Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Simone Wapler: Bientôt une tempête sur les taux ?
 

orage-tempeteLes rendements obligataires remontent un peu partout dans le monde depuis deux semaines. Si ce mouvement s’intensifie, les intérêts des dettes deviendraient vite insupportables. Les Allemands se préparent au pire et préparent un Gold-euro.

La quantité d’obligations à rendement négatif diminue. En juin 40% des obligations émises par les pays étaient dans ce cas. Aujourd’hui ce n’est que 34% selon le Financial Times. Mais ce niveau est encore le double de celui du début de l’année. La marée ne monte plus (elle avait atteint 12 600 milliards de dollars) mais va-t-elle maintenant descendre vite ?

Sur ce graphe du Financial Times, en rouge les obligations à rendement négatif. En rose celles qui ne rapporte rien et en vert celles qui offrent un rendement positif.

lca-2016-09-20-yield

Comme vous le voyez, la proportion du marché obligataire souverain en rendement négatif reste encore importante.

Et comme vous le savez, dans le créditisme, les obligations souveraines sont le pivot du système monétaire. Les titres en dollar, yen, euro, livre et franc suisse sont les « monnaies » les plus sûres, le dollar étant le maître.

Pour expliquer ce mystère moderne, que des investisseurs puissent vouloir payer pour prêter, deux explications sont habituellement avancées : le pessimisme quant à l’avenir et la réglementation. Cette dernière pousse les institutionnels à investir leurs fonds propres (l’argent qui leur sert de garantie) dans les actifs sûrs que sont supposés être les emprunts d’État.

Ajoutons aussi qu’acheter une obligation souveraine est un moyen de spéculer sur les variations monétaires. Par exemple, un investisseur admet de parquer son argent en euros en payant 1% par an s’il pense que sa monnaie d’origine peut se déprécier par rapport à l’euro de plus de 1%.

Mais depuis juin, donc, la gangrène des taux négatif semble vouloir reculer et les rendements remontent à nouveau.

La normalisation se ferait-elle sans que Janet Yellen de la Fed, Shinzo Abe au Japon ou Mario Draghi ait leur mot à dire ? Le marché serait-il toujours vivant ?

Le monde ne peut supporter une tempête sur les taux

Pour Jens Weidmann, le président de la Bundesbank allemande, « si les taux remontent, les dettes ne seront plus supportables ».

Les contribuables ne pourront pas payer les intérêts dus sur la dette publique. Les banques qui se sont lestées d’emprunts de leurs propres pays seront à nouveau en difficulté.

Que vont faire nos banquiers centraux ? Vont-ils tout racheter ? Mais dans ce cas, les peuples conserveraient-ils leur confiance dans la monnaie qu’on leur impose ?

Est-ce pour cela que l’Allemagne prépare un « euro-or »  comme le révélait le journal Handesblatt la semaine dernière ? Les Allemands n’entendent pas se faire “japoniser” ni par les taux négatifs ni par une inflation provoquée par le décollage des helicopters money.

Leur plan A consiste donc à créer une monnaie, pour l’instant privée, utilisable en paiement et unité de compte. Cet euro-or aurait pour objectif de protéger les épargnants allemands contre l’inflation ou les taux négatifs. Ils pourraient ouvrir des comptes Gold-euro adossé à de l’or physique.

En cas d’explosion de l’inflation ou d’implosion de l’euro : basculement vers le Gold-euro qui deviendrait une monnaie officielle, contenant 1 gramme d’or et frappée du sceau allemand. C’est le plan B.

Oui, il semble bien que les Allemands se préparent à une tempête sur les taux.

Pour plus d’informations et de conseils de ce genre, c’est ici et c’est gratuit

Source: la-chronique-agora


simone-waplerSimone Wapler est directrice éditoriale des publications Agora, spécialisées dans les analyses et conseils financiers. Ingénieur de formation, elle a quitté les laboratoires pour les marchés financiers et vécu l’éclatement de la bulle internet. Grâce à son expertise, elle sert aujourd’hui, non pas la cause des multinationales ou des banquiers, mais celle des particuliers.

Elle a publié “Pourquoi la France va faire faillite” (2012), “Comment l’État va faire main basse sur votre argent” (2013), “Pouvez-vous faire confiance à votre banque ?” (2014) et “La fabrique de pauvres” (2015) aux Éditions Ixelles.


               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      

[AMAZONPRODUCTS asin=”2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id=”busbb-21″ locale=”fr”]

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
12 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Jean François
Jean François
3 années plus tôt

Tiens, tiens, tiens, tiens !

Rien à ce sujet sur le journal de la 2,
Rien à ce sujet sur le journal de la 3,
Rien à ce sujet sur le journal de TF1,
Rien à ce sujet sur le journal de BFM,
Rien à ce sujet sur le journal de i-Tele,

Nom de Diou, ………. Mais que font-ils au lieu de nous informer ?

servin
3 années plus tôt

je résume :”l’étau se resserre”

Al Hazin
3 années plus tôt

ça va piquer la fin des interets

theuric
theuric
3 années plus tôt

Certains pensent que ce qu’il se passe en ce moment est la résultante de plans subtils ourdis par quelques puissances et intelligences de l’ombre. Personnellement, je n’y crois guère. Certes, et ce site nous le montre tous les jours, ceux dont le métier est celui de l’argent se rendent bien compte que le système vacille, que quelque chose ne va pas, mais sans qu’ils explorent la véritable et originelle cause de cette déliquescence de l’économie mondiale. Quid de l’appauvrissement des peuples et du déclassement des classes-moyennes quand, pourtant, c’est bien ce processus commencé depuis des décennies qui est à la… Read more »

samuel
samuel
3 années plus tôt
Reply to  theuric

Je comprends votre propos, et c’est tout naturel de devoir l’exprimer, mais vous savez toute cette dérision ambiante à l’égard des élites, des banquiers, comme en démocratie à l’égard des uns et des autres pourrait pas moins contribuer à un plus grand délitement des valeurs sociétales. En conséquence, ne pensez-vous pas que le monde de la télévision y contribue beaucoup, lorsque par exemple les masses ne pensent qu’à se divertir pour plus de sensations fortes comme en Amérique, malheureusement les choses ne font que s’aggraver. Et quoi de mieux que de prendre la présidence d’Obama ou l’image de la bêtise… Read more »

Bob
Bob
3 années plus tôt
Reply to  theuric

Theuric, Commencez par chercher quelles familles ont financé quasiment toutes les guerres depuis le 18è siècle, quelles familles possèdent toutes les banques centrales sauf 3 (Iran/Cuba et Corée du Nord) et vous verrez que les plans subtils suivent un agenda précis. A qui appartient The Economist qui en 1988 a titré “2018 : Get Ready for a new world currency” ? Pourquoi le nain a déclaré : “Personne, je dis bien personne ne pourra nous empêcher d’aller vers le nouvel ordre mondial ?” Pourquoi les Georgia Guidestone érigées en 1980 disent qu’il faut maintenir la population mondiale sous le milliards… Read more »

theuric
theuric
3 années plus tôt
Reply to  Bob

Je ne dis pas qu’il n’y a pas de complots, je dis juste que ce sont des imbéciles qui les mènent, nuance. Un plan se doit d’être penser dans ses effets sur le long temps, or, le monde est devenu tant intriqué que comprendre ce qui adviendra dans un terme plus ou moins long est extrêmement ardu, parce que les événements sont sensibles aux conditions initiales, au même titre que la météo, mais en infiniment plus complexe. De plus, il faut que ces gens puissent comprendre la situation à l’instant ou ce plan serait mis en œuvre, et une majorité… Read more »

PayMyDivorce
PayMyDivorce
3 années plus tôt
Reply to  theuric

Je viens vous amener mon opinion sans prétention.Il me semble que le plan est assez simple(peut etre trop), inonder le monde de liquidité à taux bas puis remonté des taux brutales qui fera vaciller la bulle obligataire.Devant la débâcle généralisée, le FMI viendra en sauveur providentiel nous abreuver de DTS/SDR et le tour sera joué. Une monnaie unique et mondiale dans les mains de nos maitres.

Bob
Bob
3 années plus tôt
Reply to  theuric

Theuric, “quel que soit leurs actions, ils sont cuits” : j’aimerai bien savoir ce qui vous fait penser çà. Je constate qu’il y a de plus en plus de gens “éveillés” mais serons-nous en assez grand nombre pour faire bouger les lignes ?? La situation actuelle ne me le montre pas : on est au bord d’un effondrement économique, les élites ont tout mis en place pour faire un choc de Civilisations et beaucoup de gens tombent dans le panneau. En effet, aujourd’hui, les médias tapent sur les musulmans (migrants ou fanatiques religieux manipulés), relayés sur les réseaux sociaux par… Read more »

Yves Saner
3 années plus tôt
max
max
3 années plus tôt

Il faut arrêter de dire que “les Allemands” prépare le Gold-Euro. Trois économistes ont juste évoqué l’idée.

theuric
theuric
3 années plus tôt
Reply to  max

Vous avez raison, d’autant plus que l’Union-Européenne est ainsi faite que, triplement bloquée, institutionnellement, politiquement et idéologiquement, la moindre réforme, dans un sens ou dans un autre, ne peut qu’inéluctablement la détruire.
En cela, l’U.R.S.S. de Gorbatchev nous en montre l’exemple.
Enfin, ne considérez-vous pas que le terme d’euro-or serait plus approprié?
Sauf à considérer que la France et l’Union-Européenne est une colonie de l’empire U.S. et que cela vous va fort bien, ce qui est de votre droit le plus strict.

12
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x