Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Canada: Télévision : le nombre d’abonnements chute, mais les prix augmentent
 

television-telecommandeEnviron 160 000 Canadiens ont annulé leur abonnement à un service de télévision entre 2014 et 2015, selon les relevés financiers 2015 du CRTC publiés cette semaine.

Le nombre total d’abonnés aux entreprises canadiennes de distribution par câble, par protocole Internet (IPTV) et par satellite en 2015 s’élevait à 11 246 669, comparativement à 11 404 591 en 2014. Cela représente une perte de 157 922 abonnés, ou 1,4 %.

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes souligne qu’une tendance négative s’est installée en 2013 et qu’elle s’accélère depuis.

Revenus stables malgré la perte d’abonnements

Les entreprises de distribution ont enregistré des revenus de 8,9 milliards de dollars en 2015, un repli marginal de 0,1 % par rapport à l’année précédente

Le CRTC explique ce faible recul par l’augmentation des coûts pour les revenus de branchements et les autres revenus. Le coût d’un abonnement mensuel a aussi augmenté d’environ 1 $ par mois, passant de 65,25 $ en 2014 à 66,08 $ en 2015. Le profit de cette inflation s’élève à 15,2 millions de dollars, selon le Conseil.

Le nombre d’employés des entreprises canadiennes de distribution a également diminué de 6,3 %. Elles employaient 27 244 personnes en 2015, soit 1842 employés de moins qu’en 2014.

Par ailleurs, les entreprises par satellite voient leur nombre d’abonnés battre de l’aile. Leur part dans le marché des abonnés a baissé à 21,1 %. En 2015, elles comptent 2,3 millions d’abonnés.

Source: ici.radio-canada

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Francois Pepin
Francois Pepin
4 années plus tôt

pourquoi payer le gros prix pour la télé qu’on écoute pas ? (émission plates, sans intérêts, films répétitifs, etc). Aujourd’hui il y a Netflix . Aucune pause publicitaire, tu peux pauser quand tu veux. Quitter et revenir quand on le veut sans perdre la scene ou on était rendu. Et ca ne coûte pratiquement rien.

Jacquet
Jacquet
4 années plus tôt
Reply to  Francois Pepin

” tu peux pauser quand tu veux. Quitter et revenir quand on le veut sans perdre la scene ou on était rendu”
Ca, toutes les box le font gratos !
* faire de la pub pour naitefliqse c’est aussi stupide que de critiquer quanale+ : c’est juste une histoire de goûts mais dans tous les cas ce sont des TVphobes qui donnent leur avis.

Tous ces trucs sont morts nés ! Vous feriez mieux de vous occuper de votre famille, de lire, de parfaire vos connaissances car ce n’est pas devant la TV que vous progresserez… hihihi.

le voyeur
le voyeur
4 années plus tôt

Ce courant se poursuivra et se propagera à une vitesse que les distributeurs n’ont pas prévus! Les prix exigés sont exorbitants et l’arnaque a assez durée! À moins de changement radical , il vont planter. Ils ne nous vendent que de l’air à gros prix! Il y a d’autres moyens de se garder informé sans passer par la cablo-diffusion et les promoteurs sont sur le bord du précipice! Bell Canada a vécu ce plantage avec le monopole du téléphone! Depuis elle quémande au porte pour des abonnements! On dirait que la fidélisation eux, ils connaissent pas!

3
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x