Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Etats-Unis: l’inflation annuelle ralentit en juillet à 0,8% (PCE)
 

consommation inflation etats-unisL’inflation annuelle aux Etats-Unis a légèrement ralenti en juillet par rapport à juin, selon l’indice PCE publié par le département du Commerce lundi.

L’indice des prix basé sur les dépenses de consommation, mesure préférée de la banque centrale (Fed) pour observer l’évolution des prix, s’est établi à 0,8% en juillet après 0,9% en juin.

En excluant les secteurs volatils de l’énergie et de l’alimentation, les prix à la consommation ont augmenté de 1,6%, conservant le même rythme depuis mars.

Sur un mois, les prix à la consommation n’ont pas bougé après avoir légèrement augmenté de 0,1% en juin.

Hors alimentation et énergie, l’inflation mensuelle s’établit à +0,1% en juillet, conformément aux attentes des analystes dont la prévision médiane portait sur cette partie de l’indice.

Etats-Unis: la croissance modeste est révisée en légère baisse

Le constat est terrible mais nous assistons à la plus faible reprise économique américaine depuis 1949 !

A +0,8% son plus bas taux depuis le mois de mars, l’inflation annuelle en juillet reste donc éloignée de l’objectif d’une hausse des prix de 2% sur un an que s’est fixé la Réserve fédérale (Fed) dans l’optique d’une normalisation progressive de sa politique monétaire.

L’autre mesure d’inflation, l’indice des prix à la consommation (CPI) publié mi-août s’est repliée également à 0,8% sur 12 mois.

Source: romandie

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Franck
4 années plus tôt

Le capitalisme sans contrôle ni régulation est par nature déflationniste. Alors même si on injectait des quantités astronomiques d’argent qui ne servent en réalité qu’à repousser les défauts sur les dettes et créances douteuses, on n’arriverait pas à sauver le dollar, qui passera instantanément de monnaie de réserve à valeur nulle. Les USA passeront directement d’un manque total d’inflation à l’hyperinflation et à la mort du dollar, parce que cela fait 40 ans qu’ils en impriment dans la cave, et que la coupe déborde…

theuric
theuric
4 années plus tôt
Reply to  Franck

En fait nous avons affaire à deux effets, une désindustrialisation mondiale déflationniste et une surproduction monétaire inflationniste. Vu que cette surproduction monétaire est insufflée dans les opérations spéculatives, en bourse et dans les matières premières de ce que j’ai pu comprendre, et qu’un peut de cette monnaie surproduite converge vers la population, le résultat en est cette légère inflation. Mais il faut faire attention entre la déflation importé et l’inflation réelle du pays, soit ce qui y est encore produit, il faudrait donc avoir les chiffres réels de l’un et de l’autre. Il est de ce fait à remarquer plusieurs… Read more »

2
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x