Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Assurances vie: Nouvelles restrictions en vue !,….. Ça sent vraiment le soufre
 

assurance-vieRetraits de liquidités bloqués en cas de forte variation des taux !

Bien entendu, les raisons invoquées ne sont pas les bonnes. L’art de faire passer la pilule “Pour votre bien”, “Pour vous protéger” et “Nous prenons soin de vous” … Est un art dans lequel nos dirigeants excellent en ingéniosité.

Apprenez donc à lire entre les lignes. Puisque ça sent le soufre sur les marchés bancaires, il faut “empêcher tout retrait massif”, … La solution est de pouvoir bloquer le système avant la débandade !


Article en question : Sur MSN Finance

Le projet de loi Sapin II, qui revient mercredi à l’Assemblée Nationale comporte un amendement touchant directement les millions d’épargnants détenteurs d’un contrat d’assurance-vie. Cet amendement introduit en effet deux nouvelles dispositions visant à la fois à préserver le secteur de l’assurance-vie face à des taux d’intérêt historiquement bas, susceptibles de laminer les rémunérations des fonds en euros à moyen terme et à le protéger en cas d’une remontée brutale des taux d’intérêt.

La mesure qui fait le plus parler prévoit que soit bloqués les retraits pour l’ensemble des contrats, en cas de risque de crise du système financier français. L’objectif: éviter que les épargnants retirent massivement leurs avoirs des contrats d’assurance-vie en cas de hausse brutale des taux d’intérêt pour les placer sur des actifs mieux rémunérés. Le Haut Conseil de stabilité financière ( HCSF), présidé par le ministre des Finances, Michel Sapin, pourrait à l’avenir «suspendre, retarder ou limiter pour tout ou partie du portefeuille le paiement des valeurs de rachat, la faculté d’arbitrages ou le versement d’avances sur contrat». En d’autres termes, les retraits des épargnants pourraient être limités dans le temps (pendant six mois au maximum, période pouvant être renouvelée). La loi autorise déjà l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) à bloquer les rachats lorsqu’une compagnie d’assurance est en difficulté.

L’autre volet de l’amendement prévoit de limiter la rémunération des fonds en euros, déjà en forte baisse depuis quelques années. Le HCSF devrait pouvoir «moduler les règles de constitution et de reprise de la provision pour participation aux bénéfices». Aussi appelée participation pour excédent (PPE), cette réserve de sécurité est alimentée par les assureurs au fil des exercices. Ces derniers s’en sont servis les années difficiles pour doper la performance de leurs fonds en euros. Mais, à l’avenir, les règles pourraient être plus contraignantes. Et les contrats moins bien rémunérés. Si le HCSF le décide, le rendement des fonds en euros immédiatement attribué pourrait fortement baisser.

Source : MSN Finance

 

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
7 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Obligations365
3 années plus tôt

L’objectif de la loi Sapin n’est pas de protéger les épargnants ou les assureurs, mais l’Etat français.
Les fonds en euros sont très largement investis en titres de dette française, lesquels devraient être revendus sur le marché en cas de désinvestissement massif des épargnants, ce qui mécaniquement ferait monter les taux d’emprunt du pays, et priverait par la même te Trésor de l’un de ces principaux créancier.
En gros, si l’assurance vie tombe, c’est la panade à Bercy (d’où cette possibilité que se donne l’Etat de bloquer les retraits).

http://www.obligations365.com

Philippe Levesque
3 années plus tôt

Loi Sapin 2 🙂

Eric83
Eric83
3 années plus tôt

Même les médias MSM informent sur les risques de blocages des comptes d’assurance-vie pour éviter un “assurance-run” au cas où une crise financière surviendrait.
Je me souviens avoir vu une vidéo cet été, diffusée sur ce site, d’une émission de BFM. “L’expert” invité expliquait que les mesures de cette loi étaient préventives et que les risques bien que réels pour les épargnants ne l’étaient absolument pas dans un avenir proche.
je serais curieux d’entendre ce même “expert” aujourd’hui pour savoir si il nous confirme que les risques ne sont toujours pas dans un avenir proche.

Marie Paule
3 années plus tôt

Si à l’heure d’aujourd’hui des gens ont encore des assurances vies c’est qu’ils le font exprès !!!!

poujade51
poujade51
3 années plus tôt

Je redis ce que j’ai déjà écris : ” quand un produit ressemble a de la merde, qu’il sent la merde : c’est que c’est de la merde” : un conseil fuyez avant qu’il ne soit trop tard!

toto
toto
3 années plus tôt

Pas grave, l’emblême national c’est bien le coq, le pied toujours dans la merde 🙂 !

Bon depuis le temps que l’armageddon financier doit pointer son nez, on attend toujours, à quelle heure là ??

+++

theuric
theuric
3 années plus tôt
Reply to  toto

L’heure n’est pas donné et ne peut l’être.
La preuve en est que nombreux sont ceux ayant une assurance-vie qui vont filer à leur banque ou assurance pour se faire transférer vite-fait leurs fonds et vont les dépenser, ce qui va encore, comme au printemps dernier, un peu plus reculer l’échéance.
Tiens, c’est marrant, à l’instant même j’ai vu une maison se refaire la façade et son toit à coté de chez-moi, ça sent l’assurance-vie qui se vide, ça, et il y en aura d’autres.

7
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x