Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Brésil: L’énorme déficit des JO de Rio
 

rio-calamite-ecoLe comité d’organisation des Jeux olympiques de Rio est en déficit de 400 à 500 millions de réals (109 à 137 millions d’euros), a-t-on appris lundi de source proche du dossier.

La partie du budget du comité financée par des fonds privés est utilisée pour faire fonctionner les Jeux alors que l’argent public est utilisé pour construire les infrastructures.

A 25 jours du début des Jeux, le déficit représente 6% du budget total du comité et un peu plus de 1% du budget total de 40 milliards de réals déployé à Rio pour accueillir les compétitions olympiques.

Couper n’arrange rien

Selon la source au fait du budget, qui a requis l’anonymat, le comité ne parviendra pas à combler ce déficit malgré de nombreuses réductions budgétaires.

Un responsable de la ville a dit pour sa part à Reuters que les organisateurs cherchaient encore à baisser les coûts pour éviter tout déficit.

Le contrat qui régit l’organisation des JO précise que tout déficit sera réglé par la ville, l’Etat et le gouvernement fédéral.

Tous trois sont très endettés alors que le pays connaît sa récession la plus sévère depuis les années 30.

Source: ouest-france

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Yassine El Hadeuf
4 années plus tôt

Le Brésil est le laboratoire d essais du système bitcoin… Tout simplement…. Merci Blythe Master tes chiens vont bien ??

Noway
Noway
4 années plus tôt

L’organisation des JO est la quintessence de la corruption, de la surfacturation de prestations, de marchés truqués… Et cela, du comité, aux instances publics des villes organisatrices…

Entre autre organisation de rente de situation pour l’entretien des équipements par la suite. Dont l’utilisation sous-dimensionné les rend non rentable dès la fin du chantier ; face à l’entretien nécessaire.

Mais on s’en fout… c’est le con-tribuable qui paie pour quelques notables en mal de reconnaissance internationale et d’attribution de marchés publics reconnaissant.

Bernard Pouille
4 années plus tôt

encore un peuple qui va payer…

3
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x