Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Montebourg: je propose qu’il soit obligatoire d’investir entre 10 et 20 % de l’assurance-vie des français vers les PME
 

arnaud-montebourgArnaud Montebourg a annoncé sa candidature à la présidentielle ce dimanche à Frangy-en-Bresse, il qualifie son projet de “socialiste mais pas seulement”

Arnaud Montebourg, depuis Frangy-sur-Bresse (Saône-et-Loire), a annoncé ce dimanche qu’il est candidat à l’élection présidentielle. Celui qui était retiré de la vie politique depuis deux ans a présenté ce dimanche à Frangy-en-Bresse pas moins de vingt-cinq propositions regroupées en quatre chapitres: le redécollage de l’économie, le sauvetage de l’Europe, la lutte contre le terrorisme et la refondation du système démocratique.

Regardons son plan de relance économique… Que propose t-il ?

Eh bien, Arnaud Montebourg ne propose rien d’autre que ce qu’explique depuis des mois Egon Von Greyerz au travers de ses publications comme l’Epargne forcée

Arnaud Montebourg: “Notre épargne est une des plus fortes du monde mais nous ne l’utilisons pas. Nous avons donc les moyens d’organiser le redémarrage de l’économie mais nous nous l’interdisons à tort.

C’est pourquoi, je propose qu’il soit obligatoire d’investir entre 10 et 20 % des montants d’épargne que les français placent dans l’assurance-vie vers les PME situées sur le territoire national en contre partie de la défiscalisation dont elles bénéficient. Ce sera au minimum 150 milliards en 5 ans qui vont enfin s’investir dans l’économie française. Notre épargne, nos économies doivent servir aux PME « Made in France ».

Je propose également de réserver pendant une période de 8 ans, le temps que la France se réindustrialise, 80% des marchés publics des collectivités locales, de l’état, de ses hôpitaux aux PME travaillant sur le sol national, ce sont 80 milliards minimum de travail annuel pour l’appareil productif en plus, c’est le moyen de reconstituer ainsi la base industrielle du pays AVEC les impôts des français.

Je propose encore de créer une banque d’encouragement au risque qui cautionnera 90% des emprunts des crédits des petites et toutes petites entreprises, des start-up, des artisans, des commerçants pour financer les innombrables projets de développement et de croissance sur tout le territoire… Et nous utiliserons les réseaux de la banque postale pour distribuer les cautionnements.

Je propose enfin que la Caisse des dépôts et consignations réalise un programme massif de rénovation thermique des bâtiments publics et privés pour 100 milliards d’euros sur 5 ans, financés par les emprunts de très long terme d’une durée de 50 ans, ce qu’obtiennent les bailleurs sociaux aujourd’hui.

Ne nous focalisons pas uniquement sur Arnaud Montebourg

Marie-Noëlle Lienemann, frondeuse historique et première candidate à la primaire du PS, dévoilait elle aussi ses propositions au début du mois d’Août avec un plan de relance keynésien de 35 milliards d’euros. Selon elle, le keynésianisme apparaît comme un enjeu pour la période qui s’ouvre. De plus, dans le cadre d’une relance par la “demande”, la socialiste avance deux mesures: une hausse du smic, qui passerait de 1.143 euros à 1.300 euros net dès le début du quinquennat, et “un revenu de base pour tous les jeunes de moins de 28 ans”. Et ce n’est pas fini ! Pour lutter contre le chômage, cette figure de l’aile gauche s’engage pour une “sixième semaine” de congés payés… Rien que ça.

Greyerz: le monde est au bord de la plus importante destruction de richesses de toute l’histoire

Greyerz: nous sommes maintenant à quelques mois de la pire crise mondiale de toute l’histoire

Mais selon Egon Von Greyerz, le temps des méthodes keynésiennes, mal conçues, pour créer de la prospérité en imprimant des morceaux de papier sans valeur (ou de la monnaie électronique) est dépassé. L’impression monétaire ne fera qu’exacerber le problème de la dette. Le monde se rendra bientôt compte que l’on ne peut régler un problème en appliquant les mêmes méthodes qui en sont à l’origine.

Petit à petit, l’oiseau fait son nid !

Et vous ? Que pensez-vous de ces propositions ?

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
36 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Louis Maillar
4 années plus tôt

le menteur

winston.tatcher
winston.tatcher
4 années plus tôt

pléthore de candidats partout….”le blues du politicard”….j’aurais voulu être candidaaaaat pour pouvoir dire pourquoi j’exiiiiste…. comédie (hélas) pas que musicale franchement pas terrible…

VERITAS
VERITAS
4 années plus tôt

Au modérateur : pourquoi laissez vous passer des posts ne contenant que des insultes ?
Patrice Stephan / 22 août 2016 á 12 h 44 min / Répondre

Je l’emmerde moi!!!!

Pascal
Pascal
4 années plus tôt

Montebourg propose des choses comme le sn et des baisses d’impôts sans dire comment il les finance. Par ailleurs, il veut aider les entreprises avec l’argent des autres….

plouf
plouf
4 années plus tôt

J’étais à deux doigts de créer ma petite affaire d’horlogerie (3 emplois). Lorsque j’ai pris conscience des méandres de tout poil … Urssaf, Rsi bref, de la montagne ahurissante de normes et du gouffre sans fin des taxes, j’ai abandonné le projet pourtant très avancé.
Il peut comprendre ça montebourg ?

Yvonne Barone
4 années plus tôt

on enleve le pai des petits epargnants maniere de le detourner dans leur poche

Julien Bertro
4 années plus tôt

Il peut crever la gueule ouverte. Du social ça ? Mon cul oui !

Jover
Jover
4 années plus tôt

Ces propositions seraient impossibles à appliquer puisque pour la pluspart non conforme aux voeux et à la politique fixés par la commission européenne… Bref de l’enfumage…!!

Kaifa Quaresma
4 années plus tôt

Que des conneries. Il veut faire bien avec le pognon des autres.

Patrice Stephan
4 années plus tôt

Je l’emmerde moi!!!!

36
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x