Simone Wapler: le plan survivaliste de l’Allemagne

nourritureL’Allemagne pousse ses citoyens à être autonomes une semaine en cas de crise grave et leur conseille, dans leur bagage survivaliste, d’avoir du cash.

Ce week-end, le Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung a dévoilé aux Allemands un plan gouvernemental de 69 pages les incitant à avoir 10 jours de nourriture, cinq jours d’eau potable (deux litres par jour et par personne), des médicaments de base, des couvertures, du savon, une radio, du charbon, du bois, des bougies, des torches, des piles, des allumettes et… du cash !

Un journal tel que Deutsche Welle illustre le cash comme ceci.

160824_LCA_cash

Avec le commentaire : “un matelas d’espèces fait partie des fournitures nécessaires à tout foyer en cas d’urgence. Le temps peut manquer pour aller à la banque et les distributeurs ne fonctionneront pas en cas de coupure d’électricité”. Notez bien deux absents: les billets de 500 euros et de 200 euros.

Greyerz: nous sommes maintenant à quelques mois de la pire crise mondiale de toute l’histoire

Piero San Giorgio: L’effondrement économique entre ce soir et 2022

Les éléments cités font partie d’un très classique paquetage survivaliste élémentaire. Toutefois, nul tremblement de terre, raz-de-marée ou explosion de centrale ne semble plus menacer aujourd’hui qu’hier. Que craint donc l’Allemagne ?

Le grand méchant Poutine ?

La rédaction d’Europe 1 rapproche ces préconisations de la publication mi-juillet d’un livre blanc du ministère de la Défense, qui indiquait que la Russie “remet ouvertement en question la paix en Europe”– notamment après l’annexion de la Crimée, en 2014.

Mais laissons la géopolitique et revenons au cash.

Deutsche Bank porte à peu près tous les stigmates de Lehman Brothers avant sa faillite. Certes, les bazookas de Mario Draghi à la BCE crachent 80 milliards d’euros par mois. Cependant, Deutsche Bank est un monstre qui nécessiterait une recapitalisation de 95 milliards pour respecter les règles prudentielles historiques, celles qui existaient avant l’avènement des fantasmagoriques “modèles de risques”.

160824_LCA_deutsche_bank

Si Deutsche Bank venait à couler, le paquetage survivaliste serait utile à tout le monde et pas seulement aux Allemands !

Alerte: Deutsche Bank aurait des besoins en capitaux élevés

Deutsche Bank: Le bénéfice plonge de -98%. Les perspectives s’assombrissent pour la banque la plus risquée au monde

En attendant, voilà qui va doper la consommation immédiate. Et si c’était un plan de relance keynésien favorable au distributeur Metro Ag ?

Pour plus d’informations et de conseils de ce genre, c’est ici et c’est gratuit

Source: la-chronique-agora


simone-waplerSimone Wapler est directrice éditoriale des publications Agora, spécialisées dans les analyses et conseils financiers. Ingénieur de formation, elle a quitté les laboratoires pour les marchés financiers et vécu l’éclatement de la bulle internet. Grâce à son expertise, elle sert aujourd’hui, non pas la cause des multinationales ou des banquiers, mais celle des particuliers.

Elle a publié « Pourquoi la France va faire faillite » (2012), « Comment l’État va faire main basse sur votre argent » (2013), « Pouvez-vous faire confiance à votre banque ? » (2014) et « La fabrique de pauvres » (2015) aux Éditions Ixelles.


               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
[AMAZONPRODUCTS asin= »2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id= »busbb-21″ locale= »fr »]

8 commentaires

  1. D’abords un peu de lecture concernant la banque allemande. …. « Deutsche Bank, fondée en 1870 à Berlin, est assise aujourd’hui sur une arme de destruction massive de 75 000 000 000 000 -75 trillions- de dollars de paris sur les produits dérivés et dépasse la JP Morgan de 5 trillions. Cela équivaut à 20 fois le PIB allemand. Une petite flamme déclencherait un souffle destructeur dont les conséquences sont difficiles à prévoir ».
    En conclusion je pense que ce n’est sûrement pas pour relancer la croissance allemande mais bien dans le cas où la rentrée ne se passe pas bien pour la bourse et le risque de voir s’écrouler une, deux voir plusieurs banques…….le sérieux des allemands dans le domaine n’est plus à prouver et devrait nous alerter à bon entendeur !!!

    1. Dans les 75 trillions tu ne comptabilises pas la partie « shadow banking » !!! Mais ça… peu savent réellement à combien est exposée la Deutsche Bank (et les autres banques aussi au passage ;o)

    2. Il est vrai que je ne saurais exposer les détailles comme vous savez le faire, mais dans l’idée je vous suis assurément.
      Messieurs, Mesdames, faites vos réserves, et au vu de l’amateurisme de notre équipe gouvernementale préférant cacher la poussières sous les burkinis de toutes sortes (il y en aura d’autres), plutôt que d’affronter la triviale réalité, il leur faudra plus d’une semaine pour réagir ou être chassé.
      Une semaine d’eau (l’idée n’est pas mauvaise), trois semaines, voire trois mois de nourriture, un an de produits d’entretien de la maison et soin pour le corps, trois ans de troc.
      L’échéance approche, soyez prudent.
      Sachez que l’incendie social du printemps couve toujours, plus encore qu’avant, et là les syndicats ne pourrons plus jouer les pompiers, les brindilles s’assèchent et dès l’automne la moindre étincelle le refera flamber de nouveau.
      Il n’est plus que temps…

  2. Même si c’est de la manipulation cela ne relancera la vente des produits de premières nécessités que sur du très court terme et risque par la suite de ne pas avoir l’effet escompté. Mais il est vrai que d’avoir du PRC (Pate – Riz – Conserve) d’avance n’est pas un luxe et peut se conserver pendant très longtemps donc autant faire un peu de stock au cas ou ;o)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page