie de l’Union européenne et que les investisseurs devront faire face à un véritable “champ d’incertitudes”, ce qui laisse suggérer que l’establishment se sent très concerné et très préoccupé par ce qu’il se passe.

Si vous n’êtes pas un familier avec le groupe Bilderberg, alors allez lire mon article récent à leur sujet. Certes, la probabilité d’un “Brexit” était le sujet le plus important dans la liste de leurs priorités durant leur récente conférence, mais n’oubliez pas qu’il a été démontré que le Groupe Bilderberg avait joué un rôle clé dans la création de l’Union européenne. Donc, bien sûr, ils ne sont pas très heureux d’assister au délitement de leur grande expérience.

Pendant ce temps là, et cela même, sans tenir compte d’un potentiel “Brexit”, les choses continuent de se détériorer progressivement un peu plus chaque jour en Europe. Mardi 14 juin 2016, les actions européennes ont atteint leur plus faible niveau depuis que l’effondrement des marchés financiers avaient pris fin en Février 2016, et les actions de la Deutsche Bank et de Credit Suisse ont elles aussi atteint des creux historiques…20160614_dbLa vérité est que ces énormes banques européennes se dirigent tout droit vers un effondrement et ce même sans “Brexit”. Mais si c’est le vote pour la “Sortie” qui l’emporte, cela ne fera qu’accélérer le processus tout simplement.

Et il ne faut pas oublier que les principaux indices boursiers dans toute l’Europe sont déjà entrés dans un cycle baissier

En attendant, les marchés actions allemands sont entrés dans un cycle baissier, Le Dax ayant baissé de 23,2 % depuis son sommet atteint en Avril 2015. En France, le CAC 40 est quant à lui en baisse de 21,8% depuis ses plus hauts. Et les indices espagnol (IBEX) et italien (MIB) sont en baisse de 31,4% et 32,6% respectivement.

Ici aux Etats-Unis, alors que les liquidités abondantes dopent à mort les marchés actions en ce moment, de grands investisseurs comme George Soros misent le paquet sur l’Or et les actions de sociétés aurifères.

Mais alors pourquoi ces choses se produisent-elles actuellement ?

Ont-ils des informations sur ce qui va se passer en Europe ?

Depuis longtemps, je tire la sonnette d’alarme à propos de l’ Europe. Si les Britanniques votent pour rester dans l’Union européenne le 23 Juin, la crise en Europe va certainement continuer à se développer, mais seulement à un rythme plus lent. En revanche, si le peuple britannique décide de quitter l’U.E (ce qu’ils devraient faire), cela pourrait tout changer, et surtout faire plonger l’Europe dans un chaos financier.

Je ne sais pas exactement ce qui va se passer le 23 juin 2016, mais incontestablement, il faudra surveiller de très très près le résultat du vote britannique…

Source: theeconomiccollapseblog

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
33 Comment threads
2 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
17 Comment authors
Monique ThillouxMichelle Gabriella DanisJean-Baptistealbibleklerock84 Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Monique Thilloux
Invité

mais oui et le FN va passez en 2017 envers et contre des gens comme vous qui je parierais que vous voté pour ceux qui on ruiner la France et rêve de mettre nos enfants en esclavage avec cette lois travail dicter par Bruxelles heureusement qu’il y a des gens qui réfléchissent car nous le devons a nos enfants s’est nous avec nos vote pour des UMPS qui les avons mis dans cette situation alors il serrais temps de les en sortir

Michelle Gabriella Danis
Invité

c’est l’horreur et le FN se rejouit

Jean-Baptiste
Invité
Jean-Baptiste

De toute façon, qu’est ce qui nous prouve que l’assassinat de la députée en est vraiment un et pas un coup monté pour renverser la vapeur juste avant le vote…. C’est vrai, un événement de ce genre quinze jours avant le referendum c’est bien étrange De toute manière, BFM WC et autres Merdias populaires n’en parlent même plus alors que d’habitude on a droit à la même info pendant quinze jours non stop Qui sait, après avoir touché son gros chèque de la CIA, l’assassin a peut être déjà disparu de la circulation Ah ah ah vous y avez cru… Read more »

albi
Invité

avec ou sans BREXIT le chaos est déjà là!

Lucky Luc
Membre
Lucky Luc

« Messieurs les Anglais, tirez les premiers ! » Voici en quels termes Voltaire raconte, dans son Précis du règne de Louis XV, l’épisode de la bataille de Fontenoy (11 mai 1745), dans lequel ce mot fameux aurait été prononcé. Alors, Messieurs les Anglais, ne vous dégonflez pas ! Tirez les premiers contre cette Europe qui avilit les peuples, qui déstructure les nations, qui nous impose d’être envahis, submergés, assassinés. Cette Europe qui n’est pas capable de tenir tête à la Russie, aux USA et à l’IRAN. Cette Europe nauséabonde dirigée par des gens qu’on n’a pas élu !… C’est… Read more »

Noël
Invité
Noël

Si le fameux BREXSITE à lieu l’Ecosse va sortir de l’UK, pays de gale et l’Irlande du Nord je vous le garantis !

Elise
Invité

L’Europe est un coup de maitre des… USA ?
Au niveau national à quoi cela sert d’aller voter désormais ? L’union européenne a le pouvoir d’imposer ses lois. Quant à ses dirigeants ils n’ont pas été élus par le peuple ? Les anglais ont un joker… GOD SAVE THE QUEEN.

bleklerock84
Invité
bleklerock84

Il y a un nom pour ça Elise wink c’est l’URSS !! ou L’UESS au choix et nous savons comment ça va finir.

SOULIE
Invité
SOULIE

ça fera comme en France, on a voté non à l’entrée dans l’UE mais on y est quand même!

Michel Cebula
Invité

ho que j’aimerais bien qu’ils votent pour la sortie de l’euro !!!

David Dupont
Invité

Il n’y aura strictement aucun Brexit. Le meurtre de la députée travailliste va avoir un impact et vous verrez les résultats.

Ce site se complait vraiment dans les mauvaises nouvelles et plus c’est catastrophique mieux c’est