Charles Sannat: Saisissant: le résultat des expérimentations des banques centrales en 4 graphiques !!

banques-centralesPour celles et ceux qui en doutent encore, nous sommes depuis 2008 dans un moment très particulier de notre histoire économique et même Forbes, qui est une référence en terme d’informations financières dans le monde anglo-saxon et américain en particulier, utilise à juste titre une expression très pertinente en choisissant le terme « expérimentations » monétaires des banques centrales.

Ne vous leurrez pas. Vous serez les victimes des dégâts collatéraux, car en réalité nous sommes tous les cobayes d’un système devenu complètement fou et hors de contrôle.

Le bilan de la Fed a augmenté et atteint près de 4500 milliards de dollars

sept-8-us-fed

Le bilan de la BCE est de 3700 milliards de dollars et continue de croître…

sept-8-ecbj

Le Bilan de la Banque du Japon a explosé et atteint 4400 milliards de dollars

sept8-boj

Et enfin, le bilan de la banque centrale chinoise est de 5100 milliards de dollars

sept-8-china

Philippe Herlin: Les banques centrales commencent-elles à nationaliser l’économie ?

Marchés administrés: les banques centrales détiennent aujourd’hui 25.000 milliards de dollars d’actifs financiers !

Source: insolentiae

11 commentaires

  1. ECOUTEZ BIEN L »INTERVIEW DU DR. JIM WILLIE A PROPOS DES GRANDES BANQUES
    OCCIDENTALES QUI SONT FOUTUES. LES SOIT-DISANT TESTS ETAIENT MANIPULES CE SONT DES NARCOS BANQUES. IL DEVOILE LA REALITE OCCULTE PAR LES MASS-MEDIAS
    ET BEAUCOUP D’AUTRES SUJETS.
    CI-DESSOUS LE LIEN VIDEO YOUTUBE ET SON TITRE EN ANGLAIS

    https://www.youtube.com/watch?v=fkWyw98us_A

    The Dollar Will Be Removed From Int’l Trade,Which Will Send Shock Waves Throughout The US:Jim Willie

  2. Le bilan signifie « L’état de situation financière » d’une entreprise, visiblement les graphique démontrent une progression….donc il s’agit bien des bénéfices (et non de déficits) Les banques centrales se « gavent » comme jamais; depuis 1973 les états sont obligés d’emprunter aux banques pour financer leurs dettes avec intérêts !! Sachant que dans le système monétaire actuel, l’argent est crée artificiellement (ex-nihilo) . Je vous suggère une vidéo, parmi tant d’autres, (mais j’aime bien celle d’Etienne Chouard) http://www.egaliteetreconciliation.fr/Etienne-Chouard-sur-la-loi-Pompidou-1973-7595.html . J’espère avoir apporté de l’eau a votre moulin cher Zeitgeist.

  3. Qu’est-ce que cela veut dire « le bilan de… » tant de milliards ???

    C’est le trou dans leurs caisses ?

    La dette de la banque envers qqch ?

    Merci pour l’aide 😉 !!!

    1. Je me pose la même question. Je suppose que quand la Banque Centrale imprime son papier (de toilette), le montant, comme l’action émise par une compagnie va à son passif et ce qu’elle achète avec ce même papier va à son actif. Si la banque centrale revend l’actif acheté, elle retrouve son papier. L’actif est disparu du bilan et le papier de toilette une fois flushé (détruit), le bilan redevient équilibré. Si je me trompe j’apprécierais l’avis d’un véritable expert comptable. Merci.

      1. Merci Donat pour ton avis sur la question 😉
        Mais tu as raison, il faudrait un expert…
        Ce que BuisnessBourse devrait faire quand un article n’est pas si clair que cela !!

        1. @Bellérophon. Merci pour ce lien très intéressant. Ce texte cependant n’est qu’une page du bilan de la Banque centrale qui sans surprise doit en contenir des centaines. D’accord, le passif n’est pas exigible mais il existe tout de même et à preuve la Banque Centrale a dû comptabiliser une gigantesque provision pour couvrir ses risques laquelle provision doit malgré tout être bien mince compte tenu de la situation réelle de ses risques. Malheureusement je n’ai pas trouvé la(les) page(s) concernant le passif alors je continue de croire que l’impression monétaire fait partie du passif bien que ce passif ne soit pas exigible pour la banque elle-même sinon indirectement par les populations qui en cas de défaut assumeront une hyperinflation que je sens venir chaque jour un peu plus. Merci au nom de tous ceux qui s’interrogeaient.

          1. @Donat
            Pour ce qui concerne les risques, citation dans le lien précédent:
            « En cas de défaut d’un État de la zone euro, la BCE devrait donc éponger ses pertes en utilisant ses réserves, son capital ou en créant de la monnaie. C’est d’ailleurs entre autre pour cela que le capital de la BCE a été quasi doublé fin 2010, passant de 5,76 mds à 11,76 mds. »

            Dans ce lien => http://minu.me/dx9v un petit décorticage de l’actif et du passif de la BCE de 1999-2012
            Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page