Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Philippe Béchade: Séance du Vendredi 26 Août 2016: “Pourvu que Janet parle. Surtout pour ne rien dire”
 

Philippe Béchade, rédacteur en chef du site La bourse au quotidien, Président des Econoclastes, présente l’actualité boursière du Vendredi 26 Août 2016 dans la séance vidéo du jour intitulée: “Pourvu que Janet parle. Surtout pour ne rien dire”

Regardez l’intervention de Philippe Béchade du Vendredi 05 Août 2016 en lien avec son intervention intitulée: “Les manipulateurs d’indices ne vont pas chômer !”

“Greyerz: nous sommes maintenant à quelques mois de la pire crise mondiale de toute l’histoire” est un second article à lire et toujours en lien avec l’intervention vidéo de Philippe Béchade. Effectivement en cas de décrochage violent des indices, cela pourrait faire très très mal.

Source: labourseauquotidienVoir les précédentes interventions de Philippe Béchade

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
Subscribe
Me notifier des
guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Madeleine Philippe
4 années plus tôt

A chaque nouvelle vidéo je rajoute des semis ds mon jardin et autres actions 🙂

Endsyst
Endsyst
4 années plus tôt

Il feront peter ce system défaillant quant Trump sera élu. Puis, il le tueront, ils reviendront et diront que tout ça, c’est de sa faute. j’le sent bien.

Dadou
Dadou
4 années plus tôt

elle l’a ouvert ! Hausse des taux US ! Le Roi est nu !

theuric
theuric
4 années plus tôt

Ce qu’explique Monsieur Béchade est logique puisque pour nombre d’acteurs économiques l’économie virtuelle est une réalité virtuelle, donc la réalité. Alors, quand ce sera la panique à la maison action, tout le monde essaiera de récupérer ses gains, peu y arriveront, il y aura des faillites, les Q.E. serviront autant à couvrir les faillites qu’à acheter des actions (ce qui génèrera une nationalisation de fait). Là, le problème sera les crédits que tous ceux-là auront contracté pour leurs opérations, qu’ils ne pourrons pas rembourser, sauf si les états leur donne ou prête de l’argent pour les rembourser, mais une telle… Read more »

4
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x