Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Philippe Herlin: Les banques centrales commencent-elles à nationaliser l’économie ?
 

banques-centralesLa question pourrait paraître saugrenue, mais pourtant ce mouvement est très concrètement à l’œuvre et il gagne en ampleur : les banques centrales mettent progressivement la main sur des actifs privés, avec une puissance de feu qu’elles seules détiennent. Les grands médias ne l’évoquent pas, la presse économique à peine; il s’agit pourtant d’une évolution majeure. Les politiques monétaires “classiques” (Quantitative easing, taux zéro) ne donnant pas les résultats attendus, loin de se remettre en cause, les banques centrales persistent et étendent leur emprise sur l’économie.

La Banque du Japon (BoJ) deviendra, d’ici à la fin 2017, le premier actionnaire des principales sociétés nippones cotées en Bourse, selon Bloomberg. Comment faut-il appeler cela sinon une nationalisation rampante ? La BoJ achète massivement des actions, à travers des ETF, et elle va doubler ce montant en passant de 28 à 56 milliards de dollars par an. Son gouverneur, Haruhiko Kuroda, a fait valoir que ces achats d’actions contribueront à stimuler l’activité économique et l’inflation. On ne note pourtant aucun progrès sur ces deux indicateurs depuis que l’institution intervient sur la Bourse de Tokyo, et ils constituaient déjà les objectifs annoncés pour les politiques de taux zéro et de rachat d’obligations de l’État… Bref, ça ne marche pas, continuons ! Les effets pervers se révèlent pourtant inquiétants : gonflement artificiel du cours des actions, diminution du “flottant” (les actions qui s’échangent en permanence par opposition à celles détenues par des investisseurs sur le long terme) et, donc, hausse de la volatilité.

L’économie devient ainsi de plus en plus contrôlée par des institutions publiques : “La Banque du Japon va devenir le premier acheteur et le premier détenteur d’actions au Japon. Le marché devient, et c’est regrettable, administré”, soulignait le 18 août Romain Boscher, directeur des gestions chez Amundi sur BFM Business.

La Banque centrale européenne (BCE) s’inscrit dans la même logique, avec une nuance, elle n’acquiert pas les actions des grandes entreprises mais leurs obligations. En plus de ses achats de dettes publiques des pays de la zone euro (75 milliards d’euros par mois), la BCE rafle pour 5 milliards d’euros par mois de dettes privées de grands groupes européens. L’objectif consiste à abaisser le coût de financement des entreprises (pour qu’elles investissent plus et relancent la croissance). Cependant, les grandes entreprises n’ont déjà aucun mal à se financer; le problème concerne plutôt les PME. L’action de la BCE sera donc inefficace mais, comme à la BoJ, si ça ne marche pas, continuons !

Olivier Delamarche: 70 % du marché japonais est acheté par la banque du japon

La BCE rachète les dettes des groupes du CAC 40

La planche à billets et la manipulation du taux d’intérêt déstructurent les marchés, l’ensemble des prix sont plus ou moins faussés, de multiples bulles apparaissent, mais les banques centrales veulent aller plus loin et influer directement sur les grandes entreprises. Avec les mêmes conséquences ? En achetant leurs actions et leurs obligations, les banques centrales les déconnectent du marché, et celles qui sont mal dirigées verront de toute façon le cours de leur action progresser et leurs obligations souscrites. Le rôle discriminant du marché s’estompe, c’est toute l’efficacité de l’économie qui en pâtit, et au final la croissance. Derrière des intentions vertueuses, les politiques intrusives des banques centrales détruisent l’économie en profondeur.

Source: goldbroker – GoldBroker.fr tous droits réservés

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
5 Comment threads
2 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
morinJawad J Venuaitesmichel clerctheuric Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
michel clerc
Invité
michel clerc

les BC ont été créées pour syphonner l epargne de 99% des citoyens au profit des 1% restant, le tout en laissant croire que c est pour le bien de l economie generale, donc des citoyens,le systeme durera donc jusqu a ce que les 99% soient completement ruinés ou que ces memes 99% se revolteront Lors des evenements de 1968 Pompidou avait reuni les plus grands chefs d entreprises avec dans l idee de demander 6% de hausse des salaires pour calmer le peuple, il n a pas eu le temps de proposer, ces derniers ont d emblée proposé une… Read more »

Jawad J Venu
Invité

Encore faudrait-il qu’elles ne soient pas elles même privées, les banques centrale injectent surtout de la monnaie dans des capitaux privés ce qui a tendance à copieusement les gonfler

Pacquito Serada
Membre

Si vous donnez le pouvoir à un homme politique d’imprimer autant d’argent qu’il en a besoin pour lui et ses amis, vous pouvez être certain, et c’est un fait historique, que vous finirez totalement ruiné tôt ou tard, parce que votre monnaie ne vaudra plus rien et que vous subirez une hyperinflation…

michel clerc
Invité
michel clerc

l UE est une construction en tout point identique a l ex URSS,comme cette derniere pour survivre il faut s agrandir mais cet echelon ne leur suffit plus maintenant il leur faut appliquer ce modele a l echelle mondiale, il y a 3 blocs l Asie, l Europe, et les USA, la 1ere guerre a eu pour motif l ambition, la 2eme guerre a eu pour motif la vengeance et l ideologie, la 3eme aura pour motif la cupidité

Pacquito Serada
Membre

Nous ne sommes plus dirigés par des hommes sages, mais par des fous idéologue égoistes et égocentriques avides de pouvoir et d’argent. Pour eux, nous sommes et ne seront jamais rien d’autre que des sans dents, des variables acceptables que l’on peut supprimer à volonté, pour leurs seul et unique profit… . Si nous laissons ces fous aller jusqu’au bout, ce sera un putain de massacre. Il est grand temps que les français se réveillent et se donnent rendez vous à l’Assemblée Nationale, pour réécrire la constitution, et virer de là tout ces salopards complètement cinglés et corrompus qui nous… Read more »

theuric
Invité
theuric

La cause de ce problème, en est-il un, est idéologique puisque c’est la manière avec laquelle est abordé le-dit problème qui conduit aux actions (c’est le cas de le dire) des banques centrales.
Ainsi, vouloir à tous prix faire perdurer un système politique, ici de base économique, en tous points dysfonctionnel, ne peut que conduire à des résultats aberrants.
Cela ne vous rappelle rien?
Souvenez-vous de ce qu’il se disait de l’U.R.S.S., ou allez voir dans les livres d’histoire, les années 80 sont sur ce point fort instructives.

morin
Invité
morin

Le capitalisme actuel se comporte comme le soit disant feu communisme .
Les banques centrales risquent in fine de rafler toutes les actions et obligations que personne ne veut plus acheter car respectivement trop chères et déconnectées de la réalité ou sans rendement .
En peu de temps toute l’économie va se trouver dans les mains d’un petit,tout petit nombre d’administrateurs ou actionnaires des grands MACHINS mondiaux (BRI FMI ETC)