Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Jim Rickards: Le marché de l’or-papier versus le marché de l’or physique
 

jim-rickardsLe marché du gold a un double visage et l’offre et la demande pour l’or-papier et l’or physique ne sont pas de même nature. Le premier est en réalité un marché dérivé du second et sert pour l’instant d’amortisseur.

Les investisseurs partent du principe que les cours de l’or sont motivés par la loi de l’offre et de la demande. Lorsque l’on observe le marché de l’or physique d’un point de vue mondial, il semblerait qu’il y ait une augmentation massive de la demande, et aucune augmentation spécifique de l’offre. Alors pourquoi le cours de l’or ne réagit-il pas à cet écart ?

Les investisseurs doivent comprendre qu’il existe un marché de l’or physique et un marché de l’or-papier. Le marché de l’or-papier se compose d’une quantité de différents contrats : les contrats futures du Comex, les ETF, les swaps sur l’or, le leasing, les contrats forwards, et tout l’or non-alloué émis par les banques adhérant à la London Bullion Market Association (LBMA). Ces dérivés (les contrats futures et forwards, les ETF, les swaps, le leasing et l’or non alloué) constituent le marché de l’or-papier.

Le marché de l’or-papier peut peser aisément 100 fois le marché de l’or physique. Cela signifie que pour 100 personnes qui pensent détenir de l’or, 99 se trompent. Seule l’une d’entre elle récupérera de l’or physique lorsque la crise débutera.

Ce type d’effet de levier ne pose pas de problème tant que le marché fonctionne dans les deux sens. Ce système à effet de levier fonctionne assez bien tant que les mouvements des cours ne sont pas désordonnés, que les gens continuent de “rouler21” leurs contrats, et qu’ils n’exigent pas une livraison d’or physique. Le problème, c’est que toutes ces conditions peuvent disparaître du jour au lendemain. Les investisseurs peuvent décider d’exiger une livraison de leur or, les banques centrales du monde entier peuvent exiger également qu’on leur livre l’or qu’elles ont confié à la
Banque d’Angleterre ou à la Réserve fédérale de New York.

Nous avons constaté que le Venezuela avait rapatrié son or à Caracas, que l’Allemagne rapatriait le sien à Francfort, et qu’un acteur plus modeste, tel que l’Azerbaïdjan, avait rapatrié le sien à Bakou.

Si vous prenez de l’or physique et que vous le déplacez à Francfort, cela réduit la réserve flottante disponible pour les opérations de leasing effectuées à New York. Le marché du leasing de l’or n’est pas du tout développé à Francfort. Ce mouvement d’or de New York vers Francfort provoque une diminution de l’or disponible permettant de couvrir les positions vendeuses à New York. Soit cela augmente l’effet de levier systémique, soit cela exige que les vendeurs à terme se couvrent ailleurs sur le marché de l’or physique.

En ce qui concerne le marché purement physique, il s’y déroule actuellement un certain nombre de transactions révélatrices. Si vous achetez de l’or physique, vous découvrez que vous devez vous le procurer directement auprès des raffineries, ce qui signifie qu’il n’existe aucun vendeur sur le marché secondaire.

Dans le contexte d’un marché sain et normal, si je suis acheteur et que quelqu’un d’autre est vendeur, un courtier nous identifie tous les deux, achète à l’un, livre l’or à l’autre, et prend une commission.

Or: 10.000 dollars l’once, l’objectif de Jim Rickards, « dans un ou 5 ans »

Exclusif: Jim Rickards et Egon von Greyerz discutent de l’or à 10 000 dollars l’once

A présent, la situation est la suivante : il y a des acheteurs sur le marché mais peu de vendeurs, alors le courtier obtient de l’or directement auprès des raffineries. Dans les raffineries, les délais de livraison actuels sont de l’ordre de cinq à six semaines. Cela vous donne une idée des tensions régnant sur l’approvisionnement d’or physique.

La Chine, la Russie, l’Iran ainsi que d’autres banques centrales, amassent de l’or physique aussi vite que possible. La Chine ne procède pas de façon transparente. (…) La Russie fait preuve de plus de transparence. La banque centrale russe réactualise ses réserves d’or tous les mois.

La Russie peut acheter de l’or provenant des mines de son territoire national. Elle n’est donc pas obligée de se tourner vers le marché. La Chine a tellement besoin d’or, et si rapidement, que même si le pays est le premier producteur d’or du monde, cela ne suffit pas. Alors elle achète de l’or
supplémentaire sur le marché. Elle procède de façon furtive, en recourant à des opérations occultes et à des moyens militaires, afin d’éviter de peser sur les cours – ce qui se passerait si elle opérait de manière transparente.

Les achats d’or effectués à l’international par des pays tels que la Russie, la Chine, l’Iran, la Turquie et la Jordanie (entre autres) s’accélèrent. Cela prépare le terrain à un colossal short squeeze sur l’or.

Cependant, cela ne va peut-être pas se produire demain : on ne doit pas sous-estimer la capacité des banques centrales et des principales banques internationales à prolonger la partie plus longtemps que prévu.

Gerald Celente: Ce sera la dernière grande occasion pour acheter de l’Or et de l’Argent

Egon Von Greyerz lance sa feuille de route: Explosion du cours de l’Or à 10.000 dollars l’once

Si la demande en faveur de l’or physique persiste (ce que je pense), les détenteurs de positions courtes sur l’or-papier seront acculés, et la pyramide inversée que représentent tous ces contrats s’écroulera.

En attendant, nous assistons sans aucun doute à une répression des cours via le marché de l’or-papier.

Pour plus d’informations et de conseils de ce genre, c’est ici et c’est gratuit

Source: la-chronique-agora


James-RickardsJim Rickards Rédacteur en chef de Strategic Intelligence James G. Rickards est le rédacteur en chef d’Intelligence Stratégique, la toute nouvelle lettre d’information lancée par Agora Financial aux Etats-Unis. Avocat, économiste et banquier d’investissement avec 35 ans d’expérience sur les marchés financiers de Wall Street, Jim est également l’auteur de Currency Wars et de The Death of Money, deux ouvrages devenus best-sellers du New York Times. Enfin, Jim est également chef économiste pour le fonds d’investissement West Shore Group.

Il est également rédacteur en Chef de Trades Confidentiels et Alerte Guerre des Devises.

En savoir plus sur le service d’Intelligence Stratégique.


               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      

[AMAZONPRODUCTS asin=”2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id=”busbb-21″ locale=”fr”]

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
9 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
josepha
4 années plus tôt

Le but dans tout cela étant sans doute de décourager la demande d’or physique avant qu’une explosion de la demande ne mette en évidence que l’offre en or physique ne suffit plus à satisfaire la demande ! car cela entraînerait d’office tous les investisseurs en or papier à réclamer la livraison de leur or papier en or physique… ce qui est impossible comme l’explique monsieur Rickards….
Pourtant de plus en plus d’investisseurs demandent à acheter de l’or physique….. et ce malgré le fait que les cours sont manipulés pour rester le plus bas possible !

josepha
4 années plus tôt

Un autre article que celui de monsieur Rickards des plus intéressants à lire sur le sujet, c’est : la manipulation de l’or. Comment le cours de l’or est il manipulé ? On y voit bien que c’est par la vente de l’or papier qui ne nécessite pas son équivalent en or physique que les manipulateurs font baisser l’or physique pour décourager la demande d’or physique. Car l’or physique et le dollar sont inversement corrélés. Plus l’or monte et plus le dollar baisse et plus les taux sur les obligations américaines risquent de monter…. Du moins c’est ce que je comprends… Read more »

josepha
4 années plus tôt

Et donc si je comprends bien ! toute la problématique est de savoir combien la même once d’or en moyenne peut être achetées de fois en or papier, avant qu’1 acheteur demande sa livraison en or physique disponible…. Tout en sachant que l’or physique disponible se raréfie ! car les acheteurs d’or le gardent en prévision d’une hausse, et que de gros états comme la chine et la russie achètent et stockent eux aussi de l’or…. ou que des pays comme l’allemagne font rentrer chez eux leurs stocks d’or jusque là détenus dans des places fortes de la négociation de… Read more »

Sito
Sito
4 années plus tôt

Le phenomene d’achat massif d’or et d’argent sur la planete entiere illustre la manipulation flagrante des cours qui ne font presques que stagner , depuis des annees.
Il est interessant de se demander comment la liberation de ces derniers vont agir .Bien que les manipulateurs verreux ont deja agient pour que les cours ne puissent trop monter et est un seuil maximal a ne pas depasser de jours en jours ! Pas cons les faux-monnayeurs !

lolo
lolo
4 années plus tôt

BHL, vous ne serez pas riche, ce n’est pas l’or qui monte ce sont les monnaies qui fondent

lolo
lolo
4 années plus tôt
Reply to  Tiger54

Le même grammage d’or achète exactement la même chose aujourd’hui qu’il y a 2000 ans, on ne s’enrichit pas avec l’or, on s’assure, espérer l’or a 10.000 ne sert à rien quant on ne pourra plus même acheter de la bouffe

sgmsg
sgmsg
4 années plus tôt
Reply to  lolo

J’ai vu ça : https://srsroccoreport.com/srsrocco-precious-metals-webinar-big-events-coming-1-oz-silver-buys-6-months-of-food-in-venezuela/

SRSrocco a une bonne réputation, mais je ne l’ai pas assez lu pour le confirmer.

josepha
4 années plus tôt
Reply to  lolo

pas d’accord ! c’est sûr comme on dit que l’argent ne se mange pas ! néanmoins lorsque la crise arrivera tout ce qui est produit ne disparaîtra pas du jour au lendemain. Il y aura encore des choses à négocier. Sans doute pas dans la nourriture car là ce sera la loi de la jungle….. mais dans autre chose, pour ceux qui auront fait des réserves alimentaires, je pense que oui. Tout au moins au début de la crise, quand la panique ne sera pas encore générale mais que l’argent ne vaudra plus rien, il vaudra mieux avoir de l’or… Read more »

9
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x