Brésil: le Parlement approuve un déficit public fortement révisé à la hausse

brazil-economyLe Parlement brésilien a approuvé mercredi, au terme de plus de 16 heures de discussions, un déficit public pour 2016 fortement révisé à la hausse, à plus de 170 milliards de réais (43 mds d’euros), présenté par le président par intérim Michel Temer.

« C’est un montant juste, un montant bon pour le pays« , s’est félicité le député Dagoberto Nogueira, rapporteur du projet de réforme du budget.

Le déficit initialement annoncé pour cette année par Dilma Rousseff n’atteignait que 96 milliards de réais. Mais la présidente a été écartée du pouvoir par le Sénat le 12 mai dans le cadre d’une procédure de destitution controversée pour maquillage des comptes publics, en attendant son jugement final d’ici à six mois.

L’approbation de ce déficit était une étape cruciale pour le nouvel exécutif brésilien, qui cherche à sortir le pays d’une profonde récession économique.

« Je veux souligner que ce n’est pas en 12 jours ou deux mois que nous allons sortir le Brésil de la crise« , avait lancé mardi aux parlementaires M. Temer, dont le gouvernement libéral et conservateur affronte de vives turbulences.

M. Temer a abordé ce premier grand test parlementaire sur la défensive, fragilisé par le scandale retentissant qui a coûté lundi son poste au ministre clé de la Planification, Romero Juca, l’un de ses plus proches lieutenants.

M. Juca a payé cash la publication d’une conversation enregistrée à son insu au mois de mars, dans laquelle il prônait l’impeachment de Mme Rousseff, afin de conclure sous le futur gouvernement un « pacte » pour étouffer l’enquête sur le scandale de corruption Petrobas dans laquelle il est personnellement visé.

Source: lexpress

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page