Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Philippe Herlin: Comment la remontée des taux d’intérêt peut provoquer un tsunami destructeur
 

dollars-tsunami

La possible remontée des taux longs devient un sujet récurrent d’inquiétude sur les marchés. La Fed va-t-elle remonter ses taux ? Les investisseurs anticipent-ils une normalisation de la courbe des taux ? Derrière ces interrogations se pose la question de la liquidité crée par les banques centrales depuis 2008.

Leurs gigantesques planches à billet (les « Quantitative easing ») on fait passer le bilan des banques centrales de l’OCDE de l’équivalent de 10% du PIB à 35% aujourd’hui, soit environ 13.000 milliards de dollars créés ex nihilo… Mais seulement une petite partie de cet argent a profité à l’économie réelle, via une faible augmentation du crédit. Le reste s’est retrouvé dans une hausse de l’immobilier (aux États-Unis, au Japon et en Angleterre depuis 2013), une bonne tenue des marchés actions, et surtout dans les obligations d’État. Voici pourquoi les taux longs ont autant baissé, au point de devenir négatifs dans plusieurs pays européens.

On comprend alors qu’une anticipation, fondée ou pas, d’une remontée des taux signifie une catastrophe pour ceux qui détiennent ces obligations qui ne leur rapportent presque rien, ou qui leur coûte : leur valeur s’effondrera. [On le rappelle, les obligations sont émises à taux fixe, en conséquence une obligation de 100 euros qui rapporte un coupon de 1 euro par an, verra sa valeur chuter si les nouvelles obligations rapportent 2 euros par an ; son cours baissera à 50 euros de façon à ce que son coupon de 1 euro représente alors un rendement de 2%, comme les nouvelles émissions, toutes choses égales par ailleurs.]

Cette remontée, réelle ou supposée, provoquera un tsunami de ventes et les liquidités chercheront alors de nouveaux supports, ce qui provoquera des bulles, mais aussi, étant donné les montants en jeu, de l’inflation. Les marchés actions et l’immobilier étant déjà hauts, comme on l’a dit, on peut prévoir que cet argent frais s’investira plutôt dans les matières premières (le pétrole notamment), ce qui fera mécaniquement monter les prix à la consommation. À ce moment-là une spirale « prix-taux d’intérêt » s’enclenchera qui rendra la hausse des taux irrépressible. Il faudra ensuite compter avec tous les dégâts que cela provoquera, notamment sur la montagne des produits dérivés, essentiellement des produits de taux…

Tout cet argent créé par de simples jeux d’écriture de banquiers centraux, qui jusqu’ici s’en allait paresseusement dans les obligations souveraines, risque de déferler en trombe sur les marchés et l’économie, avec tous les bouleversements que cela implique en termes de dérapage des prix et de faillites bancaires.

Egon Von Greyerz: l’heure de vérité approche et l’effondrement mondial sera effroyable !

Egon Von Greyerz: les banques centrales vont créer une ruée historique vers l’Or

On comprend la peur panique des banques centrales face à une remontée brutale des taux longs, et la prudence avec laquelle elles évoquent le sujet. Elles préféreront encore augmenter leur planche à billets plutôt que de courir ce risque… ce qui ne fera qu’accentuer le mal et repousser l’échéance.

Source: goldbroker – GoldBroker.fr tous droits réservésVoir les précédentes interventions de Philippe Herlin

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
6 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Ahcene Mouheb
3 années plus tôt

Pas de remontee des taux…scenario a la japonaise…le jeu de la « barbichette » peur de la contagion systemique…. »alors on dance…alors on chante… »

Cool Pepere
Cool Pepere
3 années plus tôt

Tres bonne explication, en particulier en ce concerne le mecanisme des prix des obligations, pour une fois, j’a compris comment cela fonctionnait

poujade51
poujade51
3 années plus tôt

Et oui le moment où il va falloir payer arrive ! débâcle en vue! on va voir qui en a dans le pantalon!

Lumpenprolétariat
Lumpenprolétariat
3 années plus tôt
Reply to  poujade51

Et dans la tête…

Rabatel
3 années plus tôt

Die Welt pose la question « menace un krach boursier comme en Octobre 1987? »

La spéculation sur la hausse des taux a provoqué une chute de 23 % du Dow Jones en 1987. Ce fût le plus l’incident le plus grave de la période d’après-guerre. Aujourd’hui la menace est identique, estime Jochen Stanzl.

http://www.apocalypseannoncée.fr

max
max
3 années plus tôt
Reply to  Rabatel

Vous devriez payer BusinessBourse pour toute la pub que vous vous faites dans les commentaires…